IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs
Et doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme fondamentale

Le , par Sandra Coret

21PARTAGES

11  0 
Les choses ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices pour Facebook, après la publication d'un document qui a fait l'objet d'une fuite et qui indique que l'entreprise n'a aucune idée de la destination des données obtenues des utilisateurs et de ce que l'application en fait.

La nouvelle est considérée comme un tsunami en termes de réglementation de la vie privée, car de nombreuses objections vont être soulevées concernant l'utilisation des données personnelles par l'application.

Le document qui a fait l'objet de la fuite a d'abord été obtenu par Motherboard, ce qui montre clairement que l'entreprise se trouve dans des eaux chaudes car elle doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme une préoccupation fondamentale.

Selon le document en question, tant de systèmes ont été construits sur la base de frontières ouvertes. Mais cette culture de l'ouverture a mené à une destruction potentielle, car les ingénieurs de Facebook semblent ne pas savoir ce qu'il en est.

Ce document aurait été créé l'année dernière par les ingénieurs en charge de la protection de la vie privée du géant technologique, qui s'en tiennent à leur mission d'établir des liens significatifs sur la plateforme, tant pour les utilisateurs que pour les entreprises.

Il était choquant de voir les propres employés de Facebook tirer la sonnette d'alarme et demander un changement dans la manière dont l'entreprise traite les données des utilisateurs. De même, il a été souligné que le temps était venu d'agir sérieusement avant que la plateforme ne se retrouve dans l'eau chaude avec d'autres nations et leurs réglementations strictes en matière de confidentialité des utilisateurs.

Les ingénieurs n'avaient aucune idée des systèmes de l'application, de la manière dont les données sont réellement utilisées et du fait que la plateforme n'a qu'un contrôle minimal sur cette question.

D'autres parties du document qui a fait l'objet d'une fuite mettent en lumière les nombreuses réserves émises par les ingénieurs au sujet de la protection de la vie privée, ainsi que la manière dont les régulateurs attendent d'eux des promesses qu'ils ne peuvent pas tenir.

Pour faire simple, Facebook a du mal à donner un sens aux données et à savoir où elles aboutissent après être entrées dans le système.

Dans un passé récent, les autorités de régulation ont imposé des limites aux géants de la technologie et aux plateformes comme Facebook concernant les données des utilisateurs. Pour être plus précis, l'un des principaux règlements mis en place est le RGPD de l'UE.

Ce règlement stipule que toute donnée appartenant aux utilisateurs doit être spécifiée à des fins légitimes, au lieu d'être transmise à d'autres.

Par exemple, la localisation ou la religion d'un utilisateur ne peuvent être utilisées que dans un but précis et ne peuvent jamais être réutilisées.

Les experts juridiques ont donné leur avis sur la question et sur la façon dont le RGPD empêche la réutilisation. Mais le fait que Facebook affirme que la question est hors de son contrôle parce qu'il n'a aucun moyen de contrôler ce qui se passe dans les systèmes signifie que l'application ne peut même pas limiter le traitement des données.

En fin de compte, la question est de savoir si Facebook est suffisamment compétent pour gérer des informations appartenant à d'autres personnes. Cela signifie qu'il doit se conformer aux dernières réglementations en matière de protection de la vie privée et contrôler la circulation des données.


Mais l'un des porte-parole de l'entreprise a démenti les affirmations selon lesquelles le document qui a fait l'objet de la fuite montre l'incompétence de l'entreprise à gérer les questions relatives à la vie privée des utilisateurs. Il affirme également que l'application ne va pas à l'encontre de ses propres règlements en matière de confidentialité.

En outre, elle a rejeté tous les rapports concernant la fuite du document, ajoutant qu'il était erroné de juger que Facebook ne respecte pas les questions de confiance des utilisateurs.

Un ancien employé anonyme a qualifié le document divulgué de brutal, ajoutant que la société disposait d'informations stockées dans ses centres de données à ce sujet, tout en niant la position de la société sur la situation.

Un expert en matière de protection de la vie privée estime que ce document montre clairement que l'entreprise ne peut respecter aucune réglementation.

En fin de compte, les entreprises comme Facebook doivent être en mesure d'informer leurs utilisateurs ainsi que les régulateurs sur la façon dont le moindre élément de données est traité, où il est conservé et dans quel but.

En outre, le document de Facebook qui a fait l'objet d'une fuite a également brièvement mis en évidence la non publication de ses "Basic Ads", un autre terme réservé aux réponses générées par les différentes réglementations en vigueur dans le monde.

Dès son lancement, les utilisateurs peuvent s'attendre à sélectionner l'option qui leur permet de refuser que des systèmes tiers utilisent leurs données à des fins publicitaires.

Alors qu'il était prévu de la lancer en 2020 en Europe, Facebook a clairement manqué sa propre échéance qui avait été créée par ses propres employés.

Source : Leaked Facebook Document, document rédigé l'année dernière par les ingénieurs de la confidentialité de Facebook de l'équipe des produits publicitaires et commerciaux.

