IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Rapport annuel Mozilla 2023 : le salaire de la PDG monte en flèche malgré une baisse de la part de marché de Firefox
Ainsi qu'une chute des revenus

Le , par Stéphane le calme

6PARTAGES

13  0 
La Fondation Mozilla a publié son dernier rapport annuel qui couvre la période allant jusqu'en décembre 2022 (le rapport de Mozilla est toujours en retard d'un an) et quelque chose de particulier ressort des données : la rémunération du PDG de Mozilla a grimpé en flèche (par millions); alors que les revenus de Mozilla chutent et les parts de marché de Firefox sont en baisse.

Une augmentation controversée des salaires des dirigeants

Le formulaire 990 est un formulaire de l'Internal Revenue Service des États-Unis qui fournit au public des informations sur une organisation à but non lucratif. Il est également utilisé par les agences gouvernementales pour empêcher les organisations d'abuser de leur statut d'exonération fiscale. C'est ce formulaire, publié par Mozilla, qui nous indique que Mitchell Baker, la PDG de Mozilla, a gagné 6 903 089 $ en 2022. L'année précédente (2021), le PDG avait gagné 5,6 millions de dollars. Une augmentation de 1,3 million de dollars.


Mitchell Baker s'est félicitée des résultats de Mozilla, déclarant :

Dans ma lettre de l'année dernière, j'ai dit que Mozilla devait être plus grand, plus audacieux et faire plus si nous voulons jouer un rôle dans l'élaboration de l'Internet de demain. Je suis heureuse de dire que nous avons fait des progrès par rapport à cette vision au cours des 12 derniers mois. Tout au long de ce rapport, vous verrez les signes d’un Mozilla qui évolue dans la bonne direction.

Mark Surman décrit une expansion de Mozilla dans son ensemble, avec le lancement de nouvelles entités axées sur l'investissement en capital-risque et l'IA open source. Mohamed Nanabhay et Moez Draief reviennent plus en détail sur les premiers jours de ces deux nouvelles organisations. Steve Texeira donne plus d'informations sur notre vision produit, les nouveaux marchés que nous explorons et comment notre acquisition de Fakespot nous aide à accélérer nos objectifs. Imo Udom et J. Bob Alotta partagent des mises à jour passionnantes sur la manière dont nous élargissons notre engagement auprès des communautés et des constructeurs du monde entier.

Il s’agit d’un rapport plein de progrès, signes d’un bon départ alors que nous poursuivons les changements que j’ai décrits l’année dernière. Mais ce n’est pas suffisant. Le rythme ne suffit pas, l’impact ne suffit pas. En tout cas pas encore.

Autant Mozilla a changé au cours de la dernière année, autant le monde dans lequel nous travaillons a changé encore plus. L’IA a explosé sur la scène, passant de l’idée aux produits de consommation à un rythme incroyable. Cela s’est accompagné d’une préoccupation accrue quant au rôle de la technologie dans nos vies et d’une vague d’activités réglementaires en réponse.

Les progrès que nous avons réalisés sont positifs, ils nous ont donné un élan, mais nous avons besoin de plus et plus rapidement. Ainsi, dans ce rapport, vous verrez des signes de progrès ainsi qu’une concentration sur la direction que nous prenons et ce que nous devons faire. Nous travaillons activement avec des développeurs open source dans le domaine de l’IA et nous allons redoubler d’efforts pour protéger et renforcer le rôle essentiel que cette communauté devrait jouer dans l’évolution de l’IA. Nous avons renoué le dialogue avec des communautés au-delà de Mozilla – en utilisant des événements comme MozFest pour rassembler tout le monde, des activistes aux développeurs, en passant par les entrepreneurs, les créateurs et les régulateurs – qui remettent en question le statu quo dans tous les domaines.
Néanmoins, cette hausse des salaires a suscité des critiques de la part de certains observateurs, qui estiment que Mozilla ne peut pas continuer comme avant, et qu’elle doit réduire ses dépenses pour s’adapter à ses revenus réduits. Certains ont même remis en question la pertinence du modèle non lucratif de Mozilla, qui lui permet de bénéficier d’avantages fiscaux, mais qui limite aussi sa capacité à lever des fonds ou à attirer des talents.

