Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Débat : Quelles sont les limites du Web 2.0 ? Que sera le Web 3.0 selon-vous ?

Le , par rad_hass

0PARTAGES

0  0 
Web 2.0 quelles limites ?

Même si certains ne sont pas friand de cette appellation, on est obligé de constater que le Web a changé depuis quelques temps (voir quelques années), plus dynamique (RIA, Ajax, multimédia ...), plus ouvert à la participation de tout un chacun (les blogs en sont un des nombreux exemples), le contenu est devenu aussi riche que parfois inutile ...

C'est le partage de tout et n'importe quoi, quitte à aller trop loin à déroger aux règles, où vie virtuel renie la notion de vie privée.

Réseaux sociaux

Certains d'entre vous ont peut être du mal avec Facebook et l'ouverture voir l'absence de contrôle parfois de nos données, où des applications peuvent utiliser nos données ... Données qui d'ailleurs sont conservés par le site dans des obscures conditions ...

Mais ne voir que le côté obscure de ces outils nous feraient peut être passer devant ses avantages et à la substitution possible qu'il incarne aux manques de contacts, car nous sommes devenu plus que jamais individu dans un monde surpeuplé.

Tout y passe, nos nouveaux amis, nos anciens amis, nos futures recruteurs ... Les réseaux sociaux ont le vent en poupe ...

Encore plus loin

Si Facebook vous surprenez, attendez de voir Aka-Aki qui propose ni plus-ni moins que de vous rendre visible sur une carte à travers votre appareil mobile ...

Vous pourrez voir quelles sont les personnes connecté à proximité de vous, quels sont leurs hobbies et si un ami est éventuellement dans le coin. Digne d'un scénario de science fiction cette application une fois de plus est le fruit d'un projet de fin d'étude d'étudiants allemands.

Adieu ma vie privée


Si on commençait à voir les contours d'un monde virtuel s'installer dans nos vies, je pense notamment à Second Life, on voit aujourd'hui s'installer nos vies virtuels dans nos vies réel ... Allons nous tchater à 10 m d'écart avec la fille qui nous fait rêver au lieu de l'aborder ? Y a t il une limite aux réseaux sociaux virtuels ?
Et la je pense à un message que laisse une fille sur son profil Aka-Aki "adieu ma vie privée", on laisse à l'abandon notre vie privée, pire encore on le fait délibérément ...

Ce Web 2.0 qui a trouvé les outils et les technologies pour s'installer, redéfini les standards et les lois (Aucune réponse n'a été trouvé sur la légalité ou pas d'une application comme Aka-Aki). Restant dans l'actualité avec la nouvelle loi qu'on nous a promit, imaginez-vous être coupé d'Internet si votre vie virtuel fait partie intégrante de votre quotidien ? Dans quel cadre la police pourrait avoir accès à vos profils virtuels ?

La technologie a été souvent moteur des modifications dans la société et un de ces derniers brillant acteur a été Internet qui a marqué de son empreinte le mode de vie des Hommes ... Leur achats, leur amis et bientôt leurs vies seront virtuelles

Le Web 2.0 "appellation certes un peu marketing" reste fortement dépendant de la participation des internautes, reste à faire le tri et avoir des informations pertinentes et c'est parfois digne du parcourt du combattant. C'est donc à se demander quand est ce que aurons-nous un Web intelligent qui comprend, interprète notre langage et décrypte mieux notre sémantique.

En route vers le Web 3

Après le passage d'un Web plutôt static à un Web plus dynamique ... On se prépare à un Web plus intelligent, un Web dis sémantique ... Un Web qui nous comprendras mieux et sera mieux nous répondre.

Tim berner-lee un des fondateurs du Web moderne le défini comme la prochaine évolution ultime (Semantic web). Qui à travers une couche de métas-données, définit à travers des langages développés par le W3C, comme RDF (Resource Description Framework) ou encore OWL (Web Ontology Language), nous permettraient d'avoir des informations formalisées pour un traitement automatisé. Ce qui permet (Wikipedia Réf) :

Ces documents sont générés, traités, échangés par des logiciels. Ces logiciels permettent souvent, sans connaissance informatique, de :

* générer des données sémantiques à partir de la saisie d'information par les utilisateurs ;
* agréger des données sémantiques afin d'être publiées ou traitées ;
* publier des données sémantiques avec une mise en forme personnalisée ou spécialisée ;
* échanger automatiquement des données en fonction de leurs relations sémantiques ;
* générer des données sémantiques automatiquement, sans saisie humaine, à partir de règles d'inférences.

