Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft amorce le déploiement de son navigateur Edge basé sur Chromium
Tandis que Google recommande aux utilisateurs Edge de passer à Chrome lorsqu'ils visitent ses services Web

Le , par Stéphane le calme

95PARTAGES

14  0 
Le 15 janvier 2020, Microsoft a proposé en téléchargement en version stable (version 79) le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium dans plus de 90 langues pour les versions de Windows (7, 8, 8.1, 10) Home / Pro, MacOS, iOS et Android.

Pour ceux qui souhaitaient commencer à utiliser le nouveau navigateur, l’entreprise a expliqué qu’il était possible de le faire en effectuant un téléchargement manuel sur la page dédiée. Si vous utilisiez Edge (basé sur Chromium) sur iOS ou Android, vous n’aviez rien à faire. Edge basé sur Chromium aurait remplacé directement l’ancienne version. Si par contre vous souhaitiez installer Edge automatiquement sur votre ordinateur, Microsoft a expliqué que le déploiement se fera de manière progressive.

L'entreprise avait fait valoir que, dans les semaines à venir, elle allait commencer à migrer les clients (grand public) de Windows 10 vers le nouveau Microsoft Edge. Selon sa feuille de route, la préversion devait toucher dans un premier temps un sous-ensemble de Windows Insiders. Et progressivement, le nouveau navigateur sera mis à la disposition d’un plus grand nombre d’utilisateurs via Windows Update. Par contre, si vous êtes une organisation et que vous souhaitez bloquer l’installation automatique du nouveau Microsoft Edge sur des appareils Windows Édition familiale et Pro avec Windows update activé, il est possible de le faire en utilisant l’outil Blocker Toolkit. Pour les entreprises, le déploiement ne sera pas de manière automatique. Si finalement vous avez installé Microsoft Edge sur votre appareil, il sera mis à jour automatiquement à une cadence d’environ six semaines. Pour le grand public, le nouveau navigateur viendra remplacer l’ancien, tandis que pour les entreprises, les deux versions (l'ancienne et la nouvelle) fonctionneront côte à côte.

C'est via un message sur Twitter que Microsoft a confirmé que la migration a commencé pour un sous-ensemble de Windows Insiders comme prévu.


Les administrateurs peuvent trouver le nouveau Microsoft Edge parmi la liste des mises à jour pour le système Windows 10. Il semble que la mise à jour KB4541302 soit utilisée pour fournir le nouvel Edge à ces systèmes.

Tous les systèmes Windows 10, à l'exception des systèmes Entreprise et Éducation, des systèmes qui ont bloqué la nouvelle installation Edge et des systèmes sur lesquels le nouveau Edge est déjà installé, recevront automatiquement le nouveau navigateur via Windows Update.

Le nouveau Edge remplacera la version classique de Microsoft Edge sur ces systèmes. Microsoft note qu'il n'est pas possible de désinstaller le nouveau Edge une fois qu'il est installé. Les administrateurs qui ne souhaitent pas que le nouveau Edge basé sur Chromium soit installé sur les appareils peuvent définir la valeur de Registre suivante pour éviter que cela ne se produise :
  • Utilisez la combinaison Windows + R pour ouvrir la boîte de dialogue Exécuter. Tapez regedit.exe et appuyez sur la touche Entrée pour charger l'éditeur de registre.
  • Confirmez cette invite dans l'UAC (User Account Control / contrôle du compte de l'utilisateur, le mécanisme permet d'exécuter par défaut les programmes avec des droits restreints, évitant ainsi que des applications puissent tourner avec des droits administratifs, qui permettraient de modifier la sécurité du système d'exploitation. ).
  • Accédez à HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\EdgeUpdate
  • Faites un clic droit sur EdgeUpdate et sélectionnez Nouveau> Valeur Dword (32 bits).
  • Nommez-le DoNotUpdateToEdgeWithChromium.
  • Définissez sa valeur sur 1 pour bloquer Edge.

