IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quel moteur de recherche pourrait être le prochain Google ?
Voici comment certains essaient de détrôner le géant de Mountain View

Le , par Bill Fassinou

53PARTAGES

9  0 
Google est incontestablement le leader mondial de la recherche en ligne, mais des dizaines de nouvelles alternatives ont émergé ces dernières années et tentent de lui voler la vedette. You.com, DuckDuckGo, Brave, Kagi, Neeva, etc., figurent parmi les alternatives les plus récentes à Google et qui ont clairement affiché leurs ambitions de détrôner le géant Mountain View. Alors, à quoi doit ressembler le moteur de recherche du futur ? Quelles sont les insuffisances de Google sur lesquelles ces moteurs de recherche peuvent se baser pour se différencier ?

Google détient près de 92 % des parts de marché de la recherche mondiale. En dehors de certains pays où les moteurs de recherche nationaux, notamment Yandex en Russie et Baidu en Chine, détiennent le monopole de la recherche en ligne, Google domine largement ses concurrents sur le plan mondial. En France, Qwant a essayé de relever le défi, mais après une décennie de gestion catastrophique et de pertes colossales, la société serait finalement à vendre. Aux dernières nouvelles, Qwant chercherait des repreneurs et un mandat aurait été confié fin 2021 à un spécialiste des fusions-acquisitions pour dénicher des investisseurs.



Pendant ce temps, Brave et les autres continuent de se dresser contre le monopole de Google et tentent continuellement d'innover afin de lui arracher quelques parts de marché. Ces petits moteurs de recherche se concentrent sur certains points faibles de Google pour tenter d'attirer les internautes : la vie privée et la suppression des publicités. Voici ce que proposent quelques moteurs de recherches pour attirer les internautes.

DuckDuckGo et Bing ne feraient pas le poids contre Google

Selon certains commentaires sur Internet, DuckDuckGo et Bing de Microsoft ne seraient pas de vraies alternatives - ils seraient juste des versions plus "mauvaises" de Google. À titre d'exemple, DuckDuckGo - qui vise à préserver la vie privée de ses utilisateurs et à leur éviter la bulle de filtres - a été fortement critiqué dernièrement lorsqu'il a pris position pour l'Ukraine dans le conflit militaire qui l'oppose actuellement à la Russie. Le moteur de recherche a procédé en effet au déférencement des sites qui seraient associés à la désinformation russe. Cela s'apparente à de la censure, ce qui va à l'encontre des valeurs défendues par la société.

Ainsi, selon les commentaires sur DuckDuckGo et Bing, "le prochain Google ne peut pas se contenter d'être une boîte de saisie qui crache des liens ou une entreprise qui censure les résultats de recherche pendant un conflit". « Nous avons besoin d'une nouvelle réflexion pour créer quelque chose de bien meilleur que ce qui existait auparavant », peut-on lire dans un cas. Pour la nouvelle génération de moteurs de recherche, la vie privée est nécessaire et les publicités envahissantes ne sont pas une option. Mais c'est là que s'arrêtent les points communs. Au-delà de ça, ils tentent tous d'innover dans des directions très différentes.

Kagi : le moteur de recherche axé sur la personnalisation

Pourquoi tout le monde devrait-il avoir la même expérience de recherche ? Selon les fondateurs de Kagi, la même expérience de recherche ne devrait pas s'imposer à tout le monde. Ainsi, Kagi se définit comme étant le moteur de recherche le plus personnalisable qui soit. Vous pouvez tout changer, de l'apparence de la surface au classement final des résultats. Kagi vous permet également de créer des filtres de site Web appelés "lentilles". Dans une lentille donnée, vous pouvez inclure ou exclure des résultats des sites spécifiques, et plus encore. Un autre aspect sur lequel Kagi se concentre est la fourniture de résultats non commerciaux.



Kagi dispose d'un index complet de sites Web non commerciaux, qu'il a également mis à disposition séparément sous le nom de Teclis. Cela leur permet de trouver des résultats que vous ne trouverez pas sur Google et la plupart des autres moteurs de recherche. Par exemple, si l'on recherche "steve jobs", les premiers résultats sont similaires à ceux de Google, avec principalement des informations. Mais juste après, vous verrez une section "Interesting Finds", qui contient un billet de blogue de Derek Sivers, un article rempli d'histoires sur Steve Jobs au Japon, et d'autres choses intéressantes que vous ne trouverez pas sur Google.