Je m'arrête là pour ne pas en dire trop et laisser place à mon prochain article qui parlera du Web Sémantique ;-)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/04/2009 à 18:30
Le Web 3.0 c'est Big Brother puissance 10 alors ?
0  0 
Avatar de robert_trudel
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/04/2009 à 19:35
encore sous contrôle total des usa?
0  0 
Avatar de stailer
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/04/2009 à 20:02
C'est un bon résumé ton Web 2.0 et cette perspective du 3.0...
Mais tout de même, ça fait réfléchir : avant quand on disait "j'ai un ami", putain c'était énorme. Un ami, dans ta vie t'en as 4-5 maxi, après tu as des copains, mais un "ami" c'est pas la même chose.

Maintenant on ne parle même plus d'amis d'ailleurs mais de réseaux sociaux. "OUlala, attention les gars, moi j'ai un réseau social hyper développé".

Tout ça c'est un peu n'importe quoi et finalement comme dans le monde financier tellement critiqué : on joue sur l'apparence et la spéculation.

Perso, j'ai presque 31 ans et voilà presque 10 ans que je suis dans l'informatique et le développement. Franchement plus ça va, plus j'essaye d'éteindre mon ordi pour :

Lire... des livres avec du papier et pas des e-book à la con.

Faire un max de sport.. dans de vrais endroits en plein air ou salle et pas avec une wiifit de merde.

Aller un max en montagne ou à la mer , et pas rester comme un con devant mon écran parce qu'une démo technologique en 3d me montre un truc "réaliste". Si c'est "réaliste" autant le voir vrai non ?

Accéder à l'info le soir à 20h, parce que rapatrier 399 flux RSS répartis sur 40 sites d'infos en même temps, je vois pas l'intérêt et je ne changerais pas le monde demain.

En conclusion, et pour expliquer clairement mon raisonnement : nous devenons de plus en plus nombrilistes. De plus en plus on a besoin de montrer sa tronche sur internet (et + si affinités) . De plus en plus il faut qu'on donne publiquement notre avis, sur tout et n'importe quoi, toujours à tout le monde sur internet.

Le Web 3.0, c'est encore plus d'égocentrisme, de virtualité et l'amalgame entre "connaissance" et "information".
L'information est le néant. La connaissance c'est autre chose, et autrement plus important.
0  0 
Avatar de ludosoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/04/2009 à 23:59
Quelques réflexions en vrac :

- On est en train de construire une société dont la mémoire peut disparaitre à la moindre coupure de courant.

- On parvient à déchiffrer de hiéroglyphes ou de vielles peintures dans les grottes mais je suis très curieux de savoir comment seront interprétées les galettes qui sont dans nos disques durs dans 2000 ans.

- Le Web du futur me fait de plus en plus penser à Matrix.

- J'ai vu à la télé des reportages sur des expérimentations de systèmes de commande par la pensée. On vous met des capteurs sur la tête et rien qu'en y pensant vous pouvez faire des actions sur un écran. Ge-ni-al. Les gens qui l'essayent en son baba. Tellement baba qu'ils en oublient de se demander où va la "liberté de penser".

- Quand les meta-données seront plus lourdes que les données elles-mêmes on fera quoi ?

Sinon pour revenir sur le concept de "web 3" je voudrais juste dire que je croise les doigts pour qu'IE6 ne soit plus qu'un mauvais souvenir
0  0 
Avatar de adidas40
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 2:33
rad_hass, tu nous as fait une très belle introduction à ce sujet qui, je l'espère, fera naître un bon débat.

