IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter doit divulguer les détails de ses actions pour lutter contre les discours de haine en ligne en France, a décidé la cour d'appel de Paris
Donnant ainsi gain de cause aux groupes de défense

Le , par Sandra Coret

34PARTAGES

6  0 
Cette décision donne des munitions aux militants qui, ailleurs en Europe, souhaitent des contrôles plus stricts pour empêcher la diffusion de contenus racistes et discriminatoires sur Twitter et d'autres plateformes de médias sociaux.

Elle a confirmé un jugement rendu l'année dernière par une juridiction inférieure qui avait ordonné à Twitter de fournir des informations sur le nombre, la nationalité, la localisation et la langue parlée des personnes qu'il emploie pour modérer les contenus sur la version française de la plateforme.

La décision du tribunal de première instance exigeait également que Twitter divulgue tout document contractuel, administratif, commercial et technique permettant de déterminer les ressources financières et humaines qu'il a déployées pour lutter contre les discours de haine en ligne en France.

La cour d'appel a déclaré qu'elle confirmait, dans son intégralité, le premier jugement et que Twitter devait verser 1 500 euros (1 700 dollars) de dommages et intérêts à chacun des six plaignants, selon une copie du jugement.

Un porte-parole de Twitter a déclaré que la priorité absolue de l'entreprise était d'assurer la sécurité des personnes utilisant sa plateforme, ajoutant que le groupe examinait la décision de justice. La société américaine a refusé de commenter les implications financières et opérationnelles de la décision.

Les défenseurs des droits de l'homme ont cependant jubilé. Les six groupes de pression qui ont poursuivi Twitter avaient soutenu que seule une fraction des messages haineux étaient supprimés de la plateforme 48 heures après avoir été signalés.


Interdit d'interdire

"J'en ai assez de ce règne où tout est permis et où il est "interdit d'interdire"", a déclaré Marc Knobel, président de J'Accuse ! (J'Accuse), l'un des groupes, en référence à un célèbre slogan étalé sur les murs de Paris lors des manifestations de 1968.

"Il faut arrêter avec ce délire : tout ne doit pas être autorisé dans notre société".

Ce jugement distingue la France de pays comme le Danemark, la Grande-Bretagne et les États-Unis, car les lois antiracistes strictes du pays permettent à de tels litiges d'aboutir.

En France, le racisme et l'antisémitisme ne sont pas considérés comme des opinions pouvant être exprimées publiquement, mais comme des infractions.

Les géants mondiaux de la technologie ont été accusés de ne pas faire suffisamment d'efforts pour lutter contre les abus en ligne. Un prochain règlement européen, la loi sur les services numériques (Digital Services Act, DSA), devrait prévoir des procédures permettant de supprimer plus rapidement les contenus illicites, tels que les discours de haine.

En mai dernier, la Grande-Bretagne a annoncé qu'une nouvelle loi prévoyait d'infliger aux entreprises de médias sociaux une amende pouvant atteindre 10 % de leur chiffre d'affaires ou 18 millions de livres (25 millions de dollars) si elles ne parvenaient pas à éradiquer les abus en ligne tels que les crimes de haine raciste, tandis que les cadres supérieurs pourraient faire l'objet de poursuites pénales.

Source : Cour d'appel de Paris

Et vous ?

Que pesnez-vous de ce jugement ?
Avez-vous déjà été personnellement victime de propos racistes sur Twitter, ou d'autres plateformes sociales ?

Voir aussi :

« Internet ne fonctionne pas pour les femmes et les filles », déclare l'inventeur du World Wide Web, Tim Berners-Lee, et appelle à une « action urgente » pour y remédier

Tesla et son PDG Elon Musk sanctionnés par les autorités fédérales pour leurs actions antisyndicales "illégales" à l'usine de Fremont, Musk est sommé de supprimer un tweet menaçant

Twitter tente d'empêcher les internautes de partager des articles qu'ils n'ont pas lus, dans le cadre d'une expérience qui évitera de susciter des réactions sur le RS uniquement sur la base du titre

Facebook, Twitter et Instagram peuvent être interdits en Inde aujourd'hui pour non-conformité, voici pourquoi

Twitter a perdu sa protection contre la responsabilité du contenu des utilisateurs en Inde, selon le gouvernement, mais la société a commencé à se conformer aux nouvelles règles

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 3:56
il est devenu de plus en plus difficile de critiquer certaines secte sur ces plateformes..... c'est déjà le cas en france.... avec certain lobby
4  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 11:03
Citation Envoyé par noroot Voir le message
Il est surtout difficile pour certains de faire la différence entre critiquer, dénigrer, insulter, calomnier et harceler.
a 2 poids 2 mesures, à la télé j'entends tous les jours des gens insulter des membres de rn ou de zemmour de raciste, sexiste, homophobe...etc, sans que cela ne semble poser probleme a qui que ce soit.
c'est déjà la meme chose avec l'humour, une blague sur les noirs, les juifs ou les musulmans sa passe mal, sur les blancs ou les catho aucun probleme.

ce genre de lois ne vas qu'accentuer ces problèmes et petit a petit on va s'enfermer dans une censure ou l'on ne pourra plus rien critiquer.