Alors que les revenus de Mozilla chutent

Jetons maintenant un coup d'œil aux performances de base de Mozilla : les revenus globaux et la part de marché de leur produit principal (Firefox) au cours de cette même période. Si un PDG obtient une augmentation de 1,3 million de dollars, ces chiffres seront probablement excellents... n'est-ce pas ? Il s'avère que les revenus de Mozilla ont en fait légèrement chuté entre 2021 et 2022.


Les revenus sont passés de 600 millions de dollars en 2021 à 593 millions de dollars en 2022. Soit environ 7 millions de dollars de moins. Une petite diminution, en pourcentage... mais une diminution tout de même.

L'année dernière, en parlant de l’état de l’entreprise, Baker a souligné qu’étant donné la pandémie, 2021 n’était évidemment pas une année normale. Pour le premier semestre 2022, avec la guerre en Ukraine et les difficultés économiques globales, les finances de Mozilla semblaient quelque peu similaires, a-t-elle noté. Mais plus important encore, les tentatives de diversification de Mozilla commençaient à porter leurs fruits : « Il y a certaines choses en 2021 que je pense que nous faisons et que nous avons l'intention de continuer – multi-produits, différents modèles commerciaux, engagement auprès des consommateurs – […] qui représentent l'avenir et nos toutes premières étapes pour écrire ce nouveau chapitre. de Mozilla », a-t-elle expliqué.

Avec les trois modèles commerciaux de Mozilla (publicités préservant la confidentialité, abonnements et partenariats de recherche), l’organisation est désormais un peu plus dépendante du marché publicitaire global. Mais comme l'a souligné Steve Teixeira (qui a récemment rejoint Mozilla après avoir quitté Twitter), le marché est peut-être plus faible, mais cela s'est surtout manifesté par un ralentissement de la croissance et non par une baisse du marché. « Pour nous, en tant qu'entreprise non publique, ce n'est pas grave », a-t-il déclaré. « Nous pouvons faire du grand. Puisque nous n’avons pas à gérer une perception du marché public, tout ce dont nous avons besoin est une entreprise formidable à gérer et cela nous rend heureux ». Il estime également que même si ses produits de sécurité ne représentent jusqu’à présent qu’une petite partie des revenus globaux de Mozilla (le VPN étant à l’origine de la quasi-totalité de cela), il y a encore beaucoup d’avantages. Mozilla étudie comment ajouter davantage de fonctionnalités et de produits à sa suite de sécurité globale, à la fois dans le cadre de Firefox et en tant que produits autonomes.

En 2022, Mozilla a introduit des abonnements payants pour son Mozilla Developer Network (MDN). Teixeira a déclaré qu’il répondait aux « attentes modestes » de l’organisation, mais qu’il représentait également la volonté de Mozilla d’expérimenter ces modèles commerciaux. Avec un produit comme MDN, qui a une très longue histoire, Mozilla doit faire attention à la manière dont il gère une expérience comme celle-ci, car cela peut facilement se retourner contre lui et ternir sa marque, ce que Baker a reconnu. « Nous étions vraiment déterminés à honorer MDN pour ce qu’il est et à nous assurer que ce que nous ajoutons est véritablement un service premium », a-t-elle déclaré.

Firefox continue de perdre des utilisateurs

Bien que le taux de déclin ait diminué, Firefox a continué de connaître une baisse de son nombre d’utilisateurs au cours de l’année 2023.

