Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla s'achemine vers un ensemble de services payants pour Firefox
Afin de rééquilibrer ses sources de revenus

Le , par Patrick Ruiz

90PARTAGES

11  1 
L’information est de Chris Beard – CEO de la fondation : Mozilla s’achemine vers la mise sur pied d’une offre premium adossée au navigateur Firefox d’ici la fin de l’année en cours.

« Nous travaillons sur trois sources de revenus et nous voulons les rééquilibrer : nous disposons déjà des volets recherche et contenu. Par exemple, pour ce qui est du volet contenu, nous nous appuyons sur la société Pocket qui aide à la découverte et à la gestion des contenus sponsorisés. Et la troisième sur laquelle nous sommes penchés pendant que nous pensons aux produits et services est l’ajout de formules d’abonnement premium », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au magazine allemand T3N.

L’idée est de proposer une série de fonctionnalités supplémentaires par rapport au navigateur de base et accessibles via un abonnement « Premium ». D’après les déclarations du CEO de la fondation, l’offre payante est pensée pour que les utilisateurs aient accès à des services additionnels comme un espace de stockage dans le cloud ou des fonctionnalités VPN. Le navigateur de base reste gratuit et l’internaute est libre de s’arrimer aux options supplémentaires moyennant le paiement d’une facture.


« Nous avons également testé le VPN. Nous pouvons déterminer si vous êtes sur un réseau Wi-Fi public et vous rappeler que vous devriez faire usage d'un VPN lorsque nous nous rendons compte que vous êtes en passe d'effectuer des opérations bancaires en ligne. Nous voulons ajouter plus de formules d'abonnement à notre gamme de services et nous concentrer davantage sur la relation avec l'utilisateur auquel on entend offrir plus d'outils de résilience en matière de gestion d'affaires en ligne », a-t-il ajouté.

Des internautes estiment néanmoins que Mozilla reste vague quant à circonscrire les fonctionnalités qui seront accessibles au travers d’un abonnement.


Le nouveau service devrait être lancé en octobre et, comme le fait remarquer Chris Beard, comprendrait un volet gratuit, les utilisateurs étant encouragés à le mettre à niveau à l'expiration de ce dernier.

En toile de fond de la sortie de Chris Beard, il y a ce que l’on peut percevoir comme l’éternel problème du financement de la fondation Mozilla. Jusqu’ici l’entreprise a mis en œuvre des approches de résolution de prime abord incompatibles avec ses valeurs. En effet, au terme du premier mois de l’année précédente, la fondation a annoncé son intention de commencer à afficher des contenus sponsorisés dans Firefox – une redite de l’approche de 2014 – pour diversifier ses sources de revenus. Mozilla avait finalement procédé à l’implémentation des tuiles sponsorisées au sein de Firefox 60 pour l’atteinte de cet objectif. Mais la volonté d’offrir de la publicité avait fini par lancer un message confus à l’endroit des utilisateurs étant donné que Firefox est reconnu comme un navigateur axé sur la vie privée et Mozilla comme l’un des plus grands promoteurs des extensions de blocage de publicités. Fin 2015, la fondation a donc renoncé à son projet, sans toutefois fermer définitivement la porte à la publicité dans Firefox. La fondation n’avait pu mettre sur pied une stratégie gagnante (de son point de vue) qu’avec l’acquisition, en 2017, de Pocket – un outil qui permet de sauvegarder du contenu en ligne pour une consultation ultérieure.

Si Chris Beard parle de rééquilibrage des sources de revenus, c’est qu’à part les contenus sponsorisés, il prend en compte la dépendance à Google dont il faut essayer de s’extirper surtout que le relationnel bat de l’aile avec la firme de Mountain View. En effet, au moins 90 % des revenus de la fondation proviennent d’organisations comme Google pour l'inclusion de leurs moteurs de recherche au sein de Firefox. Reste à savoir si ces services payants connaîtront le succès quand on sait qu’Opera offre un service VPN sans frais.