Il est vrai que le Web 2.0 a de fortes répercussions sur la vie sociale, notamment avec les jeunes qui ouvrent de plus en plus de blogs, en mettant une photo d'eux qu'ils se seront amuser à modifier préalablement avec photoshop, histoire de faire "star".
Personnellement, j'imagine les jeunes collégiens se demander l'adresse de leur blog, et de se "moquer" (Pas se moquer "volontairement", mais à la manière des jeunes vous savez..) des autres jeunes qui n'en n'ont pas ou qui n'ont pas des "super photos trop cool avec des super effets de ouf", un peu comme avec les téléphones portables. D'ailleurs j'ai remarqué que sur les blogs (Skyrock), la plupart des jeunes veulent un maximum de commentaires dessus etc... Le but d'un blog serait donc d'avoir un maximum de commentaires pour les jeunes ?
Enfin bon, tout ce paragraphe pour essayer de dire que les pseudo-blogs (Je me permets d'utiliser ce terme pour les "blogs" dans lesquels ne se trouvent que des photos sans aucun intérêt, c'est à dire énormément, car pour moi, un blog est avant tout un espace permettant d'exprimer son opinion, et non de s'exhiber)

Facebook est aussi un site favorisant l'accroissement de la cyber vie. Plus besoin d'appeler ses copains, voire même ses amis (Et comme tu l'as très bien dit, j'ai l'impression moi aussi que le terme amis perd de plus en plus son sens...) et de leur demander des nouvelles. Maintenant on va sur facebook et on est au courant de tout.

Pour répondre à ludosoft, effectivement j'ai également vu un reportage qui s'appelle "Robot Sapiens" et qui montre qu'avec la pensée et des puces greffées au cerveau on peut prendre le contrôle d'un bras mécanique ou d'un ordinateur. Je trouve ceci fascinant et effrayant. La base de la recherche était en fait surtout d'aider les tétraplégiques et toutes les autres personnes ne pouvant plus communiquer directement, mais à la fin du reportage on nous montre un homme qui nous dit qu'il se fera greffer des membres (bras et jambes) robotiser afin d'être plus fort... C'est donc très effrayant de savoir que plus tard, il n'y aura plus seulement des chirurgiens plastiques, mais il y aura aussi les "chirurgiens mécaniques" () et qu'on greffera des bras robotisés comme on fait une liposuccion de nos jours..
Par contre je ne pense pas qu'ils puissent déchiffrer les pensées toute suite.. Car la mécanique de ce système se base seulement sur des "chocs électriques" que fait le cerveau lors d'une pensée.

Enfin bon, je vois que j'ai nettement dérivé le sujet et je m'excuse pour ceux que ça pourrait gêner mais j'avais envie de m'exprimer la dessus
0  0 
Avatar de _dod_
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 2:48
Bonjour,

je suis d'accord avec vous sur de nombreux points cependant pour ce qui concerne l'accès aux informations (nouvelles, journal TV) via Internet, je trouve cela beaucoup plus intéressant d'y accèder par ce moyen.

Effectivement, avec Internet, je ne suis plus passif de l'information comme devant le journal de 20 heures. Au contraire je sélectionne mes articles, je prends le temps de les lire, d'y réfléchir, je lis les commentaires (exemple : lemonde.fr), certes beaucoup d'entre eux ne sont pas pertinent.
Je peux consulter d'autres articles sur le même sujet et donc obtenir un maximum d'informations sur le dit sujet.
De plus avec l'aide des forums et des blogs on peut démarrer des conversations, échanger des points de vue. On peut également effectuer des recherches sur certains sujets (exemple : la justice avec Wikipédia).

Je trouve Internet beaucoup plus intéressant que la TV car apparemment selon des recherches, le flux d'informations via la télévision est devenu beaucoup trop important pour que l'on puisse les traiter correctement. Nous ne sommes apparemment par former (pour beaucoup d'entre nous) pour traiter, réfléchir à ces informations. C'est-à-dire, prendre le temps d'y réfléchir, comprendre la ou les situations, les enjeux, les acteurs. On ne retient plus que certains aspects, certains mots, certaines idées d'un fait et en on oublie le raisonnement.
0  0 
Avatar de keaton7
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 11:40
Bonjour,

Loin de cracher sur les nouvelles possibilités techniques de l'Internet, de l'ouverture et de la chance considérable que nos applications puissent être consultées par de plus en plus de personnes dans le monde grâce a des politiques d'accès de plus en plus ouvertes, je trouve le web 2.0 tout a fait intéressant.