« Tout le monde a des préférences différentes quant à l'apparence et au fonctionnement d'un moteur de recherche », a déclaré Vladimir Prelovac, fondateur de Kagi. « Notre objectif est de fournir des outils et de permettre aux utilisateurs de le faire, au lieu d'essayer d'être malin et de créer un moteur de recherche moyen pour un utilisateur moyen. Il n'y a pas d'humain moyen », a-t-il ajouté. Cependant, des critiques remettent en cause l'idée d'un moteur de recherche trop personnalisable. Selon eux, cela a la particularité de rendre l'utilisation des moteurs de recherche encore plus compliquée pour les utilisateurs finaux.

« Je pense que "davantage de personnalisation" est une impasse fondamentale. Je ne sais pas d'où vient ce mythe persistant selon lequel les gens aiment le choix et le bricolage, car ce n'est clairement pas le cas. Il y a un coût énorme associé au fait de devoir faire des choix, et l'une des caractéristiques des applications modernes réussies est qu'elles sont sans friction pour les utilisateurs finaux. C'est pourquoi TikTok a tant de succès. Il n'y a pas de connexion, pas de graphique social choisi par l'utilisateur, tout est abstrait. Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Google a toujours autant de succès », estime l'un des critiques.

« Parce qu'il s'agit toujours d'une simple boîte dans laquelle vous posez une question et qui vous donne des réponses sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit d'autre. La seule façon de battre ce système est de l'améliorer tout en ne le rendant pas plus compliqué, ce qui est très difficile à faire », a-t-il ajouté.

Neeva : le moteur de recherche qui veut indexer tout Internet

Alors, pourquoi un moteur de recherche ne devrait-il indexer que le Web ? Une grande partie des informations qui vous intéressent sont éparpillées dans votre courrier électronique, dans votre application de prise de notes et dans d'autres endroits. Neeva veut être le moteur de recherche qui vous permet de tout rechercher. À ce jour, vous pouvez connecter Google Apps, Dropbox, Notion et plus encore. Selon les commentaires sur Neeva, peu importe ce que vous cherchez, ou où il se trouve, Neeva vous aidera à le trouver. La recherche de vos documents personnels serait aussi simple que d'ajouter "@moi" à la requête.



Cela permet à chacun de disposer d'un moteur de recherche personnel. Entre autres caractéristiques, Neeva permet d'avoir des résultats instantanés. En effet, Google étant une entreprise basée sur les annonces, elle est incitée à vous amener à la page de résultats de recherche, même lorsque ce que vous recherchez est évident. Si vous tapez "amazon" dans l'espoir d'accéder à "amazon.com", le moteur de recherche de Google vous amènera d'abord à la page des résultats de la recherche, afin de vous montrer une annonce, que "amazon.com" doit payer pour être le premier résultat pour le nom de sa propre société.

Mais avec Neeva, vous obtenez des résultats instantanés à mesure que vous tapez, ce qui vous permet d'accéder directement à la page que vous recherchez. Ainsi, vous pourriez faire en un clic ce que Google voudra que vous fassiez en deux clics. « Nous avons la possibilité d'innover sur le navigateur de nombreuses façons intéressantes parce que nous ne sommes pas redevables du nombre de vues de pages de résultats de recherche que nous obtenons avec des publicités dessus. Notre modèle économique nous permet d'aider les gens à ne pas voir autant de pages de résultats de recherche », a déclaré Darin Fisher, responsable de Neeva Browser.

Une autre fonctionnalité unique, uniquement disponible sur l'application Neeva pour le moment, est la recherche de similitudes appelée NeevaScope. Où que vous soyez sur le Web, vous pouvez appuyer sur le bouton NeevaScope pour trouver des pages similaires et connexes à celle sur laquelle vous vous trouvez actuellement. C'est un outil puissant pour l'exploration. Neeva propose également un filtre pour réduire le nombre de sites dans les résultats de recherche.

En outre, un autre type de requête pour lequel Neeva serait particulièrement performante est le shopping. Neeva est conçu pour vous aider à déterminer rapidement quels produits valent la peine d'être examinés de plus près, et pour vous connecter à de bonnes sources d'avis.

You.com : le moteur de recherche d'applications

Les créateurs de You.com espèrent que la combinaison d'un résumé des résultats d'autres sites, similaire à celui de Google, et d'un mode de navigation privé suffira à attirer les chercheurs occasionnels. Au lieu d'une liste de liens, les résultats de You sont classés par rangées, chacune d'entre elles comportant un carrousel d'options provenant de sites tels que Twitter, Reddit et la BBC, ou de types tels que des images et des résultats de recherche traditionnels. Selon la société, l'objectif final est d'utiliser l'intelligence artificielle pour offrir une page de résultats plus personnalisée que les utilisateurs n'ont pas besoin de quitter.



