Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple demande aux développeurs d'applications d'utiliser IPv6, car il est 1,4 fois plus rapide que l'IPv4,
Et les protocoles comme HTTP/2 et TLS 1.3 pour accélérer les performances

Le , par Stan Adkens

68PARTAGES

12  0 
Apple a profité de sa conférence pour les développeurs WWDC 2020 pour exhorter les développeurs d'applications iOS et macOS à utiliser les technologies Web plus récentes telles que IPv6, HTTP/2, TLS 1.3 et Multipatch TCP dans leurs nouvelles applications. Dans une vidéo d’environ 14 minutes, diffusée sur son site Developer, la société a partagé quelques statistiques internes dans l'espoir de convaincre les développeurs d'applications d'adopter ces nouveaux protocoles Web afin de, non seulement, accélérer leurs performances et réduire leur consommation d'énergie et leur impact thermique, mais aussi pour les aider à mieux protéger la vie privée au sein de leurs applications.

« Accélérez votre application et rendez-la plus agile, plus privée et plus sûre grâce aux API modernes de réseau. Découvrez les protocoles réseau tels qu'IPv6, HTTP/2, TLS 1.3 et DNS chiffré, et comment leur intégration dans votre application et votre serveur peut accélérer les performances et réduire à la fois votre consommation d'énergie et votre impact thermique. De plus, découvrez comment l'adoption des derniers protocoles de sécurité peut vous aider à mieux protéger la vie privée au sein de votre application », lit-on sur le site.

Le protocole IPv6 1,4 fois plus rapide que l'IPv4

Dans la vidéo, Jiten Mehta et Eric Kinnear, tous deux ingénieurs en technologies Internet chez Apple, ont mis l’accent sur les améliorations de performances, de sécurité, de mobilité et de vie privée apportées par ces nouvelles technologies et ces nouveaux protocoles Web. Le premier protocole récent dont a parlé Mehta afin de pousser les développeurs à le mettre en œuvre est l’IPv6. IPv6 est la prochaine itération du protocole IP, qui doit succéder à l'ancienne version IPv4. Cette version a été principalement développée en réponse à la demande d'adresses qu'IPv4 ne permettait plus de contenter.


« Les plateformes d'Apple ont une prise en charge native d'IPv6 depuis un certain nombre d'années, y compris la prise en charge des réseaux uniquement IPv6 », a déclaré Jiten Mehta lors de sa présentation. « Il y a eu une tendance croissante à l'utilisation d'IPv6 sur Internet. Si nous examinons le dernier mois de connexions effectuées dans le monde entier par des appareils Apple, nous constatons que l'IPv6 représente désormais 26 % de toutes les connexions effectuées », a ajouté Mehta. « Dans 20 % des cas, la connexion aurait pu utiliser IPv6, mais le serveur ne l'avait pas activé ».

« Et quand IPv6 est utilisé, la configuration médiane de la connexion est 1,4 fois plus rapide que l'IPv4. Ceci est principalement dû à une utilisation réduite du NAT et à un meilleur routage », a-t-il dit.


79 % de toutes les pages Web chargées dans Safari l'ont été via une connexion HTTP/2

La seconde technologie dont Apple a discuté l’intérêt de l’adoption aux développeurs d'applications iOS et macOS est HTTP/2. C’est la version majeure actuelle et la plus récente de HTTP, le protocole réseau utilisé pour charger les sites Web sur Internet. HTTP/2 est issu du protocole expérimental SPDY développé par Google. Selon Mehta, environ 79 % de toutes les pages Web chargées dans Safari l'ont été via une connexion HTTP/2, au cours du mois dernier. Mehta a déclaré dans la vidéo que le chargement de pages Web via HTTP/2 était généralement 1,8 fois plus rapide que les anciennes connexions HTTP/1.1.


Apple a expliqué aux développeurs d'applications qu’il est maintenant plus facile que jamais d'écrire des applications qui fonctionnent à leur meilleur niveau sur IPv6 et HTTP/2. Tout ce qu’ils devraient faire est d’utiliser les dernières versions des API réseau de la société, telles que URLSession et Network.framework, qui garantiront que les applications fonctionneront par défaut sur IPv6 et HTTP/2, avec des retours aux protocoles plus anciens si nécessaire, a expliqué Mehta.