L'article parle du Danemark:
au Danemark justement c'est des discussions et débats très enflammées qui ont permis la loi ghetto sortant le pays d'une spirale infernale de délinquance.
ils ont fait passé la réforme des retraites l'année dernières avec une grande violence envers les grosses fortunes.

Au Danemark ils y vont justement pas de main morte pour faire avancer le social, que ce soit les musulmans, les riches ou autres, si il y'a un probleme ils prennent cher sur la place publique.
en France il est peu probable qu'on ai la meme réforme des retraite que celle du Danemark (macron en est meme à l'opposé) et jamais nous aurons un équivalent de la lois ghettos.
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 9:59
Il est surtout difficile pour certains de faire la différence entre critiquer, dénigrer, insulter, calomnier et harceler.
3  2 
Avatar de gabriel21
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 12:28
Citation Envoyé par noroot Voir le message
Il est surtout difficile pour certains de faire la différence entre critiquer, dénigrer, insulter, calomnier et harceler.
L'appauvrissement de la langue permet de revenir plus facilement à un système binaire : ceux qui sont comme moi et qui peuvent vivre et les autres qu'il faut soit convertir soit éliminer. Dérive que l'on retrouve dans le monde entier, dans tous les ages et dans tous systèmes. En gros dès qu'il y a plus de deux personnes au même endroit... Mais par espérance surnaturel, je garde foi en l'être humain et en sa capacité à combattre ses mauvais penchants.
Je crains malheureusement que la majorité des jeunes qui auront leur bac cet année, ne connaissent pas les mots autre que 'harceler'. Tu peux aussi rajouter médire à ta liste, mais lui est encore moins connu.
0  0 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 13:36
Bonjour,

Citation Envoyé par noroot Voir le message
Hello, je suis d'accord avec toi, et te rejoins sur l'ensemble des arguments invoqués et la conclusion.
Citation Envoyé par noroot Voir le message
J'ai constaté ces dernières années, et en particulier avec la crise sanitaire, à quel point la "pensée unique" s'est propagée et imposée telle une vérité absolue et inattaquable, notamment en France. Les médias sociaux tels que Twitter ont carrément un effet de loupe sur cette société "schizophrénique" où l'ont promeut l'inclusion et l'unité tout en cultivant le contraire. C'est assez affligeant.
On en est venu à des situations "schizophrénique" pour la simple raison. Qu'on engage des moyens disproportionnés pour tenter de réguler un phénomène sur le quel on a tout simplement aucune chance d'endiguer le phénomène.

Certains confondent "idéologie" et "pensée". Un exemple

Pensée > ceux qui aiment le rouge
Idéologie > ceux qui aiment e rouge et pratiquent des rites satanique

On ne peut pas faire la chasse à toute personne qui prononcerait le mot "rouge" , parlerait, serait vetu ou afficherait une image de cette couleur ... Sous prétexte d'un "risque" satanique ... Pourtant, c'est ce qu'on est en train de faire ... Le raccourci rouge = satanique . On jette l' oprobe sur tout le monde. Tout le monde devient "suspicieux" du coup .

Ce type de politique de de chasse aux sorcières nuit plus qu'autre chose !

S'attaquer à une idéologie pour l'endiguer demande des moyens colossaux . Comme réussir à identifier la " source " et "infiltrer" le groupe pour le dépecer. Pour l'identifier aussi c'est très complexe ... On ne combat pas cela a coup d'automate.

Citation Envoyé par noroot Voir le message
Personnellement, j'ai quitté tous les réseaux sociaux il y a 5 ans. Ils sont essentiellement devenus, selon moi, des espaces toxiques où prospèrent les politiciens et autres personnalités narcissiques, caricaturales ou extrêmes en quête désespérée d'attention. Il n'y a plus rien de consistant à en tirer, que ce soit individuellement ou collectivement.
J'entendais récemment à la radio que Facebook et Twitter vont proposer de services numériques payant pour diffuser des messes et offices religieux ! La encore ce type de service nuit plus qu'autre chose !

N'importe qu'elle charlatant pourra faire du lavage de cerveau au nez et à la barbe de tous ! Au motif de "la liberté d'expression" on va laisser des dérives s'installer ... On en reparlera dans quelques années quand des sectes auront profité de ce terreaux pour proliférer .

Comment a t on pu tomber aussi bas ou la "pensée humaine" se vend comme un bien ou service marchand/mercantile ?
1  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 21:05
Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
En Belgique sur la RTBF il y a une émission qui s'appelle Cactus. Une sorte de "Les guignols de l'infos" en vers "humoriste". Ce type d'émission ferait un scandale en France ... Et dire que "Les guignols de l'infos" avait la même veine de pensée il y a encore 10 ou 15 ans .
.
tout a fait, dans un autre domaine, les publicité pour voiture, en France on interdit les pubs qui montre des voitures puissante et résistante. C'est pour ça qu'on se tape des pubs du bon conducteur en costard qui roule pépere.

Et aujourd'hui il est impossible d'avoir ce genre de pub, que je trouve très drôle perso


évidement il faut un 2nd degré, il y'a aussi la Citroën sur notre pote avion Clemenceau que je trouve de toute beauté


c'est plus fun que ces conducteurs dans des voitures électrique sans âme
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 18:18
Citation Envoyé par gabriel21 Voir le message
je garde foi en l'être humain et en sa capacité à combattre ses mauvais penchants.
J'ignore si l'Humain combat ses penchants. En revanche, une chose est sure: il chasse le naturel.
0  1 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 23:29
Bonsoir

Twitter doit divulguer les détails de ses actions pour lutter contre les discours de haine en ligne en France, a décidé la cour d'appel de Paris, donnant ainsi gain de cause aux groupes de défense

Que pesnez-vous de ce jugement ?
On dirait juge vieux, aveugle, demi sourd , limite fou et schizophrène qui prend un décision en dépit du bon sens et de la logique ... Pire même il persiste et signe dans sa bêtise par méconnaissance du sujet de fond, tout en condamnant les mauvaises personnes.

Comme évoqué sur un autre topic, on sort le bazooka pour des broutilles ... Si l'on veut vraiment sortir l'artillerie lourd peut être se pencher sur le "darkweb" . C'est la qu'est la source du problème. Peut être qu'en allant asséché 10 sites dans ce confins du web on pourra se débarrasser de certains problème de fond .

C'est clair que c'est pas les mêmes moyens que l'automatisation a outrance et aveuglante que l'on fait sur Twitter ou FB ...

Avez-vous déjà été personnellement victime de propos racistes sur Twitter, ou d'autres plateformes sociales ?
On va peut être pas dire harcèlement, plutôt acharnement . Plutôt une forme de "meute". Ou alors un "harcèlement feu de paille" . J'en ai pas vraiment été victime moi même, plutôt constaté a des degrés divers . C'est toujours délicat de gérer ce type de situation . Car cela suppose une intervention humaine, pas un truc géré par un robot ou un algo.

Citation Envoyé par noroot
Il est surtout difficile pour certains de faire la différence entre critiquer, dénigrer, insulter, calomnier et harceler.
Citation Envoyé par marc.collin
il est devenu de plus en plus difficile de critiquer certaines secte sur ces plateformes..... c'est déjà le cas en france.... avec certain lobby
Une forme de bienpensance , de formatage d'esprit et d'aseptisation de la société . Si l'on ne pense pas "comme " la doxa on est pollueur, raciste, complotiste, antiféministe, misogyne, fasciste , persécuteur, sexiste, homophobe , climatosceptique ...

Citation Envoyé par calvaire
a 2 poids 2 mesures, à la télé j'entends tous les jours des gens insulter des membres de rn ou de zemmour de raciste, sexiste, homophobe...etc, sans que cela ne semble poser probleme a qui que ce soit.
c'est déjà la meme chose avec l'humour, une blague sur les noirs, les juifs ou les musulmans sa passe mal, sur les blancs ou les catho aucun probleme.
En Belgique sur la RTBF il y a une émission qui s'appelle Cactus. Une sorte de "Les guignols de l'infos" en vers "humoriste". Ce type d'émission ferait un scandale en France ... Et dire que "Les guignols de l'infos" avait la même veine de pensée il y a encore 10 ou 15 ans .