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Facebook ne prévoit pas d'informer le demi-milliard d'utilisateurs touchés par la fuite des données, ce serait de votre faute si des pirates ont obtenu votre numéro de téléphone

Voici pourquoi Facebook continue à collecter les données des personnes même lorsque leurs comptes sont désactivés, et à établir leurs profils

L'Irlande ouvre une enquête RGPD sur Facebook, suite à la fuite de données qui a exposé 533 millions de contacts, elle encourt une sanction financière allant jusqu'à 4 % de son chiffre d'affaires

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 14:57
Quel scandaleux bordel !
1  0 
Avatar de Doksuri
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 15:08
ca etonne (encore) vraiment quelqu'un ?
1  0 
Avatar de Coeur De Roses
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 17:23
"Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs"

mdr.
1  0 
Avatar de steel-finger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/05/2022 à 2:03
Ils savent très bien ce qui passe avec nos données, c'est leur fonds de commerce !
1  0 
Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/05/2022 à 18:15
Bonjour,

Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs et doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme fondamentale

Qu'en pensez-vous ?
Rien d'étonnant. On doit voir Facebook comme ceci :

Un utilisateur > un utilisateur qui utilise un service > le dit service collecte de la donnée > le dit service est relié à Facebook > Facebook capte l'information > maintenant l'information est chez Facebook .

Chez Facebook comment voir les choses ?

Un "truc" comme une grosse boite de pandore . Plutôt une "machine infernale" ou plein de protocoles sont reliés entre eux. Cela génère des résultats qu'il en devient difficile de décrire à l'écrit.

Visualisé sous forme de concept et ou 3D permettrait de "voir" la problèmatique.

Les ingénieurs n'avaient aucune idée des systèmes de l'application, de la manière dont les données sont réellement utilisées et du fait que la plateforme n'a qu'un contrôle minimal sur cette question.
Inquiétant !

Des ingénieurs qui montent une machine infernale et n'arrivent pas à en comprendre le sens de ce qu'ils font ???

En même temps est ce que les employés de Facebook comprennent le "sens" de leur travail ?
0  0 
Avatar de totozor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/05/2022 à 12:37
J'ai passé 3h la semaine dernière avec notre spécialiste RGPD pour compléter un document qui explicite à quelles données personnelles je veux accéder, à quoi elles allaient me servir, à quoi elles n'allaient pas me servir (si je veux les utiliser pour un de ces cas je repars pour 3h), qui allait y accéder, qui n'allait pas y accéder (comment j'allais m'en assurer et comment je peut le prouver à tout moment) etc... etc...
Alors qu'il m'a fallu 5 minutes pour lui expliquer à l'oral.

Et facebook qui ingère des tonnes de données personnelles ne fait rien de ça.
Est ce que je suis étonné qu'ils ne savent pas qu'elles sont les utilisations des données personnelles?
Bien sur que non, le complotiste en moi penses même que les processus internes sont faits pour que tracer leur utilisation est impossible (ça permet entre autres aux employés de travailler contre leurs convictions sans s'en rendre compte et donc limiter le risque de fuite d'info et de démissions)
0  0 
Avatar de darkstar123456
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/05/2022 à 12:51
Attention qu'il y a beaucoup d'amalgames.
On parle de données utilisateurs ? Donc pas (forcément) de données personnelles...

J'ai l'impression que tout est données personnelles maintenant mais ce n'est pas le cas.
Par exemple, savoir que quelqu'un dans telle région et qui a tel âge aime le chocolat n'est pas une donnée personnelle.
Tant qu'une donnée (ou un groupe de données) ne peut pas permettre d'identifier quelqu'un, ça n'est pas une donnée personnelle.
https://www.cnil.fr/fr/definition/donnee-personnelle

Après, s'il s'agit effectivement de données personnelles, ça n'aurait rien de surprenant : "S'il n'y rien à vendre, c'est que c'est vous le produit" ^^
D'autant que le RGPD a surtout été conçut pour se protéger de l'utilisation de ces données par les GAFA...
Au final, on s'embête tous avec des popups RGPD qui nous ennuient autant en tant que dev à les mettre en place, qu'en tant que visiteurs; alors que pour les gros groupes, ils ont juste changé leur CGU et basta ^^'
0  0 
Avatar de mitmal
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/06/2022 à 17:19
Depuis quelques temps maintenant j'ai quasi toutes mes applications qui utilisent le login via Facebook qui sont audité pour vérifier que j'ai "bien intégré l'outil de login" …!? Mais bien sur !
Et il me demande des accès aux applications pour vérifier ce que je fais avec les data que je récupère lors du login (un id et un email c'est tout)…
Mais du coup ces derniers temps il y a de plus en plus de contrôles, et je comprends maintenant pourquoi !
=> J'ai de plus en plus envie d'arrêter avec ce process de OAuth de n'utiliser que ce bon vieux login/password et basta Face de Book
0  0 
Avatar de thal1
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/06/2022 à 11:00
Suffit de regarder l'évolution d'Internet pour comprendre ...
0  1