IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

YouTube n'aurait pas le droit d'interdire les bloqueurs de pubs en Europe, c'est une violation du RGPD,
D'après le défenseur de la vie privée Alexander Hanff

Le , par Mathis Lucas

3PARTAGES

27  0 
YouTube a intensifié cette année sa guerre contre les bloqueurs de publicité en déployant un détecteur de bloqueurs de publicité. Mais la plateforme se retrouve face à un défi inattendu en matière de protection de la vie privée. Alexander Hanff, un défenseur de la vie privée et des libertés en ligne, conteste le script de détection de bloqueur de publicité déployé par YouTube en vertu de "la directive vie privée et communications électroniques" de l'UE. Il a déposé récemment une plainte auprès de la Commission irlandaise de protection des données (DCP) contre le script JavaScript utilisé par YouTube pour détecter l'utilisation des bloqueurs de publicité.

Les conditions d'utilisation de YouTube n'interdisent pas explicitement les bloqueurs de publicité. Pourtant, YouTube a toujours été hostile envers ces petits logiciels qui permettent aux utilisateurs de la plateforme de bloquer l'affichage de publicité sur les vidéos et donc de profiter d'une expérience plus fluide, sans avoir à souscrire un abonnement prémium. De plus en plus agacé par cela, YouTube a lancé cette année une nouvelle offensive visant à dissuader l'utilisation de ces extensions. YouTube a commencé à afficher une fenêtre contextuelle gênante pour les utilisateurs disposant d'un bloqueur de publicité, les informant que cela est interdit sur le site.

La fenêtre contextuelle exige des utilisateurs qu'ils désactivent leur bloqueur de publicité ou qu'ils s'abonnent à YouTube Premium. Sinon YouTube se réserve le droit de désactiver la lecture des vidéos. YouTube affirme avoir le droit d'agir de la sorte, en invoquant une violation de ses conditions d'utilisation : « lorsque vous bloquez les publicités sur YouTube, vous violez les conditions d'utilisation de YouTube. Si vous utilisez des bloqueurs de publicité, nous vous demanderons d'autoriser les publicités sur YouTube ou de vous inscrire à YouTube Premium. Si vous continuez à utiliser des bloqueurs de publicités, nous pourrons bloquer la lecture de vos vidéos ».


Cette fenêtre contextuelle est affichée grâce à un code JavaScript. Google modifierait ce script au moins deux fois par jour afin de détecter les efforts de blocage. La fenêtre contextuelle comporte le message suivant : « désactivez votre bloqueur de publicités ou abonnez-vous à YouTube Premium ». Elle propose un bouton pour "autoriser les publicités YouTube" dans le logiciel de blocage des publicités de la personne et continue en expliquant que les publicités rendent le service gratuit pour des milliards d'utilisateurs et que YouTube Premium offre une expérience sans publicité. L'avertissement a suscité toute sorte de réactions de la communauté.

Mais le mois dernier, Alexander Hanff, un défenseur de la vie privée, a contesté cette affirmation. Dans la foulée, Hanff a déposé une plainte auprès de la Commission irlandaise de protection des données pour dénoncer le déploiement par YouTube du script permettant de détecter l'utilisation de bloqueurs de publicité par les visiteurs du site. Les conditions d'utilisation de YouTube ne mentionnent pas les bloqueurs de publicités, mais précisent : « les utilisateurs ne doivent pas contourner, désactiver, utiliser frauduleusement ou interférer de quelque manière que ce soit avec toute partie du service ». Ce qui inclut probablement la diffusion de publicités.

D'après Hanff, Google, propriétaire de YouTube, n'a tout simplement pas l'autorisation légale pour exécuter un tel script dans le navigateur de l'utilisateur sans avoir au préalable obtenu son consentement explicite. Il estime que le script viole les lois de l'UE sur la protection de la vie privée, en particulier "la directive sur la vie privée et les communications électroniques". Cette directive exige le consentement explicite de l'utilisateur pour tout accès ou stockage de données sur leurs appareils qui n'est pas strictement nécessaire à la fourniture du service demandé. Hanff affirme que le script JavaScript déployé par YouTube n'est pas nécessaire à son service.

Par conséquent, le script ne devrait pas être autorisé à interférer avec les navigateurs des utilisateurs sans leur consentement. À l'heure actuelle, YouTube ne demande pas ce consentement. (Et l'on se demande par quelle alchimie Google pourrait obtenir ce consentement). Selon les analystes, il s'agit d'une question juridique obscure, et il sera donc intéressant de voir ce que l'autorité de régulation irlandaise dira en réponse à la plainte. Pour sa part, Hanff a indiqué que la Commission européenne lui avait déjà dit en 2016 que l'utilisation de tels scripts de blocage des publicités devrait être soumise à consentement. Google n'a pas commenté la plainte de Hanff.

Hanff a précisé qu'à l'époque, il avait rendu visite à la DPC irlandaise à Dublin et aux autorités européennes chargées des données dans d'autres pays pour discuter de la réponse de la Commission européenne. Maintenant que YouTube a mis en place un système de détection des extensions de blocage des publicités, Hanff a demandé à la DPC irlandaise de prendre des mesures. Il s'attend notamment à ce que "la DPC enquête et émette un avis d'exécution à l'intention de YouTube, lui demandant de cesser et de s'abstenir de ces activités sans avoir obtenu au préalable le consentement pour le déploiement de ses scripts-espions de détection de logiciels".


Hanff veut également que la DCP ordonne à YouTube de rétablir tous les comptes qui ont été interdits à la suite de ces détections et de supprimer toutes les données à caractère personnel traitées illégalement (voir l'article 5, paragraphe 1, du RGPD) depuis que "la plateforme a commencé à déployer un script-espion pour détecter les bloqueurs de publicité". La DCP irlandaise a confirmé avoir reçu la plainte de Hanff, mais a refusé de commenter une procédure en cours. Selon les analystes, il n'a pas vraiment de jurisprudence en la matière, et la décision du régulateur pourrait avoir un impact significatif sur d'autres sites Web employant les mêmes techniques.

Par le passé, BlockAdblock, qui développe un logiciel permettant de détecter les bloqueurs de publicité, a contesté l'affirmation selon laquelle la détection des outils de blocage de publicité sans le consentement explicite de l'utilisateur est illégale dans l'UE. L'argument du fabricant de logiciels est que le code JavaScript n'est pas stocké de la manière prévue à l'article 5, paragraphe 3, qui, selon l'entreprise, était destiné aux cookies. Hanff n'est pas d'accord et maintient que "la Commission a été claire sur le fait que tout accès à l'équipement qui n'est pas strictement nécessaire à la fourniture d'un service demandé nécessite le consentement de l'utilisateur".

Par ailleurs, concernant les déclarations de Google selon lesquelles les bloqueurs de publicité sont interdits sur YouTube, Hanff a fait valoir que "toutes les conditions qui restreignent les droits et libertés légaux d'un citoyen de l'UE sont nulles en vertu de la législation de l'UE". « En conséquence, en substance, toutes les clauses qui restreignent les droits des citoyens de l'UE à limiter l'accès à leur équipement terminal seraient nulles et inapplicables. Il est grand temps que les entreprises respectent leurs obligations légales en matière de services en ligne », a-t-il ajouté. En attendant, les utilisateurs contournent l'avertissement de différentes manières.

Par exemple, des internautes affirment qu'il suffit d'installer une extension permettant de changer l’identifiant du navigateur (user-agent). En le réglant sur Windows Phone, cela peut faire croire à YouTube qu’on utilise un smartphone sous cet ancien système d’exploitation. Ainsi, l'avertissement disparaît et on peut continuer à regarder des vidéos sans publicités. Les utilisateurs situés en Europe affirment que lorsque la fenêtre apparaît, il suffit de recharger la page et elle disparaît aussitôt, sans bloquer la lecture des vidéos. En outre, FreeTube est un client open source permettant de naviguer sur YouTube sans publicité et sans être suivi par Google.

Source : le défenseur de la vie privée Alexander Hanff

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des allégations du défenseur de la vie privée Alexander Hanff ?
Selon vous, Google a-t-il le droit de déployer un tel script sur YouTube ? Pourquoi ?
Pourquoi YouTube n'interdit pas explicitement les bloqueurs de publicité ?
Pensez-vous que la détection des bloqueurs de publicité est illégale ? Pourquoi ?

Voir aussi

Un défenseur de la vie privée conteste les scripts de détection du blocage des publicités de YouTube en vertu de la législation de l'UE

FreeTube : un client open source permettant de naviguer sur YouTube sans publicité et sans être suivi par Google, il devient populaire alors que YouTube tente d'interdire les bloqueurs de publicité

YouTube commence à obliger certains utilisateurs à désactiver leurs bloqueurs de publicités avant de pouvoir accéder aux vidéos, la société se préparerait à sévir contre les bloqueurs de publicités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de steel-finger
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/11/2023 à 14:24
@abriotde YouTube qui n'abuse pas des pubs, laisse-moi rire .

Je suis d'accord, ils ont besoin d'un moyen de financement, le problème, il abuse. Sur YouTube, on trouve : des liens sponsorisés, 4, à 5 pubs sur une vidéo de 10 min. C'est pour ça que les gens utilise des bloqueurs de pub.

Moi, je serais totalement d'accord de désactiver mon bloqueur, si je sais qu'une partie de la pub regardée est reversé au créateur de contenu que je regarde. Bien-sûr tant qu'il n'abuse pas !
6  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/11/2023 à 23:30
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
J'ai envie de dire, si vous n'êtes pas content, allez voir ailleurs...
Ça c'est valable pour les créateurs (encore que, YT est presque obligatoire pour avoir de la visibilité), pas pour les spectateurs. Si on apprécie le travail d'un créateur mais que ce créateur ne poste que sur YT, on va voir le travail de ce créateur, on ne va pas "voir YT". Un internante qui consulte une vidéo YT consulte une vidéo d'un créateur, il n'est pas client de YT ; par contre YT tente de faire croire ça, ce qui prouve que cette plat-forme est toxique par le rajout d'un intermédiaire qui prend la majorité du fric (et en plus monopolistique), un peu comme les maisons de publication d'articles scientifique (voir l'affaire Sci-Hub)

Dans beaucoup de cas, y compris au niveau professionnel, on n'a pas vraiment le choix d'aller consulter une vidéo posté sur YT.

De plus, on peux aussi avoir une raison morale de ne pas reverser de l'argent à YT ; par exemple, je refuse de verser quoi que ce soit depuis la période du covid, à cause de la censure extrêmement choquante de tout discours en opposition avec la politique de l'OMS. Selon les condition d'utilisation à l'époque, la politique covid de nombreux pays (Mexique, Argentine, Maroc, Madagascar, Inde) était censurable ; même affirmer que le covid pouvait se prévenir avec des complément alimentaire (alors que certains servent à renforcer l'immunité, dire que ça ne fonctionne pas sur le covid est totalement absurde) était interdit . Peut-être que je changerai d'avis en cas d'excuse publique sur cette censure.
6  1 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/11/2023 à 7:22
En, temps que « consommateur » de vidéo, si YT, arrive à m’empêcher de bloquer la pub sur son site, et bien adieu YT, je me contenterai de Odysee, mais hors de question de désinstaller ou de désactiver mes bloqueurs de pubs.
5  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/11/2023 à 10:21
Voilà une bonne raison de switcher sur Firefox. Merci YouTube.
4  0 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 12:29
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Pour financer les couts de youtube, si 9 utilisateurs sur 10 utilisent un addblocker, alors les 10% qui ne le font pas doivent se taper les pubs des autres, donc 10 pubs au lieu d'une
Oh, c'est donc incroyable que depuis que depuis qu'adblock est bloqué par youtube, les pubs se sont multipliées, vraiment c'est fou j'ai presque l'impression que ça n'à rien à voir du coup.
3  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/11/2023 à 14:36
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Voilà une bonne raison de switcher sur Firefox. Merci YouTube.
Pour le contenu, on peut aussi se tourner vers PeerTube, évidemment moins fourni :
PeerTube (/piʁ.tjub/a en français ou /ˈpɪə tjuːb/b en anglais) est un logiciel libre d'hébergement de vidéo décentralisé permettant la diffusion en pair à pair, et un média social sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder, commenter, évaluer et partager des vidéos en streaming. Il est créé en 2015 et est développé depuis 2017 par Framasoft. Il fonctionne sur le principe d'une fédération d'instances hébergées par des entités autonomes. Son objectif est de fournir une alternative aux plateformes centralisées telles que YouTube, Vimeo et plus récemment Twitch avec l'ajout de la prise en charge de la diffusion en direct.
(.../...)

