Amazon mène un investissement de 575 millions de dollars dans Deliveroo,
Une société qui permet de commander de la nourriture via une application

Le , par Stan Adkens

115PARTAGES

4  0 
Amazon mène une ronde de financement en injectant 575 millions de dollars dans Deliveroo. Deliveroo est une société britannique fondée en 2013 par William Shu, PDG, et Greg Orlowski. La société permet aux utilisateurs de commander des livraisons de nourriture dans les restaurants de proximité en utilisant une application. Ses concurrents britanniques comprennent Uber Eats et Just Eat. Deliveroo travaille avec plus de 80 000 restaurants les plus appréciés, ainsi qu'avec 60 000 livreurs pour offrir la meilleure expérience de livraison de nourriture au monde. Delivero est basé à Londres et compte 2 500 employés permanents répartis dans des bureaux partout dans le monde.

La société de livraison a confirmé vendredi que le géant du commerce électronique était en à la tête de la nouvelle ronde de financement partagé de série G, aux côtés des investisseurs existants T. Rowe Price, Fidelity Management and Research Company et Greenoaks. L’opération porte à 1,53 milliard de dollars le montant total que Deliveroo a recueilli jusqu'à présent. Cet investissement permet à Amazon de prendre une part du marché européen dans le secteur de livraison alimentaire.


Amazon n’est pas à son premier investissement dans la livraison d’aliments en Europe. La société américaine a fermé ses activités de restauration à emporter, Amazon Restaurants, au Royaume-Uni après avoir faire face à une concurrence féroce de la part des acteurs locaux, y compris Deliveroo et Uber Eats. Le détaillant a d'abord étendu son service de livraison de restaurants à Londres en septembre 2016, après son lancement initial à Seattle, qui a ensuite été suivi par un certain nombre d'autres grands marchés américains. Le service fonctionne toujours aux États-Unis, et cela ne semble pas vouloir changer de sitôt.

Il n’y a, pour l’instant, pas de détails sur ce qu’Amazon compte faire avec sa nouvelle relation avec la prestigieuse société de livraison électronique, dont il serait devenu le plus gros investisseur de la série G. Aucune récente évaluation de Deliveroo n’est connue à ce jour, toutefois, la société de livraison alimentaire avait été évaluée à plus de 2 milliards de dollars à la suite de sa précédente augmentation à la fin de 2017. Deliveroo est présent dans plus de 500 villes dans 14 marchés, dont le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l’Italie et l'Espagne, et en dehors de l'Europe, à Singapour, Taïwan, l'Australie et Hong Kong.

Dans un communiqué de presse, le vendredi dernier, l’exploitant britannique de l’application mobile de commande électronique de nourriture a dévoilé ce qu’il entend faire avec ce nouveau financement. Deliveroo compte utiliser ces fonds pour agrandir son équipe d'ingénierie à son siège social de Londres, étendre sa portée de livraison et conduire de nouvelles innovations dans le secteur de l'alimentation afin d'offrir ses services à de nouveaux clients.

Lors du communiqué de presse, Will Shu, fondateur et PDG de Deliveroo, a déclaré à propos du nouvel investissement de l’entreprise :

« Ce nouvel investissement permettra à Deliveroo de croître et d'offrir aux clients encore plus de choix adaptés à leurs goûts personnels, d'offrir aux restaurants de plus grandes possibilités de croissance et d'expansion de leurs activités, et de créer un travail plus flexible et mieux rémunéré pour les livreurs ».

M. Shu a également déclaré qu’Amazon était une source d’inspiration pou son entreprise :

« Amazon a été une source d'inspiration pour moi personnellement et pour l'entreprise, et nous sommes impatients de travailler avec une organisation toujours à l’écoute du client ». « C'est une excellente nouvelle pour les secteurs de la technologie et de la restauration, et cela aidera à créer des emplois dans tous les pays où nous sommes présents », a-t-il ajouté.

Deliveroo ne fait plus seulement que dans la livraison d’aliments pour les restaurants tiers. Selon CNBC, la société a ouvert son premier restaurant physique, Deliveroo Food Market, à Hong Kong. Le restaurant sert de cuisine pour la livraison des commandes en ligne ainsi que de vitrine où les consommateurs peuvent choisir parmi 15 concepts de restaurants, a rapporté CNBC. La société compte étendre son concept de restaurant physique au monde entier, et prévoit déjà d'ouvrir un second site à Singapour en 2019.

Selon Seema Shah, stratège d'investissement mondial chez Principal Global Investors, des services comme Deliveroo – qui « ont technicisé » les industries traditionnelles - avaient un potentiel important à long terme. Toutefois, le stratège a soulevé un problème auquel ces d’entreprises font face :

« Le problème auquel ils sont confrontés, c'est qu'il y a tellement de concurrents qui arrivent - toutes ces grandes entreprises technologiques développent d'autres technologies qui peuvent leur permettre de faire des choses similaires, alors je pense que ce sera difficile à l'avenir ». « Mais il y a tellement d'intérêt, surtout quand on pense au contingent du millénaire qui arrive - c'est la seule façon dont ils vont fonctionner », a-t-il ajouté.

Selon un commentateur du sujet sur un site Web, le partenariat avec Amazon est une bonne nouvelle pour Deliveroo. Il espère que la société se servira de l'expérience et des conseils d'Amazon en matière de service à la clientèle pour corriger le sien que le commentateur juge comme « le pire de toutes les entreprises que je n’aie jamais connues ». Le commentateur accuse également Deliveroo et d’autres entreprises du même genre de ne pas tenir conte de la cote de salubrité des restaurants dont elles livrent les aliments.

Source : Deliveroo, CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Lire aussi

Les fraudeurs achètent des milliers de faux commentaires Amazon notés 5 étoiles via Facebook, le système de notation d'Amazon est-il encore fiable ?
Amazon teste l'utilisation de robots pour emballer les commandes dans ses entrepôts, encore des milliers d'emplois menacés par l'automatisation
Les travailleurs d'Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent, et en parlent dans un forum de discussion interne
Un camion électrique et autonome démarre les livraisons sur la voie publique suédoise, une première du genre au monde
Boston Dynamics a commencé à tester ses robots pour la livraison de colis, l'entreprise cherche des applications commerciales pour ses machines

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sylsau
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/05/2019 à 14:25
Stratégie classique employée par Amazon.
Ils ont d'abord essayé d'attaquer le marché avec leurs solutions. N'arrivant pas à s'imposer, ils choisissent maintenant d'investir sur un acteur déjà en place. A terme, ils essaieront de racheter la totalité de l'entreprise surement.
Avatar de Kapeutini
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/05/2019 à 21:44
Pourquoi pas. Perso, je préfère la bouffe bio et la plus fraîche possible, j'évite un max le transformé sauf par moi.
Dans mon coin, on peut commander online à un groupe de producteurs locaux et une fois semaine on vient prendre livraison de sa commande.
C'est local et bien meilleur pour la santé et la planète :-)
Avatar de pierre.E
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/05/2019 à 10:49
bientôt il va falloir leur mâcher leur nourriture comme les oisillons dans un nid
tient je vais creer une startup va falloir que je trouve un nom

 
Contacter le responsable de la rubrique Développement Web

Partenaire : Hébergement Web