Google Chrome 75 est maintenant disponible,
Avec 42 correctifs de sécurité et de nouvelles fonctionnalités

Le , par Bruno

26PARTAGES

12  0 
Doté d’un ensemble de fonctionnalités robustes, d’une intégration complète dans les comptes Google, d’un écosystème d'extensions florissant et d’une suite fiable d'applications mobiles, Chrome est omniprésent et par conséquent, il est facile de comprendre pourquoi il serait la norme de référence pour les navigateurs Web. Chrome bénéficie également de la meilleure intégration mobile possible. Avec son application mobile disponible sur toutes les grandes plates-formes, la synchronisation des données est aisée, ce qui facilite la navigation entre plusieurs appareils.

Dans le cadre sa politique de communication, Google a récemment publié Chrome 75, avec 42 correctifs de sécurité et de nouvelles fonctionnalités intéressantes. L’une d'elles étant un indicateur du mode de lecture expérimentale qui permet aux utilisateurs d'afficher des pages Web en mode simplifié en sélectionnant Personnaliser et contrôler Chrome >Page de distillation. Ce nouvel indicateur est disponible pour toutes les plates-formes de bureau (Windows, MacOS, Linux et Chrome OS). Cette option est désactivée par défaut, mais facile à activer grâce à la commande : chrome://flags/#enable-reader-mode


Il existe plusieurs versions légèrement différentes de Google Chrome 75 en fonction de la plate-forme que vous utilisez. Elles sont toutes fondamentalement la même version de Chrome, contenant généralement les mêmes fonctionnalités sur toutes les plates-formes, mais vous remarquerez dans le tableau ci-dessous que le tout dernier fragment de numéro de version est généralement différent d'une plate-forme à l'autre.


Parmi les 42 correctifs de sécurité fournis avec Chrome 75, 13 ont été signalés par des chercheurs externes, les autres ont été découverts lors de travaux d'audit interne, vérifiés à l'aide d’AddressSanitizer, MemorySanitizer, UndefinedBehaviorSanitizer. Les vulnérabilités identifiées par les CVE-2019-5828 et CVE-2019-5829 étaient marquées comme ayant une sévérité élevée.

Chrome est rapide, gratuit, léger et encore plus esthétique. Avec un écosystème d'extension en plein essor, il se présente comme l’un des meilleurs navigateurs du marché. Cependant, saviez-vous que 85 % des extensions Chrome n’ont aucune politique en matière de vie privée ? C’est en tout cas la conclusion d’une étude de Duo Labs réalisée à partir de l’analyse de 120463 extensions de Chrome . Ainsi, une minorité seulement de ces extensions ne collecte pas les données sur les utilisateurs. Un tiers d’entre elles exige d’avoir accès à toutes les données des utilisateurs lors de la navigation. Par ailleurs 32 % des extensions testées utilisent des librairies JavaScript qui contiennent des failles de sécurité connues, et 9 % peuvent accéder et lire les cookies, dont certains sont utilisés pour authentifier l’utilisateur lors d’une identification, 77 % des extensions analysées ne proposent pas de site où l’utilisateur pourrait effectuer des réclamations.

Les utilisateurs sous Windows, Mac et Linux peuvent effectuer une mise à jour vers Chrome 75.0.3770.80 en accédant à Paramètres -> Aide -> À propos de Google Chrome. Le navigateur vérifie automatiquement la nouvelle mise à jour et l’installe lorsqu’elle est disponible.


Source : Google, Duo Labs

Et vous ?

Quel est votre navigateur préféré ?

Que pensez-vous de la politique en matière de vie privée sur Chrome ?

Voir aussi :

Le navigateur Google Chrome va bientôt intégrer le mode sombre sous Windows 10 à la demande des utilisateurs

Google Chrome 73 prendra en charge les touches multimédias de votre clavier, et sera aussi livré avec l'API "Media Session"

Chrome : Google a décidé de marquer tous les sites HTTP comme non sécurisés, la mesure prendra effet au mois de juillet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Rustls, une bibliothèque TLS écrite en Rust, surclasse les performances d'OpenSSL
« Programmer c'est appliquer des concepts mathématiques », d'après un ingénieur chez Facebook
Apprendre à utiliser CSS @Supports - une fonctionnalité avancée de CSS, un tutoriel de Charlotte Jackson
Éloquent JavaScript - 3e Édition : Introduction, un extrait traduit du livre de Marijn Haverbeke
Contacter le responsable de la rubrique Développement Web

Partenaire : Hébergement Web