Citation Envoyé par gabriel21
L'appauvrissement de la langue permet de revenir plus facilement à un système binaire : ceux qui sont comme moi et qui peuvent vivre et les autres qu'il faut soit convertir soit éliminer.
Vu qu'on est dans une doxa consumériste . Il est ainsi plus facile d'augmenter la propension à consommer / gober n'importe quoi . L'esprit critique, l'analyse de fond disparaissent ... Au profit de l'acculturation sur les sujets de fond et techniques ! Toute pensée "deviante" est ainsi "malvenue" .
0  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 12:02
Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
Bonsoir (...)

Il est ainsi plus facile d'augmenter la propension à consommer / gober n'importe quoi . L'esprit critique, l'analyse de fond disparaissent ... Au profit de l'acculturation sur les sujets de fond et techniques ! Toute pensée "deviante" est ainsi "malvenue" .
Hello, je suis d'accord avec toi, et te rejoins sur l'ensemble des arguments invoqués et la conclusion.

J'ai constaté ces dernières années, et en particulier avec la crise sanitaire, à quel point la "pensée unique" s'est propagée et imposée telle une vérité absolue et inattaquable, notamment en France. Les médias sociaux tels que Twitter ont carrément un effet de loupe sur cette société "schizophrénique" où l'ont promeut l'inclusion et l'unité tout en cultivant le contraire. C'est assez affligeant.

Personnellement, j'ai quitté tous les réseaux sociaux il y a 5 ans. Ils sont essentiellement devenus, selon moi, des espaces toxiques où prospèrent les politiciens et autres personnalités narcissiques, caricaturales ou extrêmes en quête désespérée d'attention. Il n'y a plus rien de consistant à en tirer, que ce soit individuellement ou collectivement.
0  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 15:48
Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
Bonjour,
Qu'on engage des moyens disproportionnés pour tenter de réguler un phénomène sur le quel on a tout simplement aucune chance d'endiguer le phénomène.
Les moyens sont effectivement disproportionnés. Et en premier lieux, inadaptés. Les gens qui gouvernent, régulent et légifèrent sont rarement des informaticiens chevronnés. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils n'y comprennent rien, mais il ne faut pas s'attendre à des prouesses de la part de haut fonctionnaires, économistes ou juristes. Ils se contentent d'utiliser les instruments dont ils disposent et de manière arriviste. Ils sont souvent dépassés et ne comprennent que sommairement les nouvelles technologies.

Ce néant donne lieu, par exemple, à la collecte systématique et intrusive du consentement des utilisateurs pour les cookies. Une boîte de dialogue magique censée responsabiliser tant les organisations que les utilisateurs vis-à-vis du traçage. Quelqu'un devrait se pencher sur l'utilité réelle, le coût et l'impact environnemental de cette ineptie.

Citation Envoyé par sanderbe Voir le message

Certains confondent "idéologie" et "pensée". Un exemple

Pensée > ceux qui aiment le rouge
Idéologie > ceux qui aiment e rouge et pratiquent des rites satanique

On ne peut pas faire la chasse à toute personne qui prononcerait le mot "rouge" , parlerait, serait vetu ou afficherait une image de cette couleur ... Sous prétexte d'un "risque" satanique ... Pourtant, c'est ce qu'on est en train de faire ... Le raccourci rouge = satanique . On jette l' oprobe sur tout le monde. Tout le monde devient "suspicieux" du coup .

Ce type de politique de de chasse aux sorcières nuit plus qu'autre chose !

S'attaquer à une idéologie pour l'endiguer demande des moyens colossaux . Comme réussir à identifier la " source " et "infiltrer" le groupe pour le dépecer. Pour l'identifier aussi c'est très complexe ... On ne combat pas cela a coup d'automate.
Selon moi, entre l'idéologie et la pensée réside la politique. Et en pratique cela donne effectivement lieux à des interprétations symboliques, à de la désinformation et à des chasses aux sorcières.

Citation Envoyé par sanderbe Voir le message

J'entendais récemment à la radio que Facebook et Twitter vont proposer de services numériques payant pour diffuser des messes et offices religieux ! La encore ce type de service nuit plus qu'autre chose !

N'importe qu'elle charlatant pourra faire du lavage de cerveau au nez et à la barbe de tous ! Au motif de "la liberté d'expression" on va laisser des dérives s'installer ... On en reparlera dans quelques années quand des sectes auront profité de ce terreaux pour proliférer .

Comment a t on pu tomber aussi bas ou la "pensée humaine" se vend comme un bien ou service marchand/mercantile ?

Je suis également d'accord avec toi sur le fond, il y aura forcément des abus, des polémiques et des drames, et des gens pour dire "on aurait pu éviter ça si..." ceci dit, les charlatants ont toujours existé et n'ont jamais eu besoin des médias sociaux pour proliférer.
0  1