IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OVHcloud frôle un nouvel incendie sur son site de Strasbourg
L'entreprise suspend le plan de redémarrage de ses datacenters

Le , par Michael Guilloux

85PARTAGES

20  0 
Dix jours après le feu qui a détruit un des quatre datacenters d'OVHcloud, certains médias ont annoncé un nouvel incendie sur le site de Strasbourg du leader français et espoir européen de l'hébergement Web. Ledit incendie aurait éclaté ce vendredi à 19h. Fort heureusement, le pire a été évité. Il s'agirait selon Octave Klaba d'une épaisse nuée de fumée qui a rapidement été maitrisée, grâce à l'intervention rapide des sapeurs-pompiers.

Un important incendie s'est déclaré dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars sur les installations d'OVHCloud à Strasbourg. Un incident déplorable qui a mis hors ligne environ 3,6 millions de sites Web répartis sur 464 000 domaines distincts. Octave Klaba n'a pas tardé à faire une sortie vidéo pour présenter ses excuses et expliquer à ses clients ce qui aurait déclenché le feu. On retient surtout que le patron d'OVHCloud a promis tirer des enseignements de ce sinistre et tout faire désormais pour qu'une telle situation « n'arrive plus jamais ».


Incendie du 9 au 10 mars sur le site d'OVHcloud à Strasbourg

Tout juste après la promesse d'Octave Klaba, un nouvel incendie aurait été une situation vraiment embarrassante, surtout que le plan de redémarrage des datacenters de Strasbourg n'était pas encore terminé. Heureusement, la situation a rapidement été maitrisée. Il n'y a pas de fumée sans feu, dit-on. Mais OVHcloud rassure que le feu n'a pas eu le temps d'éclater, il y a eu juste beaucoup de fumée. Vu le nouvel incident, le plan de reprise annoncé après l'incendie du 9 au 10 mars a été suspendu, le temps de voir plus clair dans cette affaire.

« Dès que les fumées ont été détectées, nos équipes ont été alertées et nous avons immédiatement coupé l'alimentation des datacenters SBG 1 et SBG 4 », explique une responsable de l'entreprise. Et d'ajouter : « Nous avons pris la décision d'évacuer SBG 1 et d'interrompre les opérations de la nuit. Toutes les équipes mobilisées sur SBG 3 et SBG 4 sont rentrées chez elles. »

Comme l'explique Octave Klaba dans une série de tweets, la fumée a envahi une salle dans le datacenter SBG 1. Elle venait de batteries stockées dans un local non utilisé. Les batteries elles-mêmes n'étaient ni utilisées ni alimentées.


Les causes de ce nouvel incident sur ces batteries non utilisées restent encore inconnues.

Voir aussi :

OVHcloud lance le processus d'une éventuelle introduction en bourse selon un porte-parole de l'entreprise
Capgemini et OVHcloud signent un partenariat mondial pour permettre aux organisations de mener leur transformation dans le cloud de manière sécurisée et apporter des solutions cloud robustes
OVHcloud s'associe à Orange Business Services afin d'accompagner les projets de migration et de transformation vers le cloud OVHcloud dans « une approche multifournisseur »
OVHcloud s'associe à IBM et Atempo pour offrir aux organisations européennes une solution de stockage dans le cloud souveraine et compétitive, partenariat basé sur les solutions de stockage sur bande

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/03/2021 à 10:47
Je suis tout feu tout flamme !

C'est vraiment des bandes de branquignoles, là on peut dire que leur réputation a cramé, que la confiance est partie en fumée, mais le feu de la catastrophe à venir devait couver depuis longtemps. Il a fallu que les flammes du destin viennent consumer le clair manque de sécurité de leurs datacentres. OVH sur le coup, a fait long feu, et leur aura de premier hébergeur de France est en cendres. Il est certain qu'il leur faudra des années à OVH pour faire des étincelles à nouveau.

Pour mon expérience personnelle : j'exploite un serveur situé sur le datacentre SBG1, dans l'une des salles qui a échappée au premier feu. Le serveur a été rallumé 7 jours après l'incident, mais mis en mode rescue, obligeant du coup à une opération manuelle pour le mettre en mode normal. Mais le robot de reboot était HS, il a donc fallu attendre qu'ils soit réparé pour que je puisse le relancer en mode normal. OVH a envoyé deux mails de condoléances dans les jours qui suivaient l'incident, a prévenu du démarrage du serveur en mode secours. Mais depuis, plus rien. D'ailleurs, le serveur est à nouveau HS, probablement suite au déménagement prochain vers un datacentre non maudit ? En tant que cliente, je n'en ai pas la moindre idée.