Pour le navigateur, il existe également la branche open source multi-plateforme (Windows, Mac, Linux) * à expérimenter selon vos besoins:

En français:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Brave_...avigateur_web) *
Brave (navigateur web)

En anglais:
https://en.wikipedia.org/wiki/LibreWolf
LibreWolf

https://itsfoss.com/librewolf-vs-firefox/
LibreWolf vs Firefox: Comparing the Privacy Heroes of Open-Source Browsers

Ici sous LinuxMint, ces deux navigateurs en mode Navigation privée sont d'une efficacité redoutable à ce jour.

* [Edit]
Et pour les smartphones (téléphone mobile multi-fonction) sous iOS et Android avec le navigateur Brave
2  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 0:19
Citation Envoyé par Escapetiger Voir le message

Pour le navigateur, il existe également la branche open source multi-plateforme (Windows, Mac, Linux) * à expérimenter selon vos besoins:

En français:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Brave_...avigateur_web) *
Brave (navigateur web)

En anglais:
https://en.wikipedia.org/wiki/LibreWolf
LibreWolf
En plus de LibreWolf, il y a également le petit nouveau Mullvad, accès sécurité et .... qui se base sur Gecko (moteur de Firefox)
Même si le moteur Blink (Chromium) est libre, je pense qu'il faut essayer de privilégier la diversité pour éviter de se retrouver avec 70% de part de marché de Blink.

Citation Envoyé par jazard Voir le message

Si jamais vous avez une idée.
Cela me dérangerai assez de passer uniquement en mode invité (perte de temps et pas de favoris...) et également de changer de compte google/mail gmail que je possède depuis +20ans)

Merci à vous !!
Très surpris que tu ne puisses pas visualiser en te connectant, en désactivant les antipubs. Je ne comprends pas

Par contre mon conseil, ce ne serait pas de devenir dépendant à une plateforme si elle ne te convient plus. On dit pour l'investissement de ne pas mettre tous ses oeufs (tes mails, tes favoris avec Youtube) dans le même panier et je pense que cela peut s'appliquer également pour l'informatique en général.

Par exemple, pour tes favoris, rien ne t'empêche de les exporter et de les importer sur un autre navigateur comme Firefox (indépendant de Google), ou même d'utiliser un gestionnaire de mot de passe type keepassXC (et de synchroniser avec synchting si on veut synchroniser entre son téléphone et ordi).

Pour tes mails, tu as par exemple en équivalent de Gmail, en européens, tu as l'entreprise suisse Infomaniak qui propose les mêmes services. 25Go de cloud, de mail et la possibilité en quelques minutes de rapatrier tous ses mails. Leur système de migration est super bien fichu et simple. Après rien n'empêche de faire suivre tes mails de Gmail vers infomaniak pour ne rien perdre.
2  0 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/11/2023 à 17:37
@steel-finger

Il y a plusieurs années de cela Youtube a décidé de rétribuer les influenceurs et autres "créateurs" de contenus à prix d'or pour concurrencer de manière immorale et déloyale les autres plateformes de diffusions vidéos, qui elles n'ont pas les moyens financiers du groupe Alphabet (Google).

Ces autres plateformes tierces existent toujours pour certaines d'entre elles, mais elles peinent à évoluer. D'autres ont dû fermer leurs portes en raison de la concurrence déloyale de Youtube à leur égard.

Dans les faits, Youtube à payé des "créateurs" à perte dans le but de créer un monopole et maintenant qu'ils y sont parvenus, ils veulent récupérer l'argent qu'ils ont donné aux "créateurs" en forçant les gens à prendre des abonnements ;-(

Si vouloir interdire les bloqueurs de pubs est illégal dans l'EU, la concurrence déloyale, la création de monopoles, tout comme la vente de produits à perte sont elles aussi illégales !!

Qu'attendent donc les autorités régulatrices de l'EU pour mettre Youtube & Google à l'amande, on se le demande ?!
3  2 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 8:26
J'ai ublockorigin comme bloqueur sur firefox. Il me dit bien que j'ai un bloqueur, je fais rafraîchir la page et...il ne me pose plus la question.
Pourquoi (et tant mieux) il n'indique que j'ai un bloqueur qu'un seule fois et ensuite cela fonctionne très bien ?
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 8:55
si vous avez pas de compte google ou si vous déconnecté de votre compte google, vous n'aurez plus de message.
1  0