Par exemple, lorsque vous recherchez un problème de codage sur Google, vous trouverez peut-être une réponse provenant de Stack Overflow. Lorsque vous effectuez la même recherche sur You.com, l'application Code Complete génère le bout de code à partir de zéro en utilisant un modèle de langage. You considère le Web comme une collection d'applications, et son objectif est de faire correspondre votre requête aux applications les plus pertinentes. Pour les questions de codage, il existe l'application "AI Code Generator", mais Stack Overflow est également une "application" que vous pouvez ouvrir dans la barre latérale.

Sur You.com, l'application Quick Facts peut vous donner de brèves informations factuelles, et l'application "Medium" vous permet de lire facilement des articles dans la barre latérale. Selon ses créateurs, à terme, les gens pourront créer leurs propres applications You.com avec des interactions uniques, et les publier sur la plateforme You.com. Pour de nombreuses applications, vous serez en mesure d'ouvrir une barre latérale contenant un résumé du contenu important de cette page. Par exemple, si vous recherchez des recettes de cuisine, l'application All Recipes vous permet d'ouvrir la recette dans la barre latérale.



Cette vue résumée vous donne exactement les informations que vous recherchez : la liste des ingrédients et les instructions. Les filtres de You.com sont une collection d'applications particulièrement adaptées à une tâche donnée. Par exemple, le filtre "YouCode" vous donnera des applications comme Stack Overflow, Code Complete et Github, tandis que le filtre "Social" vous permet de rechercher des applications de médias sociaux.

Une autre particularité de You.com est "YouWrite". Il ne s'agit pas exactement d'une fonction de recherche, mais elle met en évidence la force principale de You.com, à savoir ses capacités d'IA. YouWrite est un assistant d'écriture IA. Vous lui dites sur quoi écrire, et il génère des paragraphes pour vous.

Andi : le moteur de recherche basé sur la conversation

Les moteurs de recherche doivent-ils être aussi impersonnels ? Le moteur de recherche Andi pense que non. En effet, l'on est habitué à taper sa requête dans la place prévue pour cela et à recevoir une liste de liens, mais Andi change la donne. Andi vous offre une expérience de recherche conversationnelle qui s'apparente davantage à une "messagerie avec un ami intelligent qui répond à vos questions et vous envoie des liens utiles". Selon ces créateurs, l'idée est beaucoup plus complexe qu'un simple agent conversationnel. L'objectif d'Andi est de répondre à des questions spécifiques en extrayant une réponse de la meilleure source.



Par exemple, la recherche "quel est le PIB par habitant de la Chine par rapport à la Nouvelle-Zélande" sur Google renvoie un tableau mal formaté sans la réponse sur Google. Par contre, sur Andi vous obtenez une petite synthèse contenant une réponse. La façon dont Andi génère les résultats de recherche est différente de celle des autres moteurs de recherche de cette liste. Il s'attache à comprendre l'intention et les sujets de votre requête, puis tente de prédire les meilleures sources pour votre réponse. Ensuite, il interroge directement les API et les moteurs de recherche verticaux pertinents, générant ainsi des résultats en temps réel.

Notez qu'il n'y a pas d'index. Une autre fonctionnalité d'Andi qui mérite d'être mentionnée est la vue du lecteur, qui vous permet d'afficher le contenu des pages sans avoir à les ouvrir. Cela vous permet d'avoir une expérience de navigation cohérente, et d'éviter les publicités et le désordre.

Brave Search : le moteur de recherche indépendant

Il est temps de s'attaquer à l'éléphant dans la pièce. Tous les moteurs de recherche mentionnés ci-dessus, quelle que soit la quantité de fonctionnalités intéressantes qu'ils développent, ne disposent pas d'un index totalement indépendant. Ils obtiennent tous une partie de leurs résultats de Google ou de Bing. Construire un index indépendant est un problème très difficile étant donné la taille actuelle du Web. Le nombre de moteurs de recherche disposant d'un index totalement indépendant se compte sur les doigts d'une main. Plusieurs moteurs de recherche de cette liste aspirent à avoir un index totalement indépendant à un moment donné.



Cependant, aucun d'entre eux ne semble plus concentré sur cet objectif que Brave Search. Pour toute recherche effectuée sur Brave, vous verrez quel pourcentage des résultats provient de leur propre index. Ce chiffre est clair et net, car ils veulent qu'il soit de 100 %. « Brave Search peut fonctionner de manière autonome, les autres ne le peuvent pas, car ils dépendent de Google ou de Bing. La plupart des moteurs de recherche ne sont pas indépendants et, s'ils peuvent apporter une certaine valeur, ils sont qualitativement différents de ce que fait Brave Search », a déclaré Josep Pujol, chef de la recherche chez Brave.