Je pensais les incendier au téléphone. J'ai été mise en attente pendant très exactement 59 minutes, m'assurant qu'un opérateur allait prendre mon appel. Mais au final, on m'a juste raccroché au nez. J'étais verte.
14  2 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/12/2021 à 23:41
Citation Envoyé par defZero Voir le message
LoL, les personnes (j'espère pas des pro ) qui on perdu leurs donner dans cette histoire ne peuvent s'en prendre qu'à elles même.
Justement ceux sont beaucoup de pros. Et non, ils ne sont pas forcément fautifs, mais bien victimes.

On est parmi ces pros, on hébergeait chez OVH, les vitrines commerciales d'un certains nombres de nos clients. L'offre choisit était une offre globale avec sauvegarde assurée par OVH. Rien n'indiquait et ne permettait de choisir, dans le contrat d'hébergement, l’emplacement des sauvegardes réalisées. Mais la terminologie utilisée dans le contrat pouvait laisser penser à une sauvegarde sécurisée et redondante.
Dans les faits, comme l'incendie l'a révélé, rien de tout ça.

Une partie de nos clients ont perdus leur site, mais pas tous, malgré l'offre globale que l'on avait acheté à OVH.
Parmi ceux qui ont perdus leur site, une large partie a aussi perdu les sauvegardes, mais pas tous. Tout le contenu de SBG2 n'était pas forcément sauvegardé à SBG2. Dans notre cas, certaines sauvegardes étaient sur SBG3 et 4, d'après les infos qu'OVH avait donné, quelques rares, ailleurs, Roubaix il me semble.

Je peux te dire qu'il y a une armée d'avocats à éplucher les contrats, et c'est pas nous, le client, qui sommes coupables, mais bien OVH. Coupables, oui, de négligences, entre-autre, mais maintenant condamnable, cela reste une autre histoire.
13  1 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/12/2021 à 19:25
« Il semble que les consommateurs à l’échelle globale ne comprennent pas notre offre. Cela fait déjà trop de discussions autour de cet aspect. Nous ne voulons pas nous enfoncer dans cette brèche. Nous allons plutôt revoir la sécurité à la hausse en offrant le plus haut niveau de sauvegarde pour tous nos clients de tous nos centres de données. Cela va changer les standards de l’industrie, ainsi que notre façon d’offrir nos services »
Çà c'est se moquer du monde.

Changer les standards de l'industrie en ne laissant pas la sauvegarde au même endroit que les données à protéger même l'amateur qui recherche "sauvegarde" sur son moteur de recherche préféré trouvera dés la première réponse le principe élémentaire du 3-2-1, non respecté par OVH.

Ok c'est une faute importante de la part des clients que de confier au prestataire A la sauvegarde de ses données qui sont déjà chez le prestataire A mais prétendre être dans les standards de l'industrie avec leurs sauvegardes locales c'est se moquer du monde.
D'ailleurs ils disent qu'il y a des sauvegardes qui ont été perdues mais vu ce qu'elles sont devenues et cet endroit stupide où elles étaient on est en droit d'imaginer qu'elles n'existaient pas du tout les sauvegardes.
11  0 
Avatar de Levure
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/03/2021 à 15:19
Donc en 2017, OVH annonce ceci :

« Cet après-midi, nous avons décidé du plan d’action suivant : la mise en place de la 2e arrivée électrique, totalement séparée, de 20 MVA ; la séparation du réseau électrique de SBG2 vis-à-vis de SBG1/SBG4, ainsi que la séparation du futur SBG3 vis-à-vis de SBG2 et SBG1/SBG4 ; la migration des clients de SBG1/SBG4 vers SBG3 ; la fermeture de SBG1/SBG4 et la désinstallation des containers maritimes.

« Il s’agit d’un plan d’investissement de 4-5 millions d’euros, que nous mettons en route dès demain, et qui, nous l’espérons, nous permettra de restaurer la confiance de nos clients envers SBG et plus largement OVH.
Et en 2021, rien n'a été apparemment fait :
  • Il n'y a toujours qu'une seule alimentation électrique pour l'ensemble du site de Strasbourg.
  • SBG1 et SBG4 sont toujours là. (Ce n'est que maintenant qu'ils vont fermer SBG1 et déplacer une partie des serveurs de SBG1 vers SBG4)


Pire, OVHCloud a annoncé qu'ils allaient alimenter SBG4 (électricité et réseau) à partir de SBG3.
Il n'y a aucune redondance sur le datacenter de Strasbourg, c'est effrayant. Le site de Strasbourg est clairement un site à éviter en l'état.

