IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Internet Explorer 11 sera définitivement désactivé pour certaines versions de Windows 10 en février 2023
Le navigateur n'est officiellement plus pris en charge depuis juin 2022

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

5  0 
L'application de bureau Internet Explorer 11 sera définitivement désactivée lorsque l'une des mises à jour Windows suivantes sera déployée sur les appareils. En janvier 2023 Version Preview non liée à la sécurité ("C") de Windows prévue pour le 17 janvier 2023 (ici, Microsoft indique que ce sera facultatif). En février 2023, lors de la publication de la mise à jour de sécurité Windows ("B") prévue pour le 14 février 2023 (ici,Internet Explorer 11 sera désactivé automatiquement. Comme les mises à jour Windows sont cumulatives, les mises à jour Windows après février 2023 désactiveront également IE11.

Microsoft a introduit pour la première fois Internet Explorer sur Windows en 1995. Le navigateur Web a connu une vie de plus de 25 ans depuis lors. La fin de cette vie a été entachée par un déclin progressif de sa base d'utilisateurs au fil des ans, en raison de sa lente évolution qui a été dépassée par celle de ses concurrents. Microsoft l'avait vu venir depuis longtemps et avait donc décidé de faire de Microsoft Edge son principal navigateur Web, et Internet Explorer a été réduit à une « solution de compatibilité » pour les utilisateurs de Microsoft.

En juin, Sean Lyndersay, General Manager, Microsoft Edge Enterprise, a annoncé que le navigateur n'était officiellement plus pris en charge :

Citation Envoyé par Sean Lyndersay
Après plus de 25 ans à aider les gens à utiliser et à expérimenter le Web, Internet Explorer (IE) est officiellement retiré et n'est plus pris en charge à compter d'aujourd'hui, le 15 juin 2022. À plusieurs millions d'entre vous, merci d'utiliser Internet Explorer comme passerelle vers l'Internet.

En tant qu'utilisateur, ma première expérience avec IE était la version 3, et ma vision de ce qui était possible sur Internet a été transformée par l'introduction de Dynamic HTML dans IE4 et l'introduction d'AJAX dans IE6. Lorsque j'ai eu l'opportunité de rejoindre l'équipe IE7, j'ai sauté dessus et j'ai fait partie du parcours du navigateur Microsoft sous une forme ou une autre depuis. La réputation d'Internet Explorer aujourd'hui est, à juste titre, celle d'un produit d'une époque plus ancienne, au comportement excentrique et dépourvu de la sécurité d'un navigateur moderne. Mais ses contributions à l'évolution du Web ont été remarquables, qu'il s'agisse de rendre le Web véritablement interactif avec DHTML et AJAX, d'accélérer les graphismes matériels ou d'innover dans la navigation tactile/stylet. Travailler sur le retrait d'Internet Explorer a été un rappel constant de son importance ; chaque jour, nous travaillons avec des clients qui ont bâti leur entreprise sur Internet Explorer. Travailler sur un produit avec un impact aussi large n'a été qu'une leçon d'humilité - notre histoire est à bien des égards l'histoire d'Internet et de ce qu'il a permis aux personnes et aux organisations du monde entier de faire.

Mais le Web a évolué et les navigateurs aussi. Les améliorations incrémentielles d'Internet Explorer ne pouvaient pas correspondre aux améliorations générales du Web dans son ensemble, nous avons donc recommencé. Microsoft Edge est un navigateur plus rapide, plus sécurisé et moderne - le meilleur navigateur pour Windows - conçu pour l'Internet d'aujourd'hui. Mais nous n'avons pas oublié que certaines parties du Web reposent toujours sur les comportements et les fonctionnalités spécifiques d'Internet Explorer, c'est pourquoi Microsoft Edge est livré avec le mode Internet Explorer (mode IE). Quel que soit le site ou la norme, ancienne ou nouvelle, vous pouvez accéder à ce dont vous avez besoin dans Microsoft Edge avec de nouvelles fonctionnalités modernes pour rendre votre temps en ligne encore meilleur.
Qu'est-ce que cela implique pour les utilisateurs quotidiens ?

Depuis cette annonce et au courant des mois qui ont suivi, l'ouverture d'Internet Explorer redirige progressivement les utilisateurs vers le nouveau navigateur Microsoft Edge avec le mode IE. Les utilisateurs voient toujours l'icône Internet Explorer sur leurs appareils (comme dans la barre des tâches ou dans le menu Démarrer), mais s'ils cliquent pour ouvrir Internet Explorer, Microsoft Edge s'ouvrira à la place avec un accès facile au mode IE. Finalement, Internet Explorer sera désactivé de manière permanente dans le cadre d'une future mise à jour de Windows, auquel cas les icônes Internet Explorer sur les appareils des utilisateurs seront supprimées.

Dans le cadre de ce processus de redirection, les utilisateurs verront leurs données telles que les favoris, les mots de passe et les paramètres importés d'Internet Explorer. Selon Microsoft, cela contribuera à rendre la transition vers Microsoft Edge à la fois familière et simple. Si un utilisateur souhaite supprimer ou gérer ses données à tout moment par la suite, il peut toujours le faire dans Microsoft Edge à partir du menu Paramètres.


Exemple de message informant les utilisateurs qu'ils sont redirigés vers Microsoft Edge

Certains sites Web ne fonctionnent qu'avec Internet Explorer. Ces sites Web peuvent être construits sur une technologie Internet plus ancienne et ne pas fonctionner correctement avec un navigateur moderne. Comprenant cela, l'éditeur a développé Microsoft Edge avec le mode IE.

Pour aider les utilisateurs à démarrer avec le mode IE, le processus de redirection ajoutera un bouton « Recharger en mode IE » à leur barre d'outils dans Microsoft Edge. De cette façon, s'ils rencontrent un site Web qui peut ne pas fonctionner correctement ou s'ils visitent un site Web qui leur demande d'ouvrir le site à l'aide d'Internet Explorer, ils peuvent facilement cliquer sur le bouton pour ouvrir la page en mode IE. Microsoft Edge leur demandera même s'ils souhaitent que la page s'ouvre automatiquement en mode IE la prochaine fois ! Microsoft Edge vérifiera auprès de l'utilisateur tous les 30 jours pour s'assurer qu'il a toujours besoin du mode IE pour le site. Au fur et à mesure que de plus en plus de sites sont mis à jour selon les normes modernes, les utilisateurs devront moins utiliser le mode IE et davantage le moteur de rendu moderne.


Bouton Recharger en mode IE dans la barre d'outils Microsoft Edge

Les entreprises peuvent automatiser le mode IE pour leurs utilisateurs

Si vous êtes un professionnel de l'informatique et que votre organisation utilise des sites hérités plus anciens dans le cadre de vos processus métier normaux, vous pouvez facilement automatiser le mode IE afin que ces pages se lancent automatiquement en mode IE pour vos utilisateurs.

La suppression de juin couvre toutes les versions actuellement prises en charge de Windows 10 Home, Pro, Enterprise, Edu et IoT (Internet Explorer est déjà supprimé de Windows 11). Internet Explorer n'a pas été immédiatement supprimé de toutes ces versions, mais a progressivement redirigé vers Microsoft Edge tous ces appareils durant les mois qui ont suivi (aussi bien les professionnels que le grand public) pour donner aux utilisateurs le temps de trouver les sites qu'ils ont potentiellement manqués et de compléter leur passage. Après cette phase de redirection, Internet Explorer sera définitivement désactivé sur les appareils en février 2023 via une mise à jour de Windows.

Pour certaines versions de Windows actuellement prises en charge et utilisées dans des environnements critiques, Microsoft va continuer à prendre en charge Internet Explorer sur ces versions jusqu'à ce qu'elles ne soient plus prises en charge. Celles-ci incluent toutes les versions de Windows 10 LTSC actuellement prises en charge (y compris IoT) et toutes les versions de Windows Server, ainsi que Windows 10 China Government Edition, Windows 8.1 et Windows 7 avec les mises à jour de sécurité étendues (ESU). Les futures versions de ces éditions n'incluront pas Internet Explorer. Les développeurs qui s'appuient sur la plate-forme MSHTML (Trident) sous-jacente et les contrôles COM sous Windows continueront également à être pris en charge sur toutes les plates-formes Windows.

Et bien sûr, Microsoft s'est engagée à prendre en charge le mode IE dans Microsoft Edge jusqu'en 2029 au moins.

En tant qu'entreprise, vous pouvez configurer le mode IE pour utiliser une liste de sites, où vous pouvez cataloguer les sites qui nécessitent Internet Explorer et les faire charger automatiquement en mode IE. Vous pouvez stocker cette liste de sites localement ou dans le cloud via le centre d'administration Microsoft 365, et tous les sites de la liste seront chargés pour vos utilisateurs en mode IE. Il s'agit de l'approche recommandée si vous êtes une entreprise qui gère vos appareils et qui a des exigences héritées.

Vent de panique au Japon

Lorsque Microsoft a mis fin à la prise en charge de son navigateur, cela a provoqué une petite frayeur parmi les entreprises et les agences gouvernementales qui ont construit des systèmes internes autour du navigateur impopulaire.

Le Japon est peut-être le pays le plus touché par cette décision, car une enquête réalisée en mars a révélé que 49 % des entreprises du pays utilisent encore IE. Parmi elles, l'utilisation la plus courante concernait les systèmes internes de gestion, d'échange de données et de comptabilité. Tous ces éléments auraient dû être mis à jour ou transférés vers différents logiciels depuis que Microsoft a annoncé ses plans de retraite IE il y a un an, mais Nikkei rapporte que beaucoup d'organisations ont tergiversé.

Les entreprises de tout le pays doivent désormais agir rapidement pour s'assurer qu'elles sont toujours en mesure d'exécuter des opérations qui reposaient auparavant sur des applications construites sur le navigateur de longue date de Microsoft.

« Les Japonais aiment la sécurité. Plus l'organisation est grande, plus ils hésitent à effectuer la migration », a déclaré Tetsutaro Uehara, professeur à l'Université Ritsumeikan. « Le plus gros problème est que, lorsqu'il s'agit de sites Web gouvernementaux, seul un nombre limité de fournisseurs peuvent mettre en œuvre des systèmes aussi volumineux ».

Dans l'enquête dont les résultats ont été publiés en mars de cette année, plus d'un cinquième des répondants n'avaient pas de plan pour s'éloigner du navigateur désormais non pris en charge. Les répondants ont déclaré que le navigateur était utilisé pour la gestion des présences des employés, le règlement des dépenses et d'autres outils internes. Dans certains cas, ils n'ont d'autre choix que d'utiliser Internet Explorer en raison des systèmes clients utilisés pour gérer les commandes. Plus de 20 % de ces répondants ne savaient pas ou n'avaient pas compris comment passer à d'autres navigateurs après le retrait d'Internet Explorer.

Depuis avril, le développeur de logiciels basé à Tokyo, Computer Engineering & Consulting (CEC), a été inondé de demandes d'aide. Ces clients sont principalement des agences gouvernementales, des institutions financières et des entreprises de fabrication et de logistique qui exploitent des sites Web uniquement compatibles avec Internet Explorer.

« Pourriez-vous s'il vous plaît faire quelque chose pour que nous n'ayons pas de problèmes ? », a demandé un client.

« Ils sont au courant [de la suppression progressive] depuis longtemps, mais ils ont dû retarder la prise de mesures », a expliqué sous couvert de l'anonymat un responsable de la CEC, qui s'attend à ce que le chaos parmi les clients qui ont tergiversé dure « quelques mois ».

Les agences gouvernementales sont particulièrement lentes à réagir. Le site portail d'informations sur les marchés publics et les appels d'offres a passé jeudi 16 juin ses navigateurs recommandés à Microsoft Edge et Google Chrome. Mais pour Japan Pension Service, les avis concernant les demandes en ligne doivent être consultés en mode Internet Explorer d'Edge. Le site Web d'une société d'entraide soutenue par le gouvernement pour les écoles privées indiquait toujours Internet Explorer comme son seul navigateur recommandé.

L'Agence de promotion des technologies de l'information a exhorté les utilisateurs d'Internet Explorer à passer à d'autres navigateurs et à réviser rapidement le contenu.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous du retrait d’Internet Explorer 11 et de sa désactivation annoncée par Microsoft ?
Avez-vous déjà essayé le mode IE dans Edge ? Quel commentaire en faites-vous ?
Utilisez-vous Microsoft Edge ou plutôt un autre navigateur (si c'est le cas, lequel) ? Qu’est-ce qui a motivé votre choix ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/11/2022 à 3:19
Dommage, c'était un excellent navigateur pourtant.
0  1 
Avatar de byrautor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/11/2022 à 13:34
ras le bol des modifications !
Encore du temps de gâché
0  1