Apple a expliqué dans une documentation que la classe URLSession et les classes connexes fournissent une API pour le téléchargement de données depuis et vers les points terminaux indiqués par des URL. Les applications peuvent également utiliser cette API pour effectuer des téléchargements en arrière-plan lorsqu’elles ne sont pas en cours d'exécution ou, dans iOS, lorsqu’elles sont suspendues, a dit Apple.

Dans la vidéo, Apple s’est aussi projeté dans l'avenir pour parler de la prochaine étape avec le protocole HTTP. La société ajoutera également un support expérimental dans macOS 11 et iOS 14 pour HTTP/3, la prochaine version majeure du protocole HTTP, actuellement en cours de normalisation à l'IETF (Internet Engineering Task Force). Toutefois, le support de HTTP/3 est désactivé par défaut, et n'est inclus sur les appareils Apple qu'à titre expérimental, les utilisateurs/développeurs d'applications devant actionner un interrupteur pour qu'il fonctionne.


49 % de toutes les connexions HTTPS sur les appareils Apple modernes fonctionnent avec TLS 1.3

Les améliorations apportées sur le front de la sécurité par le protocole TLS 1.3, la nouvelle mise à jour du protocole Transport Layer Security qui assure une communication plus sécurisée entre les navigateurs Web et les serveurs, ont également été présentées aux développeurs. Mehta a déclaré que TLS 1.3 a été largement déployé après que la société ait ajouté le support de ce protocole dans iOS 13.4 en novembre 2019 dernier.

Selon Mehta, 49 % de toutes les connexions réseau HTTPS sur les appareils Apple modernes fonctionnaient avec TLS 1.3, au cours du mois dernier. Il a ajouté que les connexions HTTPS avec le nouveau protocole étaient établies 1,3 fois plus rapidement que les connexions gérées par l'ancien TLS 1.2.


Le service Apple Music amélioré grâce au protocole Multipath TCP

La dernière technologie réseau qu'Apple espère que les développeurs d'applications auront choisi de prendre en charge est le Multipath TCP, une extension du Transmission Control Protocol (TCP) qui permet aux connexions d'utiliser plusieurs chemins réseau pour charger les mêmes données. Selon Mehta, Apple utilise cette technologie pour permettre aux applications de continuer à fonctionner sans problème, même lorsque les utilisateurs changent de réseau Internet.

Mehta a déclaré que l'entreprise a eu « un grand succès » en utilisant cette nouvelle technologie pour Apple Music, où l'entreprise a rapporté une réduction de 13 % des décrochages de flux de musique et une réduction de 22 % de la durée du décrochage, car le service Apple Music a pu fonctionner sans redémarrer les téléchargements lorsque les utilisateurs changeaient de réseau Internet.

Lors de WWDC 2020, Apple a également annoncé la prise en charge complète du DNS chiffré – qui permet de chiffrer le trafic DNS et contribue à améliorer la confidentialité de l’utilisateur sur Internet - sur iOS et macOS, avec des plans pour prendre en charge le DNS-over-HTTPS et le DNS-over-TLS à partir de macOS 11 et iOS 14.

Source : Apple

Et vous ?

Que pensez-vous de cet appel d’Apple aux développeurs à utiliser les protocoles plus récents ?
Apple dit que l’IPv6 est 1,4 fois plus rapide que l'IPv4. Qu’en pensez-vous ?
Les connexions HTTP/2 sont 1,8 fois plus rapides que les anciennes connexions HTTP/1.1. Quel commentaire en faites-vous ?

Voir aussi :

Le protocole TLS 1.3 approuvé par l'IETF, cette version promet une sécurité plus robuste et de meilleures performances
IPv6 : La date prévisionnelle d'épuisement des adresses IPv4 pour l'Europe est maintenant fixée au 6 novembre 2019, et non plus au 23 mars 2020
Tim Cook rappelle que la protection de la vie privée n'est pas une fonctionnalité qui peut être intégrée après coup, elle doit plutôt être prise en compte tout au long du processus de développement
Le DNS-over-HTTPS finira probablement par être déployé sur tous les navigateurs, malgré l'opposition des FAI, le support du DoH est déjà effectif sur Edge, Firefox, Opera, Vivaldi, Chrome et Brave

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 01/08/2020 à 14:30
Ils ont oublié de préciser qu'il fallait changer de terminal pour pouvoir bénéficier du http2, tls1.3, etc.
0  0