Source : T3N

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

La mise sur pied de services payants constitue-t-elle un moyen de financement adéquat pour les activités de la fondation ? Si oui, pourquoi ? Si non, que proposez-vous ?

Voir aussi :

La fondation Mozilla se porte bien mais dépend encore à 86 % de Google, 104 millions de dollars de revenus en 2009
Mozilla défend les annonces publicitaires dans Firefox, une nécessité pour financer les projets de la fondation
Mozilla s'offre l'application Pocket, un outil spécialisé dans la sauvegarde en ligne pour consultation ultérieure
Firefox : Mozilla renonce aux tuiles sponsorisées pour se concentrer sur le « content discovery » dans son navigateur
Mozilla veut faire des annonces publicitaires dans Firefox dans des tuiles vides à l'ouverture d'un nouvel onglet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 21:36
Vous avez du lire un peu vite l'article, car c'est justement ce que Mozilla semble envisager.
6  0 
Avatar de NotAèfka
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 22:40
Si il y a des gens que j'accepterai de payer c'est bien eux !
6  0 
Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 21:46
Reste à savoir si ces services payants connaîtront le succès quand on sait qu’Opera offre un service VPN sans frais.
Opera n'est pas open source, et est basé sur Chromium. Sa disparition serait donc bien moins "grave" pour le web que celle de Firefox, seul navigateur majeur qui utilise son propre moteur de rendu.

J'attends de voir les détails, mais si quelques euros par mois permettent à Mozilla de continuer le développement de Firefox tout en diminuant la part de Google dans son budget, je serai partant. Ce serait plus pour une vision du web que pour le navigateur en lui-même (quoique l'utilisant depuis 15 ans gratuitement, ce ne serait qu'un juste retour des choses).
5  1 
Avatar de strato35
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 12:22
Qu'ils veulent équilibrer leurs revenus avec de l'offre payante pas de soucis, c'est leurs droits.
Perso je n'y souscrirai pas, je donne tous les ans sur https://donate.mozilla.org et probablement plus que ce coûtera l'abonnement premium par an, et ce depuis des années sans rien attendre en retour, si ce n'est que firefox continue d'exister.
Et ça me va.
3  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 14:43
Citation Envoyé par strato35 Voir le message
Qu'ils veulent équilibrer leurs revenus avec de l'offre payante pas de soucis, c'est leurs droits.
Perso je n'y souscrirai pas, je donne tous les ans sur https://donate.mozilla.org et probablement plus que ce coûtera l'abonnement premium par an, et ce depuis des années sans rien attendre en retour, si ce n'est que firefox continue d'exister.
Et ça me va.
Ca devrait te donner droit à la version Premium.
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 22:32
Citation Envoyé par article
« (...) que nous pensons aux produits et services est l’ajout de formules d’abonnement premium », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au magazine allemand T3N.
L’idée est de proposer une série de fonctionnalités supplémentaires par rapport au navigateur de base et accessibles via un abonnement « Premium ».
Par "fonctionnalités supplémentaires par rapport au navigateur de base", je comprend ajout de code ...bien que je conçois que l'on puisse également l'interpréter autrement. Mais c'est cette interprétation qui me paraît la plus probable, plus que la tournure de vulgarisation.
Parce que, de mon point de vue, s'il n'y a pas de code modifié après paiement (installation /activation de la fonctionnalité), toutes les fonctionnalités sont présentes dans le navigateur de base, le serveur distant accepte simplement de vous permettre d'accéder à ses services.

*par "code modifié", je ne pense pas à "set : yes" mais à une réelle réécriture /complément de certaines parties du software (le code en somme, pas les fichiers). Si tel est le cas, ce serait je suppose, sur une licence compatible, mais moins ouverte que la MPL. Ce qui a tout de même, avouons-le, peu de chances d'arriver.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 21:23
pour limiter les problèmes de sous, ne serait-il pas plus éthique de garder l'ensemble du logiciel en "gratuit", mais de proposer un accès aux services distant en "payants" (certains du moins) ?
Ce serait une forme de développement "sponsorisé".
0  3