Et quand à la climatisation des salles via un refroidissement à eau, OVH n'a rien inventé : ça existe déjà chez Scaleway (DC5) : https://lafibre.info/scaleway/dc5/

Enfin, la dernière annonce d'OVHCloud de vouloir "faire évoluer les standards de protection" fait rire (jaune)...
Qu'ils implémentent déjà les principes de base existants de l'agencement et la gestion d'un datacenter et qu'ils soient plus transparents sur l'éventuel backup de leurs hébergements ainsi que leurs offres payantes de backup (réplications éventuelles et lieux de stockages des backups), ce sera déjà un énorme pas en avant...
..
OVHCloud c'est du low-cost, et le low-cost - il n'y a pas de magie - ca se fait toujours au détriment de l'un ou l'autre élément.
Je ne comprends pas comment on a pu reconnaître OVHcloud comme fournisseur de cloud souverain.
9  0 
Avatar de Sylvain_LD
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/03/2021 à 9:56
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Ce ne serait pas plus "productif" de simplement ajouter à leurs datacenters un système anti-incendie efficace comme c'est le cas dans tous les datacenters sérieux?

Ou pourquoi pas, soyons fou, de ne pas mettre les serveurs et leur backup dans le même local?
Je ne pesais vraiment pas qu'OVH était amateur à ce point! Se vanter d'âtre le N°1 et avoir des systèmes concentrés au même endroit sans redondance miroir ça fait vraiment guignol!
Le B A BA de la sécutité des systèmes informatiques bafoué!
8  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 20/03/2021 à 20:59
Visiblement ici on préfère s'en prendre au client qui paie un service plutôt qu'à l'entreprise qui a des installations qui prennent feu.
Ben non justement, ceux qui ont eux les problèmes sont sont qui ont pris des VPS, des VM mais n'ont pas pris les services de sauvegarde et/ou redondance entre DC.

Ceux qui étaient en mutualisé ont eu peu de probs, mise à part un retard dans l'acheminement des mails et un ralentissement des autres services suite à la charge accrue sur les autres DC.

Cela n’empêche pas OVH d'avoir des tords si ils n'ont pas servis à leurs clients la qualité et disponibilité de service défini dans leur contrat. Par exemple dans le cas des sites Web mutualisés et des services mails, il y a des sauvegardes automatiques mais non contractuelles. Et je ne pense pas qu'il y ai de GTR sur ce type de service. Pour les pros, pour av

Et leur image de marque en a pris un coup de toute façon.

Les services impactés sont des services dédiés aux professionnels. Si un professionnel n'est pas capable de préparer un PRA, ou éventuellement déléguer, il a au moins une co-responsabilié.
9  2 
Avatar de xavier.valentin
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/03/2021 à 10:54
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Ben non justement, ceux qui ont eux les problèmes sont sont qui ont pris des VPS, des VM mais n'ont pas pris les services de sauvegarde et/ou redondance entre DC.

Ceux qui étaient en mutualisé ont eu peu de probs, mise à part un retard dans l'acheminement des mails et un ralentissement des autres services suite à la charge accrue sur les autres DC.

Cela n’empêche pas OVH d'avoir des tords si ils n'ont pas servis à leurs clients la qualité et disponibilité de service défini dans leur contrat. Par exemple dans le cas des sites Web mutualisés et des services mails, il y a des sauvegardes automatiques mais non contractuelles. Et je ne pense pas qu'il y ai de GTR sur ce type de service. Pour les pros, pour av

Et leur image de marque en a pris un coup de toute façon.

Les services impactés sont des services dédiés aux professionnels. Si un professionnel n'est pas capable de préparer un PRA, ou éventuellement déléguer, il a au moins une co-responsabilié.
Le problème est que les 2 datacenters concernés n'avaient pas que des VM et des VPS. (ou autres offres low cost)

Mais également des Hosted Private Cloud : https://www.ovhcloud.com/fr/enterpri...-cloud/prices/
(l'offre commence à plus de 1000 € HT/ mois et après c'est no limit)
Qui sont des offres avec de nombreux services inclus (dont les sauvegardes - comme tu peux le voir dans l'image ci dessous)

Le problème est qu'OVH est certifié ISO 27001&HDS, certifié SOC et j'en passe... (https://www.ovhcloud.com/fr/enterpri...ty-compliance/) Ce qui oblige d'avoir des sauvegardes, comme tout hébergeur sérieux, sur des sites séparé de 45km



Hors OVH a bien fait des sauvegardes, y compris pour les Private Cloud
Le problème c'est qu'elles ont été faites dans le même datacenter et sans respecter les règles les plus élémentaires d'éloignement des sauvegardes... ce qui a rendu ces sauvegardes totalement inutiles. (car entièrement détruites)

Ce qui me gène c'est que le professionnel qui a souscrit chez OVH un private Cloud à 3000 €HT/mois et avec des sauvegardes, pour avoir un PRA, est comme un con. Et qu'OVH au lieu de dire que son propre PRA est un lamentable échec, renvoie la faute sur ce même professionnel qui lui faisait confiance.

Mais il faut être honnête également, c'est une catastrophe pour OVH, mais également pour les professionnels impactés. Mais le fautif, et Octave l'a bien dit dans son interview, est la conception d'ancienne génération de ces datacenters et le système de sauvegarde dans le même DC.

PS : je ne suis pas chez OVH, et je ne suis pas impacté par ce problème.
7  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/03/2021 à 11:08
Ce ne serait pas plus "productif" de simplement ajouter à leurs datacenters un système anti-incendie efficace comme c'est le cas dans tous les datacenters sérieux?

Ou pourquoi pas, soyons fou, de ne pas mettre les serveurs et leur backup dans le même local?
7  0 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/03/2021 à 18:26
Citation Envoyé par Leruas Voir le message
Il y a des offres "premium" chez OVH, le Private Cloud par exemple coutant au minimum 1000€ / mois (pas spécialement moins cher que la concurrence), à première vue les Private Cloud étaient stockés de la même façon que les serveurs hébergeant des sites lambdas à 5€/mois ou des instances VPS/Public Cloud.
Le plus étonnant étant surement que des serveurs Private Cloud (PCC) de Strasbourg se sont retrouvés mis dans des vieux containers maritimes. J'imagine que les clients en question n'était pas au courant que leur PCC était dans un container maritime au milieu d'un terrain vague alimenté juste par un gros câble électrique. (Et que la backup Veeam était dans le container maritime d'à côté...).
Il y a forcément une question de coût/valeur ajouté qui justifierait très légitiment pourquoi certaines infrastructures sont mieux protégées que d'autres.
Pour moi rien de choquant à dire là que l'on a des installations low cost où on vous garanti rien du tout, même si certaines choses (comme isoler les installations électriques du reste) ne coute pas plus cher que de les mettre à un endroit ou ça peut se propager.

Mais là la question n'est pas là. Il est ici question de faire de la recherche pour trouver des solutions contre de tels incendies. Les solutions existent et sont parfaitement connues de pleins de gens spécialisés là dedans !

Un exemple très courant dans l'industrie métallurgique ou agroalimentaire où il y a des outils de production monstrueux, très couteux et tellement spécifiques qu'ils peuvent être irremplaçables (comme des données) ; les assureurs font déplacer les alimentations électrique pour les éloigner des process et de puissants sprinklages sont mis en place pour neutraliser totalement l'installation électrique en cas de départ de feu. L’assureur sait qu'il va massacrer l'alimentation électrique mais ça il sait le remplacer facilement et il sait aussi fournir des 10n de MW de puissance avec des camions générateurs le temps des réparations.
Chez OVH c'est pareil. Les infras fibres sont ultra précieuses, les datas pareil, les serveurs un peu moins et l'alim élec représente queudal car très facilement remplacée. Et comme partout les départs de feu sont plus probables sur les appareils énergétiques (onduleurs, groupes froids et compresseurs, protections...), les fameux trucs les plus faciles à remplacer.

Autre solution technique trés répandu avec les armoire électrique inertées. si départ de feu dans l'armoire elle st automatiquement noyée dans l'azote pour stopper le feu. J'ai vu ça sur des 10n d'armoire de machines critiques dans l'industrie et je suis même rentré dans un local serveur d'une usine (15m² le truc) où toute la salle était équipée du même système d'inertage à l'azote. En cas d'alarme on avait quelques secondes pour quitter la salle.

Soit on évite la propagation des flammes, soit on protège ce qui est précieux, soit on fait les 2 (en gros) et l'analyse des risque indique aussi ce qu'il faut remplacer et comment le cas échéant.

Ça fait 20 ans que je bosse dans l'industrie lourde et vois des spécialistes du risque industriel mettre en place des infras et je vous garantis que les solutions méthodologiques et techniques sont là ; ce labo d’étude et simulation est un gag de communication.
7  0 
Avatar de ensi_en
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/12/2021 à 16:17
Citation Envoyé par defZero Voir le message
LoL, les personnes (j'espère pas des pro ) qui on perdu leurs donner dans cette histoire ne peuvent s'en prendre qu'à elles même.
Sérieux ?
Quand on paye pour une option de sauvegarde on est censé avoir des sauvegardes en cas de problème, ce n'est pas aux clients de gérer où et comment sont fait ces sauvegardes c'est une des raisons pour lesquelles on utilise un service de cloud.
Et si un incident arrive à tous les centres de données de OVH vous allez dire que c'est la faute des clients parce qu'ils n'ont pas fait des sauvegardes chez un autre fournisseur dans un autre pays ?
7  0