Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Firefox 78 apporte le support de WebRender sur tous les appareils Windows avec GPU Intel
Et livre un tableau de bord des protections avec de nouvelles fonctionnalités

Le , par Stéphane le calme

50PARTAGES

7  0 
Mozilla a publié Firefox 78 il y a quelques heures pour les systèmes d’exploitation Windows, macOS et Linux. Cette version apporte son lot de nouvelles fonctionnalités, des corrections de bogues, des changements, des améliorations d'entreprise et des correctifs de sécurité.

Les modifications les plus notables de la version actuelle sont l'ajout d'améliorations de WebRender pour les utilisateurs de Windows 10, des pages d'erreur pour tous les sites qui ne prennent pas en charge TLS 1.2 et une nouvelle option d'actualisation dans le programme de désinstallation de Firefox.

Firefox 78 est également la dernière version majeure à prendre en charge les versions 10.9, 10.10 et 10.11 de macOS, la prise en charge de ces versions devant être fournie uniquement via Firefox ESR (Extended Support Release) 78.x pour l'année prochaine.

Les utilisateurs desktop Windows, macOS et Linux peuvent mettre à niveau vers Firefox 78 en allant dans Options -> Aide -> À propos de Firefox et le navigateur vérifiera automatiquement la nouvelle mise à jour et l'installera lorsqu'elle sera disponible. Avec la sortie de Firefox 78, toutes les autres branches de développement de Firefox sont également passées à une version portant Firefox Beta à la version 79 et les versions Nightly à la version 80.

WebRender sur tous les appareils Windows avec GPU Intel

Mozilla a commencé à déployer le moteur de rendu 2D basé sur GPU WebRender dans Firefox 67 pour un groupe limité d'utilisateurs. Après avoir étendu la prise en charge de WebRedner à davantage d'ordinateurs portables Windows 10 avec la sortie de Firefox 77, WebRender est désormais également disponible sur les appareils Windows 10 avec un processeur graphique Intel.

WebRender est un système de rendu bidimensionnel (2D) écrit en Rust pour les navigateurs qui utilise une carte graphique pour afficher des pages Web au lieu d'un processeur. L'utilisation de ce moteur basé sur GPU permet des animations plus fluides, un rendu de page plus rapide, des effets visuels spéciaux, ainsi que des dégradés complexes.

Une option pour rafraîchir son installation dans le programme de désinstallation de Firefox

À partir de Firefox 78, les utilisateurs auront d'abord la possibilité de rafraîchir leur installation Firefox lors du lancement de l'assistant de désinstallation de Firefox.

Cela leur permettra de résoudre la plupart des problèmes provoquant une désinstallation sans réellement supprimer et réinstaller le navigateur Web, ce qui facilite la résolution des problèmes en cliquant sur le bouton Actualiser au lieu de Désinstaller.

A ce propos, sur Bugzilla, Rachel Tublitz, la responsable de l'ingénierie de Mozilla, a noté que « nous voyons que beaucoup d'utilisateurs désinstaller puis réinstaller Firefox (ce qui ne fait pas de rafraîchissement). Nous souhaitons inclure plus facilement la correction des profils corrompus dans le programme de désinstallation. Cela couvrira l'ajout d'un bouton d'actualisation au premier écran du programme de désinstallation, ainsi que quelques modifications mineures du texte tout au long ».


Autres corrections de bogues, améliorations et modifications apportées aux développeurs

Nouvelles fonctionnalités:
  • Avec cette version, votre économiseur d'écran n'interrompra plus les appels WebRTC sur Firefox, améliorant ainsi les appels de conférence et vidéo dans Firefox.
  • Firefox 78 est également notre version de support étendu (ESR), où les modifications apportées au cours des 10 versions précédentes seront désormais déployées pour nos utilisateurs ESR.