D'abord, pour recadrer, il se développe dans un monde, qui, tournant de plus en plus autour de l'outil informatique comme support de l'information, force a former des personnes de toutes les générations d'actifs, et favorise depuis peu les formations de retraites. C'est un aspect important a mon sens car les réseaux sociaux n'ont d'intérêt que si la majorité les utilise. Facebook a du succès parce qu'on y retrouve tout le monde, msn, et les chat n'en sont pas exclus !

Il est fort possible que dans le bouleversement de nos us et coutumes, tout un chacun y perde son latin ... Mais quelqu'un nous force-t-il a TOUT chambouler ? Bien qu'il soit difficile de résister aux invitations permanentes, chacun reste maitre de ses informations personnelles et de sa vie privee. Sa vie privée commence par la diffusion de son vrai nom ou de son adresse email ! Sur ce forum, la plupart des gens ont choisis de s'exprimer sous pseudo, et très probablement pour protéger par cet anonymat leur foyer qui ne devrait jamais être en lien avec aucun site web. Comment expliquer que ces mêmes personnes aient choisies de dévoiler leur identité sur facebook ou copain d'avant ? C'est plutôt paradoxal et la réponse est sans aucun doute un mélange d'enthousiasme et de confiance non justifiée. En m'inscrivant sur Facebook, j'ai pense avant tout a parler a mes amis en imaginant un réseau merveilleux et sécurise, jusqu'au jour ou les obscures pratiques de facebook ont été a moitie dévoilée (propriété des photos postées, coordonnes diffuses, pub ciblées, etc.). Mais le retrait est impossible, les informations sont dors et déjà diffuses, et les désinscriptions ... ne veulent pas nécessairement dire l'effacement de mes informations, a part dans le cas d'une procédure juridique.

Les réseaux sociaux souffrent a mon sens d'une formation insuffisante de la part des utilisateurs. En tant que créateurs/modérateurs de contenus web, nous avons la chance d'avoir une vue globale de ce qu'est information et de ses possibilités de diffusion. Mais comment expliquer a son grand père qui reçoit des publicités sur le viagra a son nom que c'est parce qu'il a fait confiance a son site qui ne la méritait pas ? C'est quelque part nous qui lui avont dit qu'il pouvait y aller sans crainte, nous créateurs de contenus, nous sociétés de marketing qui voulons des contacts a tous prix, nous qui vendons des fichiers clients ...

Vous pourrez voir quelles sont les personnes connecté à proximité de vous, quels sont leurs hobbies et si un ami est éventuellement dans le coin. Digne d'un scénario de science fiction cette application une fois de plus est le fruit d'un projet de fin d'étude d'étudiants allemands.
Il est amusant de constater que les pires scénarios de films de SF imagines jusque la, qui nous ont toujours pousses a craindre une surveillance omnisciente, de la part de partis politiques extrémistes, etc. seraient a priori crées par nous même en tant que citoyens ! En s'inscrivant a ses services, on demande explicitement a être suivis et surveilles, et on va remplir nous même les formulaires ! C'est la fin des services de renseignements, l'époque ou le contribuable se dénonce tout seul et se met sur écoute.

Mais ces mises en garde évoquées, les réseaux sociaux, c'est tout simplement un outil fabuleux pour garder contact avec des gens qui nous sont chers. Il est facile de tomber dans l'extrémisme et de considérer comme ami quelqu'un qui ne l'est pas. Mais si vous faites le choix de participer au site et d'en respecter les régles, rien ne vous oblige a accepter des personnes indésirables dans votre réseau, qui finalement vous est aussi personnel que votre salon ou votre cuisine.

Les blogs permettent a n'importe quelle personne a travers le monde, sans connaissances particulières de partager ses photos de voyage, ses expériences, etc., les abus (principalement adolescents ^^ si si) "pourrissent" les contenus mais le principe meme de pouvoir choisir d'exister sur un reseau mondial (Internet) est une vrai évolution.

