IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

60% de la Génération Z qualifient les NFT d'escroqueries et s'en méfient activement
Tandis que moins de 10% d'entre eux les considèrent comme un investissement sérieux, selon Tidio

Le , par Sandra Coret

30PARTAGES

6  0 
Une récente enquête menée par Tidio a demandé aux membres de la génération Z de s'exprimer sur les sujets tendances en 2021. Cette génération semble se méfier activement des NFT, 60% les qualifiant d'escroqueries

Un NFT est un jeton non fongible, ce qui signifie qu'il ne peut pas être remplacé ou remplacé par un autre. Ce sont essentiellement de toutes petites formes de données qui servent de preuve de propriété ou d'identité. Par exemple, l'adhésion à un certain site Web peut servir de carte d'identité. Les NFT sont généralement représentés par des images ou des GIF, certains les comparant à de l'art en raison de leur nature exclusive.

Les NFT sont souvent stockés sur la blockchain, qui est exactement la même unité de stockage que celle utilisée par les crypto-monnaies.

Pourquoi les NFT sont-ils si controversés ?

Les NFT sont sujets à polémique du fait qu'une grande partie du crédit va à des personnes qui ne cessent de vanter la blockchain, ou encore de parler sur la façon dont leur investissement dans les NFT va les rendre riches.

Ensuite, il y a la question des escroqueries et des dommages environnementaux. En effet, les NFT sont censés être non fongibles, mais une image en ligne peut être très facilement reproduite et ne demande pas beaucoup d'efforts pour être falsifiée.

Etant donné que les NFT reposent sur des transactions par blockchain, qui sont connues pour leur consommation excessive d'électricité, les jetons sont également activement nuisibles à l'environnement, laissant une véritable empreinte carbone.

Tidio a mené l'enquête auprès de 2 000 personnes de la génération Z et leur a demandé leur avis sur des sujets importants en 2021. L'interdiction des médias sociaux par Trump, l'incident des actions GameStop et le Metaverse sont autant de sujets qui ont été abordés.

60% de la population de l'échantillon a activement qualifié les NFT d'escroqueries, tandis que moins de 10% seulement de l'ensemble des individus les considèrent comme un investissement sérieux.


Source : Tidio

Et vous ?

Trouvez-vous cette enquête pertinente ?
Pensez-vous que la génération Z se méfie vraiment des NFT ?
Que pensez-vous des NFT ?

Voir aussi :

Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

Le volume des ventes de NFT a atteint 2,5 milliards de dollars au premier semestre 2021, le marché rebondit après un effondrement en mai

Environ 90 % des NFT n'auront plus de valeur dans 3 à 5 ans, prévient Fred Ehrsam le cofondateur de Coinbase

« Il est difficile pour une personne moyenne de concevoir à quel point les NFT sont inutiles », selon Holden Shearer, un concepteur de jeux vidéo

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/01/2022 à 5:08
Les NFTs me font penser à un truc qui semble puissant mais dont on a n'a pas trouvé une véritable utilité. Un peu comme les sites web au début, ou aux prises d'électricité à la maison (la lumière ok, mais sinon quoi ? L'électricité était utile à l'industrie, pas à la maison.)

Mais il y a bien la tokenisation de l'immobilier. Ça ne peut pas marcher en France, bien sûr, où la propriété immobilière est encadrée de nombreuses manières qui l'empêche bien trop. Mais c'est une autre histoire aux USA et autres pays.

Là le token forcément, il vaut ce que vaut sa part du bien immobilier sachant que la propriété de ce bien est gérée par tokens et de quelle manière. La tokenisation permet simplement d'être plus pratique qu'une copropriété nombreuse avant qu'on sache faire des NFT apparemment fiables.

Sur cet exemple-là, la comparaison de Stephen Diehl, comme quoi ça consiste à mettre son nom dans la base de données de quelqu'un d'autre, ne tient pas. En effet beaucoup de cryptos ne sont pas des bases de données de quelqu'un d'autre, mais des bases de données mondiales et a priori personne ne peut y changer quoi que ce soit. L'effet est donc qu'il n'y a pas une personne qui reçoit des gains pour entrer dans la base de données et qui ensuite n'a pas d'engagement à tenir vis-à-vis de cette base de données. La base de donnée est censée rester, et qu'elle le fasse ou non n'est à la portée de personne.

A l'inverse je me suis penché sur un système de DNS alternatif basé sur la tokenisation des noms de domaines. De ce qu'il en ressort, ça c'est exactement la même chose que payer pour mettre un nom dans la base de données de quelqu'un d'autre, puisqu'ils ont créé le réseau crypto qui s'en charge et qu'ils sont pratiquement les seuls participants. (Et au passage c'est aussi le cas du système DNS normal, mais au moins il assure le service payé même si c'est pas sans défaut.) De toute façon, les smart contracts normaux n'ont a priori pas de moyen de faire assurer quelque chose comme du DNS alternatif, et donc il serait obligatoire d'en créer un réseau ad hoc. A la rigueur ça marcherait peut-être si le réseau arrivait à devenir indépendant, mais bon. En tout cas ceux qui ont tenté pour le moment l'ont fait d'une manière qui n'a pas d'intérêt.
4  0 
Avatar de what_the_hack
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/01/2022 à 1:02
Des statistiques non étonnantes et probablement justes. "une image en ligne peut être très facilement reproduite", oui. "[une image en ligne] ne demande pas beaucoup d'efforts pour être falsifiée", non. Une image n'est pas vraie ou fausse, ça reste une image. Ne pas confondre le NFT sous-jacent qui lui est infalsifiable, et l'image qui est copiable effectivement sans "beaucoup d'efforts".
2  0 
Avatar de Hantse
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/01/2022 à 10:17
Comme la crypto, NFT = merde monumentale.
1  2