Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Écriture de serveurs WebSocket - Traduction de la page sur MDN

Le , par Nothus

0PARTAGES

Bonjour à tous,

Je viens de terminer la traduction en français de la page sur les WebSockets sur le site MDN. Pour rappel, les WebSockets dérivent le protocole HTTP pour permettre aux navigateurs et particulièrement par le biais de Javascript, l'utilisation de connexions persistances (que ce soit à l'initiative du client : PULL ou du serveur : PUSH). C'est plus efficace par exemple pour l'échange de données dans le cadre d'un jeu ou d'un tchat qu'avec un rechargement de page ou par AJAX.

Attention : cela implique aussi de nombreuses connexions ouvertes sur le serveur. Ce n'est donc pas intéressant dans toutes les situations (et surtout pas juste pour recharger de temps à autre un bout de page...).

Les websockets peuvent être mis en oeuvre par tous les grands langages (PHP, Python, Perl, C, C++, Java, etc.) pour peu que l'on connaisse parfaitement la gestion des sockets ou l'utilisation de bibliothèques adaptées. Côté client, la mise en oeuvre se fait en quelques lignes et supporte tous les types de contenus (texte - et donc du XML ou du JSON - comme du binaire - voir les opcodes spécifiques).

De la lecture pour ceux que ça intéresse, c'est par là ===> Ecriture de serveurs WebSocket

Espérant qu'il n'y a pas de coquilles...

Bonne journée !

Julien.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !