IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TBD, l'entreprise bitcoin de Jack Dorsey, présente son alternative au Web3 : le Web5,
Un nouveau Web décentralisé qui fonctionnera uniquement grâce à la blockchain du bitcoin

Le , par Bill Fassinou

20PARTAGES

3  0 
TBD, une entreprise lancée par Jack Dorsey, PDG de Block, pour développer des services financiers alimentés par la blockchain du bitcoin, a annoncé cette semaine une nouvelle plateforme logicielle baptisée Web5. TBD a annoncé son intention de construire un nouveau Web décentralisé centré sur le bitcoin. Convaincue que le bitcoin jouera un rôle majeur dans l'évolution d'Internet, l'entreprise cherche à contourner complètement le Web3 et à se concentrer sur un nouveau modèle de gestion d'identité centré sur le bitcoin. Mais elle a partagé peu d'information sur le sujet et il n'y a pas encore de date de sortie officielle.

Alors que nous commencions à peine à comprendre le Web3 et ses tentatives autoréférentielles de populariser les projets liés à la cryptomonnaie, Jack Dorsey, PDG de Block (anciennement Square), une entreprise américaine spécialisée dans le paiement mobile et le paiement électronique, a annoncé vendredi qu'il y avait un nouveau développement : le Web5. TBD, une filiale de Block qui s'occupe des services financiers alimentés par la blockchain du bitcoin, a placé le Web5 comme un concurrent du Web3 et une alternative viable au Web2. En effet, Dorsey n'a jamais trouvé le Web3 convaincant, estimant qu'il est aux mains des sociétés de capital-risque.

Mais pourquoi Web5 et non Web4 ? Eh bien, TBD l'explique sur le site Web dédié à son nouveau projet : Web5 = Web2 + Web3. « (Web 2), (Web 3) -> (Web 5) », lit-on également sur une diapositive d'une présentation Google Doc partagée par Dorsey qui expose sa vision. « La plateforme Web décentralisée (DWP) permet aux développeurs d'écrire des applications Web décentralisées (DWA) en utilisant des identifiants décentralisés (DID) et des nœuds Web décentralisés (DWN), rendant la propriété et le contrôle de l'identité et des données aux individus. Nous appelons cela Web5 », indique le document de la présentation.



Pendant que le Web3 incorpore la technologie blockchain et la tokenisation afin de décentraliser Internet, le Web5 est envisagé comme un système basé sur l'identité qui n'utilise qu'une seule blockchain : Bitcoin. En d'autres termes, le Web5 est une vision complète pour un Web décentralisé, et est travaillé par TBD. La seule mention de blockchains ou de cryptomonnaie sur le site Web du projet est une référence subtile à Ion, qui est un réseau d'identité numérique fonctionnant avec Bitcoin. Dans une déclaration partagée avec les journalistes, TBD écrit que : « l'identité et les données personnelles sont devenues la propriété de tiers ».

« Le Web 5 apporte une identité décentralisée et un stockage de données aux applications individuelles. Il permet aux développeurs de se concentrer sur la création d'expériences utilisateur agréables, tout en rendant la propriété des données et de l'identité aux individus », explique TBD. Dorsey et TBD prétendent être la recherche d'un Internet véritablement décentralisé sans la possibilité pour des acteurs comme les capital-risqueurs de venir consolider le contrôle ou la richesse - la principale façon dont ils le font actuellement est d'émettre ou d'investir dans des jetons, ce que Mike Brock, PDG de TBD, affirme que Web5 ne fera pas.

« Il s'agit vraiment d'une conversation sur les technologies qui sont construites à des fins, et je ne pense pas que la location d'espace de bloc, dans tous les cas, soit une très bonne idée pour les applications décentralisées », a déclaré Brock lors du festival CoinDesk Consensus à Austin. « Je pense que ce que nous poussons en avant avec Web5 - et j'admets que c'est un défi provocateur à beaucoup d'hypothèses sur ce que cela signifie de décentraliser Internet - est en fait un retour aux sources. Nous avons déjà des technologies qui décentralisent efficacement. Je veux dire, bittorrent existe, Tor existe, [et cetera] », a-t-il ajouté.



Une partie de l'impulsion semble provenir du fait que Dorsey semble détester les capital-risqueurs (bien que l'entreprise ait reçu de nombreux financements en capital-risque et ait ouvert son propre fonds de capital-risque sous sa direction) et le Web3, qui se résume à une série de projets liés à la cryptomonnaie soutenus par leur financement. « Le Web3 ne vous appartient pas. C'est le cas des sociétés de capital-risque et de leurs partenaires financiers. Il n'échappera jamais à leurs incitations. Il s'agit en fin de compte d'une entité centralisée avec une étiquette différente. Sachez dans quoi vous vous engagez », a tweeté Dorsey fin décembre.