Pour autoriser la migration vers le nouvel Edge, il vous suffira de supprimer la clé ou de définir sa valeur sur 0.

Google affiche un avertissement dans Microsoft Edge encourageant les utilisateurs à passer à Chrome

Avec l'utilisation généralisée de Windows qui était proposée avec Internet Explorer, Microsoft a déjà dominé le paysage des navigateurs. Puis, en 2008, Google a publié le navigateur Web Chrome, qui offrait de meilleures performances et fonctionnalités. Selon StatCounter, en mai 2012, Google avait rattrapé Microsoft et l'avait rapidement dépassé tandis qu'Internet Explorer a connu une forte baisse.

Tentant à nouveau de regagner des parts de marché des navigateurs, lorsque Windows 10 a été lancé pour la première fois en 2015, Microsoft a inclus Edge comme navigateur par défaut. Le successeur d'Internet Explorer, cependant, était inachevé avec de nombreuses fonctionnalités de base manquantes et des performances dégradées.

Bien qu'il s'agisse du navigateur Web par défaut de Windows 10, Microsoft Edge n'a pas réussi à gagner la part de marché perdue.

Avec Google Chrome détenant plus de 68% des parts de marché en 2018, Microsoft a décidé de reconstruire son navigateur Edge en utilisant le même moteur Chromium que Chrome avec des fonctionnalités supplémentaires et une interface utilisateur moderne.

La première version stable du nouveau Microsoft Edge est sortie le 15 janvier 2020 et a été bien reçue par les utilisateurs et les critiques. Avec ses performances comparables à Chrome et prenant en charge presque toutes les mêmes fonctionnalités, Google pourrait-il commencer à s'inquiéter ? L'éditeur de Chrome a en tout cas commencé à faire la promotion de son navigateur auprès des utilisateurs de Microsoft Edge.

Au cours des deux dernières semaines, Google a affiché de plus en plus d'annonces sur ses propriétés Web qui ciblent les utilisateurs du nouveau navigateur Microsoft Edge. Par exemple, la semaine dernière, le Chrome Web Store de Google a commencé à afficher un avertissement aux utilisateurs d'Edge leur recommandant de passer à Chrome pour une meilleure sécurité. Rappelons qu’étant donné que Microsoft Edge est basé sur Chromium et qu'il partage du code source avec Google Chrome, cela signifie qu'il peut également utiliser des extensions Chrome

« Google recommande de passer à Chrome pour utiliser les extensions en toute sécurité », indique l'avertissement.


Depuis lors, Google recommande aux utilisateurs de Edge de passer à Chrome lorsqu’ils visitent d’autres services Web tels que Google Docs, Google News ou se vont sur Google Search. Pour ce faire, Google utilise la chaîne « user-agent » du navigateur pour identifier tous les utilisateurs Edge visitant ces services et pour afficher un message d'avertissement suggérant un changement Chrome.

Microsoft en fait de même

Cependant, Google n'est pas le seul impliqué dans ces types de tactiques publicitaires. Microsoft a commencé à utiliser Windows 10 pour publier Edge dans le menu Démarrer, les résultats de la recherche Windows, et il utilise également Bing pour afficher des avertissements lorsque les utilisateurs font des recherches sur « Chrome ».


Plus tôt ce mois-ci, Microsoft a commencé à utiliser le menu Démarrer de Windows 10 pour suggérer aux utilisateurs de Firefox de passer au nouveau Microsoft Edge.


Enfin, Microsoft essaie d’encourager les personnes sur Windows 10 à ne pas changer de navigateur par défaut pour prendre autre chose que Edge en se servant de la mention « recommandé ».