Le web 2.0 en tant que web social est de toute évidence une évolution majeure, et comme toutes les évolutions, elle nécessite d'être cadrée, juridiquement, mais sans mettre tout sur la faute du législateur, elle DOIT être cadrée par le bon sens ! Mais le bon sens n'existe que quand une nouvelle réalité qui vient a notre rencontre a été digérée un minimum. Ne craignons pas les réseaux sociaux mais méfions nous en ! On ne parle pas aux inconnus dans la rue tant qu'un lien de confiance ne s'est pas instaure, Internet de devrai pas faire exception. On ne va pas pour autant interdire les inconnus ! Mais on va s'en méfier par défaut.

Pour résumer, le temps apportera surement l'expérience et le recul necessaire a une meilleur compréhension des dangers des réseaux sociaux et avec eux, l'appréhension adaptée. C'est encore bien trop frais ...

Le Web 3.0 social ? Ce serai pour moi, plus loin que le simple réseau social, le fait d'exister a travers d'internet, non pas comme un avatar, mais comme une vie parallèle, un truc super flippant quoi
0  0 
Avatar de doc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 11:42
Citation Envoyé par stailer Voir le message

Le Web 3.0, c'est encore plus d'égocentrisme, de virtualité et l'amalgame entre "connaissance" et "information".
L'information est le néant. La connaissance c'est autre chose, et autrement plus important.
Et le web est une porte d' accès à la connaissance sans commune mesure avec ce qui existait auparavant ou il fallait se rendre dans une librairie ou une bibliothèque d'une grande ville et y faire de fastidieuses recherches. Web 2.0 ou web 3.0 , c'est plus une question de forme que de fond.
0  0 
Avatar de stailer
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 18:37
Alors je suis bien mort de rire...

C'est tout l'inverse, les ventes de livre sont en chute, et dès qu'il faut dépasser les 5 lignes ça fait chier tout le monde de les lire, j'en sais quelque chose.

C'est d'ailleurs en prenant conscience de ça , notamment avec certaines personnes autour de moi (un peu trop GoogleMania à mon gout) que j'ai décidé de renverser la tendance.

Désolé.. je prends la biographie de Coppernic par exemple. J'aimerais savoir combien de temps il te faudra pour rapatrier l'ensemble des informations et réussir à "refaire son histoire" pour arriver au même résultat qu'en achetant le bouquin ?

Le Web c'est fantastique, une fois qu'on a compris qu'il est complémentaire de notre passé et de notre passé technologique. IL NE LE REMPLACE PAS, ou alors nous allons vers une société de plus en plus basée sur la superficialité, ou tout reste à la surface et rien ne va en profondeur.

Pardon ? c'est déjà le cas ? ah merde...

En même temps je comprends ce que tu veux dire. Mais la connaissance c'est pas que des données techniques nécessitant des recherches à X ou Y endroit.
Par contre si tu veux dire : Internet c'est génial pour trouver et commander le bouquin que je cherche , parce qu'au fin fond de mon village ce sera pénible d'aller dans une librairie d'une grande ville, alors la oui je suis d'accord avec toi.
Tout est dans cette nuance finalement, de complémentarité.
0  0 
Avatar de _dod_
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 26/04/2009 à 19:05
Je suis d'accord avec toi sur cette notion de complémentarité. Effectivement, on devrait pas substituer tous nos supports d'informations (qui sont d'autant de richesses) pour aller uniquement vers Internet. Cependant, pour moi, Internet, comble certaines faiblesses de la Télévision (principalement).

Pour ce qui concerne les livres, ils sont effectivement, une source d'informations dans la plupart des cas extrêmement complète, riche et travailler. Et là encore une fois on va retrouver cette complémentarité, c'est-à-dire, utiliser un média "classique" et Internet comme complément, comme aide (forum).

Selon moi, il faut profiter au maximum de l'ensemble des médias disponibles, c'est-à-dire au final de l'ensemble des richesses mis à notre disposition et non pas rejeter tout ce qui a été crée sous prétexte qu'il s'agit de la mode. Ainsi, on devrait évaluer quel média est le plus adapté pour un sujet donné et établir une sorte de "liste de préférence" des médias vers lesquels se tourner dans un premier temps et compléter nos recherches avec les autres médias.
0  0