« L'indépendance n'est pas quelque chose de directement actionnable, mais c'est une propriété fondamentale. L'indépendance signifie que Brave Search continuerait à fonctionner même si Google et Microsoft s'y opposaient. L'indépendance est synonyme de choix et de diversité », a ajouté Pujol. Il n'y a pas beaucoup de nouvelles fonctionnalités sympas sur Brave Search, car ils se concentrent sur la seule chose qu'ils estiment être importante pour un moteur de recherche. Brave, qui est l'un des principaux moteurs de recherche axés sur la confidentialité, a tout de même un problème : la pertinence des résultats de recherche.

En effet, Google peut fournir de bons résultats, car il collecte plusieurs catégories de données sur tout le monde et les utilise pour améliorer l'expérience de recherche. Les moteurs de recherche axés sur la confidentialité ne collectent pas ce type de données, ce qui limite leur potentiel - le cas de Brave. Ce dernier a donc mis en place le projet "Web Discovery" (découverte du Web) à travers lequel les utilisateurs peuvent choisir de fournir des données anonymes de recherche et de navigation sur le Web afin d'améliorer les résultats de Brave. Brave peut ainsi obtenir le même type de données que Google utilise pour optimiser les requêtes.

Le moteur de recherche assure qu'il ne portera pas atteinte à la vie privée des utilisateurs. Si vous n'aimez pas cette fonction, vous n'avez pas à vous inquiéter, car elle est désactivée par défaut. Par ailleurs, l'innovation la plus importante de Brave n'est pas encore sortie : des mini-moteurs de recherche collaboratifs appelés Goggles. Le projet permet aux utilisateurs de créer des mini-moteurs de recherche dans Brave. Tout le monde peut créer des spécifications de classement détaillées que Brave utilisera pour renvoyer les résultats. Les utilisateurs peuvent collaborer sur les Goggles et les partager.

Source : DKB

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des moteurs de recherche présentés ci-dessus ?
Pensez-vous qu'il existe des alternatives viables à long terme à Google ?
Que pensez-vous de l'accent mis par ces moteurs sur la personnalisation de l'expérience de recherche ?
Selon vous, lequel d'entre eux pourrait à l'avenir se rapprocher des parts de marché de Google, voire dépasser l'entreprise ?

Voir aussi

You.com, le moteur de recherche concurrent de DuckDuckGo, est désormais disponible en accès anticipé, a annoncé son créateur Richard Socher, ancien ingénieur chez Salesforce

Qwant serait à vendre, après neuf années de gestion catastrophique et de pertes colossales, sans être parvenu à devenir le moteur de recherche "souverain" de la France

DuckDuckGo procède au déférencement des sites qui seraient associés à la désinformation russe, mais certains utilisateurs crient à la censure et demandent au moteur de recherche de revoir son action

Le navigateur Brave supprime Google comme moteur de recherche par défaut et le remplace par son propre moteur de recherche

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JP CASSOU
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/04/2022 à 14:36
Un moteur de recherche qui ignore les résultats pointant vers des articles derrière paywall est vraiment le bienvenu.
Rien de plus frustrant que de tomber sur un article 'réservé aux abonnés' après avoir accepté les cookies.
Dans ce modèle de moteur de recherche, un organe de presse devrait être obligé de payer pour être cité.
3  0 
Avatar de DaTheWolf
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/04/2022 à 21:37
Le mien
1  2 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/04/2022 à 20:15
Bonsoir,

Quel moteur de recherche pourrait être le prochain Google ? Voici comment certains essaient de détrôner le géant de Mountain View.

Quel est votre avis sur le sujet ?
> Le prochaine Google = Google lui même avec des spécificités locales. Je verrai bien Google signer des partenariats pour la couche de fond de Yandex et Baidu. Cependant, je ne verrai clairement pas Google prendre le leade en Chine ou Russie.

Que pensez-vous des moteurs de recherche présentés ci-dessus ?
C'est souvent du marché de niche.

Pour Brave , il ne faut pas oublier que c'est sur de la techno Chronium. Donc l'aspect " alternatif " est quelque peu balayé ... Google est poussif , au même titre que Mozilla est finance d'un côté ou d'un autre pour garder de ces parts de marché . Tout en laissant des cacahuètes aux autres.

Pensez-vous qu'il existe des alternatives viables à long terme à Google ?
Oui en mode "marché de niche".

Que pensez-vous de l'accent mis par ces moteurs sur la personnalisation de l'expérience de recherche ?
Cela reste à mon "d'annonce " et "marketing" . Ces consommateurs seront tot au tard, consommateurs d'un service en ligen . Donc l'aspect "pas de tracking" se perd.

Selon vous, lequel d'entre eux pourrait à l'avenir se rapprocher des parts de marché de Google, voire dépasser l'entreprise ?
Aucun. Google est bien trop puissant. Sauf "marché particulier" , comme les pays russophones ou la Chine.
0  1