Source : Microsoft, Statcounter

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé le nouveau navigateur Edge basé sur Chromium ?
Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Si non, pour quelles raisons ?
Edge basé sur Chromium pourrait-il représenter une menace pour Chrome ou l'écart vous semble-t-il trop important pour être comblé de si tôt ?
La guerre des navigateurs est-elle lancée ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 10:58
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Firefox a été installé sur des millions de postes Linux,
Si c'est vrai ça veut dire qu'il y a des millions de postes linux, ce qui est déjà en soi une info intéressante

Citation Envoyé par xarkam Voir le message
à l'insu des utilisateurs ! Le mot « populaire » veut juste dire « imposé.

Comme c'est marrant, on sais exactement dire de même pour firefox sous linux qui est installé aussi de base. (Tout comme Thunderbird, Libreoffice dans 99% des distrib)
Absolument pas.
Déjà faut éliminer les distributions serveur, où la plupart du temps aucun navigateur n'est installé. Alors que Windows Server, il installe quand même IE ou Edge au cas où celui qui va utiliser la connexion via "Remote Desktop" voudrait l'utiliser...
Donc on est déjà loin des 99%
Ensuite, les distributions client permettent généralement de choisir les composants un par un, donc au mieux ce sera à l'insu de ceux qui ne savent faire une installation qu'en cliquant tout le temps sur le bouton "Suivant". Ou éventuellement en utilisant une distribution "live" qui va se contenter de copier une image sur le disque dur.
Enfin, le navigateur, quel qu'il soit, on peut le désinstaller sous linux, même si ça signifie n'en avoir aucun. Impossible pour le navigateur installé d'office sous Windows, parce qu'ils l'ont opportunément fusionné avec le gestionnaire de fichiers, juste pour faire de la vente liée.
8  0 
Avatar de FatAgnus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/09/2020 à 21:28
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon un porte-parole de l’entreprise, Edge est depuis devenu très populaire et a été installé par des centaines de millions de personnes.
Edge a été installé par Microsoft sur des centaines de millions de postes Windows, à l'insu des utilisateurs ! Le mot « populaire » veut juste dire « imposé par Microsoft par abus de position dominante ».

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Microsoft Edge sera juste un énième navigateurs web basés sur Chromium disponibles sous Linux.

Bien que basé sur le projet open source Chromium, Microsoft Edge sera un navigateur web totalement propriétaire comme Opera ou Vivaldi.

En tant qu'utilisateur de GNU/Linux la priorité est d'utiliser un navigateur open source, donc si je veux un navigateur basé sur Chromium j'utilise Brave. Mais je préfère utiliser Firefox.
8  1 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 13:59
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Comme c'est marrant, on sais exactement dire de même pour firefox sous linux qui est installé aussi de base. (Tout comme Thunderbird, Libreoffice dans 99% des distrib)
Ah oui c'est du lourd. Donc soit tu n'as jamais au grand jamais installé un Linux de ta vie, auquel cas tu as gagné le droit de ne pas intervenir sur une discussion dont tu ne sais rien, soit tu es un gros troll de base et tu vas retourner dans ta caverne. Non mais !
5  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/09/2020 à 13:51
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Pour ce point je ne lui jetterai pas la pierre.
J'ai du installer au grand max 5-6 distributions différentes en passant par des cibles PC à Raspberry et aucune ne m'a demandé lors de l'installation de choisir mon navigateur internet.
Toutes avaient un Firefox installé de base.

Pas d'accord par contre pour thunderbird et libreoffice dans mes installations. Mais je suppose que cela vise davantage les distributions de type bureautique.
Il y a un monde entre "sudo apt-get remove firefox" sans aucune conséquence pour le GUI, et tenter de retirer Edge (ou IE) d'un Windows sans y passer la journée et sans tout péter... D'où ma remarque que j'ai affaire à un troll ou un ignorant.
5  0 
Avatar de Daïmanu
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/04/2020 à 9:53
Citation Envoyé par henryII Voir le message
Edge sur Linux ? Ca va servir à quoi ? Ben à rien. Point.
Sur le choix du navigateur à utiliser au quotidien, probablement à rien.

Mais en tant que dev web, ça peut servir pour avoir le rendu sur Edge. Cela dit le moteur est emprunté à Chromium, donc à part éventuellement voir les interactions des addons du navigateur, ça sert aussi… à rien.

Pire, si Edge fait comme la version GNU/Linux de Skype, à savoir fouiner dans les dossiers personnels et envoyer ces données Dieu sait où, il sera le logiciel à bannir.
4  1 
Avatar de LeBressaud
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 8:37
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Brave, Brave, Ha oui Brave, le browser qui disait avoir le cul plus propre que les autres mais qui au final à le slip bien sale
Sans parler de ce concept assez particulier de remplacer les pub par les siennes et n'en reverser que 55% au site...
3  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/09/2020 à 11:35
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
Je Pense que certains d'entre nous oublie un point : il y aura toujour au moins un navigateur internet de préinstallé sur un OS qui ne vise pas de "spécialistes".
C'est toi qui oublie un détail important: ça n'a pas toujours été le cas. Même sans parler de spécialistes, aux débuts de l'internet grand public dans les années 90, on choisissait son navigateur en achetant un magazine avec un CD.
C'est Microsoft qui a commencé: après avoir échoué à imposer son Internet Explorer par la voie normale, ils se sont dit que profiter de leur monopole sur Windows pourrait changer les choses. C'est précisément ce que les commissaires à la concurrence n'ont pas trop apprécié. Surtout qu'il est impossible de désinstaller le navigateur par défaut sous Windows (il est intégré artificiellement au noyau de l'OS) contrairement à Linux et aussi à Mac (à vérifier)

Que tous les GAFAM le fassent ne signifie pas que c'est une bonne chose, ça veut seulement dire que les politiques ont renoncé à réguler le marché.

Détail important, les développeurs de Linux et de firefox n'ont rien à voir, ce n'est ni la même entreprise ni la même équipe. Au mieux on pourrait reprocher à KDE de faire ça avec Konqueror, oui mais voila, les distributions qui installent KDE installent souvent aussi Firefox. Alors que dans les cas que tu cites (Windows + IE/Edge, Apple+Safari, Android+Chrome) on a quand même clairement un conflit d'intérêt, celui qui impose son OS se retrouve de fait juge et partie en matière de navigateur...
3  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:49
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
[...]

En tant qu'utilisateur de GNU/Linux la priorité est d'utiliser un navigateur open source, donc si je veux un navigateur basé sur Chromium j'utilise Brave. Mais je préfère utiliser Firefox.
En accord à ceci prêt. Ce n'est pas parce qu'on est utilisateur de GNU/Linux qu'on est forcément fermé à l'idée d'utiliser des logiciels non open source...
Pour ma part j'utilise Vivaldi avec grand plaisir par exemple.

Et Brave... Sans commentaire...
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 18:07
il a raison pour les distro "user-friendly" pas pour le reste, et de mémoire, sur Kali Linux (le choix pour les audit' de sécu' en France), c'est pas firefox par défaut (j'ai un doute)
Mais sur linux, la démarche est différente, tu as les programmes de base ou les plus comunéments utilisés qui sont pré-installés, le reste c'est en fonction de tes nécessités ou de tes envies, à travers un gestionnaire de packet, ou en manuel si c'est pas géré par le gestionnaire.

Sur windows tu as presque tout de préinstaller, pas juste les rudiments... plus les distro' sont orientés "user-friendly" et plus elles resemble à Windows sur cet aspet.
2  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 19:57
Et j'ajouterai que la part de marché des distrib desktop GNU/Linux est malheureusement très minime par rapport à l'ensemble des PC client dans le monde, que même si Firefox est installé par défaut, il y a peu d'influence sur les parts de marché.

Alors qu'avec l'OS concurrent Windows, en proposant par défaut un logiciel, le marché se retrouve truqué avec un logiciel (Edge), même si il est mauvais techniquement, installé sur des millions et des millions postes, y compris des novices
2  0