IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Musk prétend qu'il y a eu "conspiration entre les dirigeants de Twitter" pour tromper le public
Sa contre-plainte fait état de "nombreuses raisons indépendantes suffisantes" pour rompre l'accord

Le , par Nancy Rey

1PARTAGES

9  0 
Le milliardaire Elon Musk a accusé Twitter de fraude en dissimulant de sérieuses failles dans la sécurité des données de la société de médias sociaux, ce qui, selon l'entrepreneur, devrait lui permettre de mettre fin à son accord de 44 milliards de dollars pour la société, selon un document judiciaire déposé jeudi.


Elon Musk a déposé une contre-plainte modifiée contre Twitter, affirmant que les allégations de l'ancien chef de la sécurité de Twitter, Peiter "Mudge" Zatko, donnent à Musk de nouvelles bases juridiques pour tuer l'accord de fusion. « Il va sans dire que les dernières révélations montrent clairement que les parties Musk ont le droit de se retirer de l'accord de fusion pour de nombreuses raisons indépendantes et suffisantes. En bref, les parties Musk et les nombreux autres investisseurs de Twitter se sont vu vendre une société différente du Twitter qui existe réellement - une société qui avait plus de valeur, plus populaire, plus sûre et plus conforme à la législation en vigueur », affirme la contre-attaque modifiée.

La contre-attaque modifiée a été déposée sous scellés la semaine dernière et une version publique a été publiée jeudi. La juge Kathaleen McCormick de la Cour de chancellerie du Delaware a accédé à la demande de Musk de modifier la contre-poursuite, mais a rejeté sa tentative de retarder le procès d'au moins quatre semaines, de sorte que le procès doit toujours commencer le 17 octobre.

La contre-attaque initiale de Musk portait principalement sur son affirmation non prouvée selon laquelle Twitter aurait menti au sujet des données relatives au spam dans sa déclaration publique selon laquelle moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables (mDAU) sont des spams ou des faux. Dans sa contre-attaque modifiée, Musk affirme que les fausses déclarations concernant les mDAU « n'étaient qu'un élément d'une conspiration plus large entre les dirigeants de Twitter visant à tromper le public, ses investisseurs et le gouvernement sur le dysfonctionnement au cœur de l'entreprise ».

Musk tente de prouver un "effet négatif important"

Musk tente de prouver que Twitter est raisonnablement susceptible de subir un effet négatif important qui lui donnerait une raison de se retirer de l'accord de fusion de 44 milliards de dollars. Twitter a précédemment nié que les allégations de Zatko donnent à Musk une raison suffisante pour se retirer de l'accord, dans un document qui s'opposait à la motion de Musk visant à modifier sa contre-attaque. « La nouvelle théorie de Musk est aussi peu valable que les précédentes. Pour échapper à son obligation de conclure, Musk doit prouver que l'une des déclarations de Twitter n'a pas été respectée et que cela a eu un effet négatif important. Musk ne peut même pas plaider cela de manière adéquate, et encore moins le prouver », a écrit Twitter.

La contre-attaque modifiée de Musk a appelé la plainte de dénonciation de Zatko, qui a été soumise au Congrès et aux agences fédérales, « l'une des plaintes de dénonciation les plus importantes de l'histoire récente ». « Selon la plainte de Zatko, Twitter souffre de graves vulnérabilités en matière de sécurité de l'information, dépend de manière critique d'algorithmes qui enfreignent les droits de propriété intellectuelle, et fait fi d'un décret de consentement de la FTC de 2011, ainsi que d'autres réglementations en matière de confidentialité et de cybersécurité », indique la contre-plainte de Musk.

Musk a également affirmé que les épisodes relatifs au mDAU et à la sécurité « révèlent les efforts considérables et illégaux que Twitter est prêt à faire pour éviter de divulguer au public le véritable état de l'entreprise, à savoir ses indicateurs financiers "clés", son infrastructure de sécurité, ses atteintes à la propriété intellectuelle et sa conformité juridique ».

Défaillances de sécurité présumées

Musk a affirmé qu'il est probable qu'il y ait un effet négatif important du fait de la non-conformité présumée de Twitter avec un règlement de 2011 avec la Federal Trade Commission, qui couvrait les défaillances de sécurité permettant aux pirates d'obtenir un contrôle administratif non autorisé de Twitter. « Une non-conformité similaire a récemment valu à Twitter de payer une amende de 150 millions de dollars. Une nouvelle non-conformité entraînerait certainement une pénalité plus importante. En effet, Facebook a dû payer une pénalité de 5 milliards de dollars à la FTC en 2019 pour avoir échoué à protéger correctement les données privées des utilisateurs », écrit Musk.

Sur la base des allégations de Zatko, Musk a affirmé que la FTC est « susceptible de poursuivre » de nouvelles amendes et des mesures injonctives et que les pénalités « sont susceptibles de perturber suffisamment l'activité de Twitter pour constituer un effet négatif important ». Musk a également affirmé que Twitter était susceptible de subir de nouvelles violations de données parce qu'elle « a permis à 50 % des employés à temps plein de Twitter d'accéder à des systèmes sensibles - un chiffre qui laisse présager des violations de sécurité dans une entreprise comptant plus de 7 000 employés ».

Twitter a démenti les affirmations de Musk, en écrivant : « L'amendement proposé par les défendeurs ne comprend pas d'allégations factuelles bien plaidées montrant une violation des déclarations de conformité légale. Les défendeurs ne contestent pas que Twitter s'est conformé à l'audit bisannuel et à l'exigence de certification du programme de sécurité imposés par l'ordonnance de consentement. Ils n'allèguent pas non plus de faits suggérant un éventuel effet défavorable important. Ils affirment seulement la conclusion que diverses violations de données d'utilisateurs, y compris "une violation de données... en juillet 2022" ont résulté de la prétendue non-conformité de Twitter ».

Allégation de propriété intellectuelle de Musk

Au sujet de la violation présumée de la propriété intellectuelle par Twitter, Elon Musk a écrit : « Si le code central de Twitter porte atteinte à la propriété intellectuelle de tiers, ces derniers peuvent intenter une action contre Twitter, qui pourrait soit interdire à Twitter d'utiliser cette propriété intellectuelle, soit fermer la plate-forme de Twitter, soit demander d'énormes dommages et intérêts. Ces types de risques sont sans aucun doute importants, car ils compromettent la viabilité de Twitter en tant qu'entreprise en activité ».

Dans sa plainte, Zatko affirme que dans les jours qui ont précédé son licenciement en janvier 2022, il a « appris que Twitter n'avait jamais acquis les droits légaux appropriés sur le matériel de formation utilisé pour construire les principaux modèles d'apprentissage automatique de Twitter », tels que ceux « qui font fonctionner les produits les plus fondamentaux de l'entreprise, comme les Tweets à montrer à chaque utilisateur ». Zatko a affirmé que « les dirigeants de Twitter avaient été informés de cette lacune flagrante à plusieurs reprises au cours des dernières années, mais ils n'ont jamais pris de mesures correctives ».

En ce qui concerne les allégations de propriété intellectuelle, Twitter a écrit que « Zatko n'a jamais eu la moindre responsabilité en matière de propriété intellectuelle chez Twitter, et sa plainte ne contient aucune allégation contraire. Tout ce que Zatko allègue, c'est que, « dans les jours précédant son licenciement, il a appris que Twitter n'avait jamais acquis les droits légaux appropriés sur les matériels de formation utilisés pour construire.... ses modèles clés d'apprentissage automatique ».

Twitter a également décrit Zatko comme « un employé mécontent, licencié, dont le récit changeant a évolué pour soutenir la vision tout aussi flexible des faits de Musk ». Twitter a également déclaré qu'il ne fait pas face à des poursuites judiciaires concernant les revendications de propriété intellectuelle faites par Zatko. « Les défendeurs allèguent que Twitter opère depuis sa création sans droits de propriété intellectuelle sur les supports de formation à l'apprentissage automatique. Le fait que les défendeurs n'allèguent pas que Twitter a encouru une quelconque responsabilité confirme que toute violation imaginaire de la déclaration ne pourrait pas avoir d'effet négatif important », écrit Twitter.

Source : document de justice

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Les actionnaires de Twitter approuvent l'accord de rachat de 44 milliards de dollars d'Elon Musk, quelques semaines avant le début du procès sur la tentative de Musk d'échapper à ses obligations

Twitter : un lanceur d'alertes affirme que Musk avait raison au sujet des bots, la FTC examine le rapport

Elon Musk envoie une nouvelle notification pour tenter de mettre fin à l'accord sur Twitter, mais la plate-forme de médias sociaux a rejeté la proposition des avocats de Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
13  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
14  6 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1