Le tableau de bord des protections est livré avec de nouvelles fonctionnalités qui vous permettent:
  • Suivre le nombre de violations que vous avez résolues directement depuis le tableau de bord
  • Vérifier si l'un de vos mots de passe enregistrés peut avoir été exposé dans une violation de données

Correctifs:
  • Nous avons corrigé des bogues dans la composition de la qualité des résultats de recherche et amélioré les textes des résultats de recherche en fonction des recommandations de nos partenaires.

Changements:
  • La configuration minimale requise sous Linux a été mise à jour. Firefox a maintenant besoin de GNU libc 2.17, libstdc ++ 4.8.1 et GTK + 3.14 ou des versions plus récentes.
  • Dans le cadre de nos efforts continus pour déconseiller la cryptographie obsolète, nous avons désactivé par défaut toutes les suites de chiffrement TLS basées sur DHE. Pour atténuer les problèmes de compatibilité Web liés à la désactivation des suites de chiffrement TLS basées sur DHE, Firefox 78 active deux autres suites de chiffrement basées sur AES-GCM SHA2.
  • Le menu contextuel (accessible par un clic droit sur un onglet) vous permet d'annuler plusieurs fermetures d'onglets en un seul clic et place les onglets Fermer à droite et Fermer les autres onglets dans un sous-menu.

Entreprises :
  • Activez la prise en charge des certificats clients stockés sur macOS et Windows en définissant la préférence expérimentale security.osclientcerts.autoload sur true.
  • De nouvelles politiques vous permettent de configurer les gestionnaires d’applications, de désactiver le picture in picture et de demander un mot de passe principal, qui sera renommé « mot de passe principal » dans les versions futures.


Développeurs :
  • La console DevTools enregistre désormais les erreurs de promesse non capturées avec des noms, des piles et des propriétés beaucoup plus détaillés, améliorant en particulier le débogage du cadre JavaScript.
  • Le mappage automatique du débogueur pour les noms de variables minifiés fonctionne désormais également pour Logpoints, ce qui rend le débogueur des projets mappés à la source plus fluide.
  • Le panneau Réseau de Firefox DevTools met désormais en évidence quelle extension ou restriction CORS a bloqué une demande, afin que les développeurs puissent rendre leurs sites plus résistants et sécurisés.
  • Nouveau moteur RegExp dans SpiderMonkey, ajoutant la prise en charge de l'indicateur dotAll, des séquences d'échappement Unicode, des références lookbehind et des captures nommées.

Une promesse est un objet (Promise) qui représente la complétion ou l'échec d'une opération asynchrone. Une promesse est un objet qui est renvoyé et auquel on attache des callbacks plutôt que de passer des callbacks à une fonction. Ainsi, au lieu d'avoir une fonction qui prend deux callbacks en arguments :

Code JavaScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
function faireQqcALAncienne(successCallback, failureCallback){ 
  console.log("C'est fait"); 
  // réussir une fois sur deux 
  if (Math.random() > .5) { 
    successCallback("Réussite"); 
  } else { 
    failureCallback("Échec"); 
  } 
} 
  
function successCallback(résultat) { 
  console.log("L'opération a réussi avec le message : " + résultat); 
} 
  
  
function failureCallback(erreur) { 
  console.error("L'opération a échoué avec le message : " + erreur); 
} 
  
faireQqcALAncienne(successCallback, failureCallback);


On aura une fonction qui renvoie une promesse et on attachera les callbacks sur cette promesse :

Code JavaScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
function faireQqc() { 
  return new Promise((successCallback, failureCallback) => { 
    console.log("C'est fait"); 
    // réussir une fois sur deux 
    if (Math.random() > .5) { 
      successCallback("Réussite"); 
    } else { 
      failureCallback("Échec"); 
    } 
  }) 
} 
  
const promise = faireQqc(); 
promise.then(successCallback, failureCallback);

ou encore :

Code JavaScript : Sélectionner tout
faireQqc().then(successCallback, failureCallback);

Télécharger Firefox 78

Source : Mozilla , BugZilla

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !