Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google prévient que ses algorithmes d'indexation vont donner la priorité au mobile-first dès septembre 2020
Pour améliorer les résultats affichés sur les dispositifs des mobinautes

Le , par Stéphane le calme

109PARTAGES

8  0 
En septembre 2020, l’indexation « orientée mobile » deviendra la règle générale sur Google avec un algorithme de référencement qui parcourra en priorité les versions mobiles des sites Internet. Un changement, amorcé fin 2016, qui répond à l’évolution des usages du moteur, marquée par une forte croissance des requêtes effectuées sur smartphone. L’éditeur avait expliqué alors dans un billet datant du 4 novembre 2016 :

« Aujourd'hui, la plupart des gens font des recherches sur Google à l'aide d'un appareil mobile. Cependant, nos systèmes de classement examinent toujours la version desktop du contenu d'une page pour évaluer sa pertinence pour l'utilisateur. Cela peut entraîner des problèmes lorsque la page mobile a moins de contenu que la page desktop, car nos algorithmes n'évaluent pas la page réelle qui est vue par un mobinaute.

« Pour rendre nos résultats plus utiles, nous avons commencé des expériences pour rendre notre index mobile-first. Bien que notre index de recherche continue d'être un index unique de sites Web et d'applications, nos algorithmes utiliseront principalement la version mobile du contenu d'un site pour classer les pages de ce site, comprendre les données structurées et afficher des extraits de ces pages dans notre résultat. Bien sûr, bien que notre index soit construit à partir de documents mobiles, nous allons continuer à créer une excellente expérience de recherche pour tous les utilisateurs, qu'ils proviennent d'appareils mobiles ou desktop.

« Nous comprenons qu'il s'agit d'un changement important dans notre indexation et que nous prenons cela au sérieux. Nous continuerons à expérimenter avec soin au cours des prochains mois à petite échelle et nous accélérerons ce changement lorsque nous serons convaincus que nous avons une excellente expérience utilisateur. Bien que nous ne commencions que ce processus, voici quelques recommandations pour aider les webmasters à se préparer à mesure que nous nous dirigeons vers un index davantage axé sur les mobiles ».


Le numéro un de la recherche avait expliqué que ceux qui disposaient de sites web dits « adaptatifs » (responsive design)en responsive design ou ceux utilisant le format AMP HTML – que pousse Google – pour toutes leurs pages n’en seraient pas affectés. Du changement est recommandé pour les sites dits « m point ». C’est-à-dire ceux pour lesquels chaque page a une URL différenciée présentant aux internautes du contenu optimisé pour les mobiles.

Même chose pour les sites à diffusion dynamique. En d’autres termes, ceux qui ne présentent qu’une URL par page, mais un contenu différent en fonction de l’appareil de l’utilisateur.

Quatre ans plus tard, l’éditeur note que, d’après son analyse, la plupart des sites affichés dans les résultats de recherche sont prêts pour le mobile-first et 70 % de ceux qui figurent dans ses résultats de recherche ont déjà effectuer un changement pour être compatible au mobile-first. Raison pour laquelle Google a estimé qu’il peut se tourner vers une indexation mobile-first pour tous les sites Web à partir de septembre 2020 : « en attendant, nous continuerons à déplacer les sites vers l'indexation mobile-first lorsque nos systèmes reconnaîtront qu'ils sont prêts ».

« Lorsque nous basculons un domaine vers l'indexation mobile-first, il y aura une augmentation de l'exploration de Googlebot, tandis que nous mettons à jour notre index vers la version mobile de votre site. Selon le domaine, cette modification peut prendre un certain temps. Par la suite, nous explorerons encore occasionnellement le traditionnel Googlebot desktop, mais la plupart des explorations pour Search se feront avec notre agent utilisateur de smartphone mobile. Le nom exact de l'agent utilisateur utilisé correspondra à la version de Chromium utilisée pour le rendu ».

Des conseils encore pertinents

Google note que :

« Dans Search Console, il existe plusieurs façons de vérifier l'indexation mobile-first. L'état est affiché sur la page des paramètres, ainsi que dans l'outil d'inspection d'URL, lors de la vérification d'une URL spécifique en ce qui concerne son exploration la plus récente.

« Nos conseils sur le bon fonctionnement de tous les sites Web pour l'indexation mobile-first restent pertinents, pour les sites nouveaux et existants. En particulier, nous vous recommandons de vous assurer que le contenu affiché est le même (y compris le texte, les images, les vidéos, les liens), et que les métadonnées (titres et descriptions, balises méta des robots) et toutes les données structurées sont les mêmes. Il est bon de les vérifier à nouveau lorsqu'un site Web est lancé ou considérablement repensé. Dans les outils de test d'URL, vous pouvez facilement vérifier directement les versions de bureau et mobile. Si vous utilisez d'autres outils pour analyser votre site Web, tels que des robots d'exploration ou des outils de surveillance, utilisez un agent utilisateur mobile si vous souhaitez faire correspondre ce que voit la recherche Google.

« Bien que nous continuions à prendre en charge diverses façons de créer des sites Web mobiles, nous recommandons de vous tourner vers le responsive desing pour les nouveaux sites Web. Nous vous suggérons de ne pas utiliser d'URL mobiles distinctes (souvent appelées "m-dot" en raison des problèmes et de la confusion que nous avons constatés au fil des ans, tant de la part des moteurs de recherche que des utilisateurs ».

En décembre 2018, Google avait déclaré recourir à l’indexation « orientée mobile » pour plus de la moitié des sites apparaissant dans ses pages de résultats au niveau mondial. Cette fois-ci, la transition est effective pour 70 % des sites affichés dans les pages de résultats.

L’indexation « orientée mobile » s’applique déjà par défaut à tous les « nouveaux » domaines (non encore référencés). Ce depuis le 1er juillet 2019.

Google a conclu en ces termes :

« L'indexation mobile-first a parcouru un long chemin. C'est formidable de voir comment le Web a évolué du desktop vers le mobile, et comment les webmasters ont aidé à permettre l'exploration et l'indexation pour correspondre à la façon dont les utilisateurs interagissent avec le Web! Nous apprécions tout votre travail au fil des ans, qui a contribué à faciliter cette transition. Nous continuerons de surveiller et d'évaluer ces changements avec soin ».

Source : Google

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !