Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le navigateur Edge pour Linux sera disponible en octobre,
Microsoft commencera avec les distributions Ubuntu et Debian, puis prendra en charge Fedora et openSUSE

Le , par Bill Fassinou

158PARTAGES

14  0 
Annoncée en avril dernier, Microsoft vient de confirmer que la version de son navigateur Edge, basé sur Chromium, pour les systèmes d’exploitation Linux sera disponible en octobre. Edge pour Linux sera disponible dans un premier temps sur le canal de prévisualisation Dev du navigateur. Ainsi, les utilisateurs de Linux pourront télécharger l'aperçu à partir du site Web “Microsoft Edge Insider” ou à partir de leur gestionnaire de paquets Linux natif. Microsoft commencera avec les distributions Ubuntu et Debian, puis prendra en charge Fedora et openSUSE.

Microsoft s’investit de plus en plus dans la communauté Linux. La société a annoncé l’arrivée en octobre de Edge Chromium sur Linux. Bien sûr, elle s'intéresse dans un premier temps aux développeurs, mais cela témoigne de la volonté de plus en plus croissante de la société à proposer des outils fiables à la communauté Linux. En effet, Microsoft a lancé Edge Chromium pour Windows 7, 8, et 10 et macOS en janvier 2020. Selon un porte-parole de l’entreprise, Edge est depuis devenu très populaire et a été installé par des centaines de millions de personnes.

Selon Net Applications, une société d’analyse Web, le navigateur est passé devant plusieurs concurrents et est maintenant le deuxième navigateur de bureau le plus populaire après Chrome. En janvier, Microsoft déclarait qu’il a conçu Edge pour qu’il devienne le navigateur des entreprises. Ainsi, le lancement de Edge sur Linux prévu pour octobre ne vise pas seulement à gonfler la part de marché du navigateur, mais cela représente aussi les efforts de la firme pour fournir aux entreprises clientes un moyen de proposer un navigateur unique sur une large gamme d'appareils pour les employés.


« Nous sommes ravis de l'intérêt des clients que nous avons reçu depuis que nous avons manifesté notre vision d'apporter Edge à Linux », a déclaré Kyle Pflug, superviseur du programme Edge chez Microsoft. « Nous avons reçu des commentaires de clients professionnels qui veulent une solution de navigateur unique à déployer dans leur organisation, quelle que soit la plateforme, et nous sommes contents d'apporter une offre à ceux qui ont besoin d'une solution pour Linux ». Edge serait également une alternative plus sûre à Google Chrome pour les entreprises.

Liat Ben-Zur, vice-présidente de la division Modern Life & Devices Product de Microsoft, a déclaré qu’une étude indépendante réalisée par NSS Labs a révélé qu’Edge est plus sûr que Google Chrome pour les entreprises sous Windows 10. Google Chrome, cependant, a une part de marché bien plus importante : environ 65 % au niveau mondial selon une mesure, avec 2,3 % pour Edge. Microsoft a également annoncé aujourd'hui que ses développeurs ont jusqu'à présent réalisé plus de 3 700 soumissions dans le projet Chromium, dépassant les 3 000 annoncés par la société en mai.

Une partie de ce travail a porté sur la prise en charge des écrans tactiles, mais l'équipe a aussi contribué à des domaines tels que les fonctionnalités d'accessibilité, les outils de développement, et les principes fondamentaux du navigateur. En plus de proposer Edge sur Linux, l’entreprise a annoncé qu’elle étend aussi la boîte à outils pour développeurs avec WebView 2 et l'extension Visual Studio Code 1.0. Selon Ben-Zur, WebView2 est découplé des versions spécifiques de Windows et permet d’offrir une fonctionnalité Web complète dans les applications Windows.

L'extension Visual Studio Code 1.0 (disponible dans le magasin d'extension VS Studio) permet aux développeurs de travailler de manière transparente lorsqu'ils passent d'un contexte à l'autre. Selon Ben-Zur, les deux outils seront disponibles dans les prochains mois. Outre cela, Microsoft a aussi annoncé l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité à Edge. L’entreprise a indiqué que les professionnels de l'informatique peuvent désormais revenir à une version précédente de Edge. Elle a expliqué qu’elle a proposé cette fonctionnalité, car parfois les nouvelles versions cassent des choses.

Cela est notamment motivé par le fait que dans les environnements de travail à distance, “toute coupure est amplifiée”. « Avec tant d'employés travaillant à distance à présent, Microsoft veut donner aux professionnels un moyen de minimiser les interruptions et de résoudre le problème », a-t-il déclaré. Il n’y a pas de date officielle pour la sortie pour Edge sur Linux, mais Microsoft donne rendez-vous aux développeurs en octobre.

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft Edge basé sur Chromium sera bientôt disponible sur Linux conformément à la feuille de route communiquée par l'éditeur

Microsoft pourrait apporter son navigateur Edge à Linux, il cherche à obtenir des commentaires de la part des développeurs Linux, à cet effet

Microsoft Edge désormais plus populaire que Firefox sur le desktop avec plus de parts de marché sur mars 2020. Une conséquence du passage à Chromium ?

La première préversion de Microsoft Defender Advanced Threat Protection pour Linux est disponible dans un effort de Microsoft « d'aller encore plus loin dans l'amélioration de la sécurité pour tous »

Le nouveau navigateur de Microsoft Edge fait 100% au test d'accessibilité HTML5. Il est suivi de près par Safari qui réussit un honorable 98%

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 10:58
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Firefox a été installé sur des millions de postes Linux,
Si c'est vrai ça veut dire qu'il y a des millions de postes linux, ce qui est déjà en soi une info intéressante

Citation Envoyé par xarkam Voir le message
à l'insu des utilisateurs ! Le mot « populaire » veut juste dire « imposé.

Comme c'est marrant, on sais exactement dire de même pour firefox sous linux qui est installé aussi de base. (Tout comme Thunderbird, Libreoffice dans 99% des distrib)
Absolument pas.
Déjà faut éliminer les distributions serveur, où la plupart du temps aucun navigateur n'est installé. Alors que Windows Server, il installe quand même IE ou Edge au cas où celui qui va utiliser la connexion via "Remote Desktop" voudrait l'utiliser...
Donc on est déjà loin des 99%
Ensuite, les distributions client permettent généralement de choisir les composants un par un, donc au mieux ce sera à l'insu de ceux qui ne savent faire une installation qu'en cliquant tout le temps sur le bouton "Suivant". Ou éventuellement en utilisant une distribution "live" qui va se contenter de copier une image sur le disque dur.
Enfin, le navigateur, quel qu'il soit, on peut le désinstaller sous linux, même si ça signifie n'en avoir aucun. Impossible pour le navigateur installé d'office sous Windows, parce qu'ils l'ont opportunément fusionné avec le gestionnaire de fichiers, juste pour faire de la vente liée.
9  0 
Avatar de FatAgnus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/09/2020 à 21:28
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Selon un porte-parole de l’entreprise, Edge est depuis devenu très populaire et a été installé par des centaines de millions de personnes.
Edge a été installé par Microsoft sur des centaines de millions de postes Windows, à l'insu des utilisateurs ! Le mot « populaire » veut juste dire « imposé par Microsoft par abus de position dominante ».

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Qu'en pensez-vous ?
Microsoft Edge sera juste un énième navigateurs web basés sur Chromium disponibles sous Linux.

Bien que basé sur le projet open source Chromium, Microsoft Edge sera un navigateur web totalement propriétaire comme Opera ou Vivaldi.

En tant qu'utilisateur de GNU/Linux la priorité est d'utiliser un navigateur open source, donc si je veux un navigateur basé sur Chromium j'utilise Brave. Mais je préfère utiliser Firefox.
8  1 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 13:59
Citation Envoyé par xarkam Voir le message

Comme c'est marrant, on sais exactement dire de même pour firefox sous linux qui est installé aussi de base. (Tout comme Thunderbird, Libreoffice dans 99% des distrib)
Ah oui c'est du lourd. Donc soit tu n'as jamais au grand jamais installé un Linux de ta vie, auquel cas tu as gagné le droit de ne pas intervenir sur une discussion dont tu ne sais rien, soit tu es un gros troll de base et tu vas retourner dans ta caverne. Non mais !
6  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/09/2020 à 13:51
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Pour ce point je ne lui jetterai pas la pierre.
J'ai du installer au grand max 5-6 distributions différentes en passant par des cibles PC à Raspberry et aucune ne m'a demandé lors de l'installation de choisir mon navigateur internet.
Toutes avaient un Firefox installé de base.

Pas d'accord par contre pour thunderbird et libreoffice dans mes installations. Mais je suppose que cela vise davantage les distributions de type bureautique.
Il y a un monde entre "sudo apt-get remove firefox" sans aucune conséquence pour le GUI, et tenter de retirer Edge (ou IE) d'un Windows sans y passer la journée et sans tout péter... D'où ma remarque que j'ai affaire à un troll ou un ignorant.
6  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/09/2020 à 11:35
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
Je Pense que certains d'entre nous oublie un point : il y aura toujour au moins un navigateur internet de préinstallé sur un OS qui ne vise pas de "spécialistes".
C'est toi qui oublie un détail important: ça n'a pas toujours été le cas. Même sans parler de spécialistes, aux débuts de l'internet grand public dans les années 90, on choisissait son navigateur en achetant un magazine avec un CD.
C'est Microsoft qui a commencé: après avoir échoué à imposer son Internet Explorer par la voie normale, ils se sont dit que profiter de leur monopole sur Windows pourrait changer les choses. C'est précisément ce que les commissaires à la concurrence n'ont pas trop apprécié. Surtout qu'il est impossible de désinstaller le navigateur par défaut sous Windows (il est intégré artificiellement au noyau de l'OS) contrairement à Linux et aussi à Mac (à vérifier)

Que tous les GAFAM le fassent ne signifie pas que c'est une bonne chose, ça veut seulement dire que les politiques ont renoncé à réguler le marché.

Détail important, les développeurs de Linux et de firefox n'ont rien à voir, ce n'est ni la même entreprise ni la même équipe. Au mieux on pourrait reprocher à KDE de faire ça avec Konqueror, oui mais voila, les distributions qui installent KDE installent souvent aussi Firefox. Alors que dans les cas que tu cites (Windows + IE/Edge, Apple+Safari, Android+Chrome) on a quand même clairement un conflit d'intérêt, celui qui impose son OS se retrouve de fait juge et partie en matière de navigateur...
4  0 
Avatar de LeBressaud
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 8:37
Citation Envoyé par xarkam Voir le message

Brave, Brave, Ha oui Brave, le browser qui disait avoir le cul plus propre que les autres mais qui au final à le slip bien sale
Sans parler de ce concept assez particulier de remplacer les pub par les siennes et n'en reverser que 55% au site...
3  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:49
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
[...]

En tant qu'utilisateur de GNU/Linux la priorité est d'utiliser un navigateur open source, donc si je veux un navigateur basé sur Chromium j'utilise Brave. Mais je préfère utiliser Firefox.
En accord à ceci prêt. Ce n'est pas parce qu'on est utilisateur de GNU/Linux qu'on est forcément fermé à l'idée d'utiliser des logiciels non open source...
Pour ma part j'utilise Vivaldi avec grand plaisir par exemple.

Et Brave... Sans commentaire...
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 18:07
il a raison pour les distro "user-friendly" pas pour le reste, et de mémoire, sur Kali Linux (le choix pour les audit' de sécu' en France), c'est pas firefox par défaut (j'ai un doute)
Mais sur linux, la démarche est différente, tu as les programmes de base ou les plus comunéments utilisés qui sont pré-installés, le reste c'est en fonction de tes nécessités ou de tes envies, à travers un gestionnaire de packet, ou en manuel si c'est pas géré par le gestionnaire.

Sur windows tu as presque tout de préinstaller, pas juste les rudiments... plus les distro' sont orientés "user-friendly" et plus elles resemble à Windows sur cet aspet.
2  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 19:57
Et j'ajouterai que la part de marché des distrib desktop GNU/Linux est malheureusement très minime par rapport à l'ensemble des PC client dans le monde, que même si Firefox est installé par défaut, il y a peu d'influence sur les parts de marché.

Alors qu'avec l'OS concurrent Windows, en proposant par défaut un logiciel, le marché se retrouve truqué avec un logiciel (Edge), même si il est mauvais techniquement, installé sur des millions et des millions postes, y compris des novices
2  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/10/2020 à 16:31
À Artemus27 & esperanto : aux premiers temps de l'automobile, le client achetait un châssis avec le moteur, puis se rendait chez un carrossier pour que celui-ci fabrique & installe la carrosserie, puis un sellier s'occupait de... la sellerie : sièges, garnitures de portes &... volant ! Ce système a duré jusque dans les années 1930, au moins pour les véhicules hauts de gamme.
Donc, ce qui paraîtrait aberrant de nos jours, d'autant que les normes de sécurité, de pollution & de confort ne le permettraient plus, était parfaitement normal à une époque où l'on voulait se distinguer du voisin : pas question d'avoir le même véhicule que lui. Ce qui n'empêchait pas d'obtenir des engins solides, très sûrs (pour l'époque), confortables & qui, pour certains, roulent toujours, plus d'un siècle après leur construction.
Et il n'y a pas si longtemps, on achetait son PC en kit : le boîtier, l'alimentation, la carte-mère, la carte graphique, le contrôleur de disque... Les revendeurs pouvaient proposer une (ou deux) configuration standard, mais chacun pouvait aussi choisir un composant spécifique, ainsi que son système d'exploitation. Les ordinateurs n'étaient donc pas vendus prêts à l'emploi ! Et personne n'y voyait de scandale.

Voilà. C'était ma petite contribution à votre débat. Bonne soirée.
3  1