Selon Block et sa filiale TBD, le Web5 est construit sur l'idée que les concurrents de l'"Internet décentralisé" en place font fausse route. Bien que le nouveau projet de TBD ait été annoncé vendredi, il est toujours en développement open source et n'a pas de date de sortie officielle. Plus tôt cette année, lorsque quelqu'un a demandé si le Web3 était un nouveau mot pour blockchain, Dorsey a répondu par : « le Web3 et la blockchain sont de nouveaux mots pour tout ce que vous voulez qu'ils soient ». Pour récapituler, comme le Web3, le Web5 vise à rendre aux individus la propriété et le contrôle de leur identité et de leurs données.

Mais le Web5 veut le faire au moyen d'une technologie différente et de davantage d'acronymes : DWP (Decentralized Web Platform), DWA (Decentralized Web Apps), DID (Decentralized Identifiers), et DWN (Decentralized Web Nodes). Apparemment, ces termes sont plus adaptés aux développeurs. À l'instar d'autres tentatives de création d'une couche décentralisée au-dessus du Web, le Web 5 visera également à fournir aux utilisateurs une "identité décentralisée" leur permettant de passer de manière transparente d'une application à l'autre sans avoir à se connecter explicitement. TBD donne à ce "cas d'utilisation" :



« Alice détient un portefeuille numérique qui gère de manière sécurisée son identité, ses données et ses autorisations pour les applications et connexions externes. Alice utilise son portefeuille pour se connecter à une nouvelle application de médias sociaux décentralisée. Comme Alice s'est connectée à l'application avec son identité décentralisée, elle n'a pas besoin de créer un profil, et toutes les connexions, relations et publications qu'elle crée via l'application sont stockées avec elle, dans son nœud Web décentralisé. Alice peut maintenant changer d'application quand elle le souhaite, en emportant sa personnalité sociale avec elle ».

Les données des utilisateurs, plutôt que d'être stockées dans des produits et services tiers, seraient contrôlées par les utilisateurs et ne seront exposées qu'avec leur permission. Le Web5 veut se baser uniquement sur la blockchain du bitcoin. On ne sait pas exactement comment TBD va s'y prendre, mais son Web5 risque d'exclure des millions d'internautes qui ne sont pas adeptes du bitcoin, ou qui ne l'utilisent pas en raison de restrictions étatiques ou gouvernementales.

Les utilisateurs des autres cryptomonnaies populaires, telles que Tether, Ether et Ripple pourraient également boycotter cette initiative qui peut être perçue comme un moyen pour TBD de vendre davantage de services financiers axés sur le bitcoin.

Source : Présentation Google Slides de TBD

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du concept du Web5 présenté par Dorsey ?
Selon vous, a-t-on besoin d'un nouveau Web pour résoudre les problèmes du Web2 ?
Pensez-vous que le Web5 est un concurrent viable au Web2 ? Y a-t-il un réel avantage par rapport au Web3 ?

Voir aussi

Le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a déclaré qu'il était « en partie responsable » de la centralisation d'Internet et qu'il le regrettait

Web3 : une économie de la fraude en valeurs mobilières financée par le capital-risque, selon un analyste de la blockchain

Elon Musk : « le métavers n'est pas convaincant et le Web3 relève plus du marketing que de la réalité », il pense que le Web3 est concept "nébuleux"

Le Web 3.0 et l'avenir de la Crypto : les développeurs donnent leur avis dans un sondage

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Gilliard
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/06/2022 à 11:55
Quand on sais ce que consomme le principe même de la blockchain, il ne faut pas être très écolo pour proposer ça
0  0 
Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/06/2022 à 11:45
Bonjour,

TBD, l'entreprise bitcoin de Jack Dorsey, présente son alternative au Web3 : le Web5 un nouveau Web décentralisé qui fonctionnera uniquement grâce à la blockchain du bitcoin

Quel est votre avis sur le sujet ?
Le web décentralisé façon "Commotion" n'a jamais réellement percé ^^ Encore un "web" qui sera un marché de niche (ou fera plouf dans le pire des cas) . Comme le souligne l'auteur, s'il existe des restrictions sur le Bitcoin ... difficile de voir débarquer du monde en masse.

Que pensez-vous du concept du Web5 présenté par Dorsey ?
Projet de web de "niche" de mon point de vu.

Selon vous, a-t-on besoin d'un nouveau Web pour résoudre les problèmes du Web2 ?
De mon point de vu non. Sauf si c'est pour faire des systèmes financiers façons "ponzi" et un jour ou le créateur meurt ... Vous êtes ruiné Bah quoi, il a emporté le secret du mot de passe dans sa tombe.
0  1