En regardant d'abord la situation dans son ensemble fournie par StatCounter, Firefox était à son apogée en novembre 2009, alors qu'il détenait 32 % du marché mondial des navigateurs et était le deuxième navigateur le plus populaire. À cette époque, Internet Explorer dominait avec 56 % et le nouveau Chrome, qui détenait déjà 5 %, avait entamé une ascension irrésistible. Comme le montre le graphique, même si la part de Chrome a augmenté, Firefox et IE ont perdu :


En 2016, il est redevenu le deuxième navigateur de bureau le plus populaire et a conservé ce statut jusqu'à ce qu'il soit dépassé par Edge en 2020. Remarquez cependant l'énorme écart entre Chrome et les autres :


Selon StatCounter, Firefox détient actuellement 3,2 % du marché mondial des navigateurs sur tous les appareils. Cependant, certains observateurs notent que ces résultats proviennent sans doute de la méthode prise en compte pour calculer la part de marché et que Firefox est sûrement beaucoup plus utilisé que cela.

Un internaute indiquait par exemple :

Juste pour ajouter quelques anecdotes, nous disposons à la fois de Google Analytics (si vous acceptez la demande de suivi RGPD…) et de nos propres statistiques internes basées uniquement sur les useragents. Voici quelques pourcentages pour novembre (il s'agit de l'Allemagne, utilisation généralement beaucoup plus élevée de FF)

Les notres:

Chrome 37,4 % Firefox 24,7 % Safari 21,1 % Edge 7,5 % Opera 2,6 %

GA:

Chrome 39,3 % Safari 31,5 % Firefox 11,9 % Edge 9,9 % Samsung Internet 2,9 %

Pour nous, GA sous-estime FF de près de 13 points de pourcentage, soit plus de 50 %.
Et un autre de préciser : « Ce n’est pas GA qui est malveillant d’une manière anormale. Certains utilisateurs de Firefox bloquent certaines fonctionnalités de GA, GA ne peut donc pas compter certains utilisateurs de Firefox ».

Une autre chose à retenir est de vérifier la baisse de l'utilisation des ordinateurs de bureau, car une grande partie des utilisateurs d'Internet modernes sont uniquement mobiles, et le nombre de personnes qui utilisent autre chose que ce que Google leur dit (ou Apple leur permet) est infiniment petit.
Quoiqu'il en soit, d'après ses propres statistiques, Mozilla comptait 185 millions de clients le 18 décembre 2023


Conclusion

Alors que les revenus totaux s'élevaient à 593 millions de dollars, soit environ 1 % de moins qu'en 2021, les dépenses sont passées de 339 millions de dollars en 2021 à 425 millions de dollars, soit une augmentation de 20 %. Le développement de logiciels, qui représentait près de la moitié des dépenses, a augmenté de moins de 10 %, tandis que les dépenses liées au Branding and Marketing ont augmenté de plus de 100 % et les frais généraux et administratifs ont augmenté de 25 %.

En 2021, Mitchell Baker, qui est à la fois PDG de Mozilla Corporation et présidente de la Fondation Mozilla, disposait d'une rémunération totale de 5 626 926 $ comprenant un salaire de base de 1 350 000 $, une prime de 2 600 000 $ et une autre rémunération de 676 926 $. De plus, le total des salaires et avantages sociaux en 2022 s'élevait à 284 millions de dollars, contre 237 millions de dollars en 2021, soit une augmentation de 20 %.

Sources : State of Mozilla, activités des utilisateurs

Et vous ?

Que pensez-vous de la hausse des salaires des dirigeants de Mozilla ? Est-ce justifié ou excessif ?
Utilisez-vous Firefox comme navigateur web ? Si oui, pourquoi ? Si non, qu’est-ce qui vous empêche de l’adopter ?
Quels sont les produits ou les projets de Mozilla qui vous intéressent le plus ? Pourquoi ?
Comment Mozilla peut-elle améliorer sa situation financière et sa part de marché ? Quelles stratégies ou innovations lui conseilleriez-vous ?
Quelle est la valeur ajoutée de Mozilla pour l’internet et la société ? Quel rôle peut-elle jouer dans la défense d’un internet ouvert et respectueux des droits humains ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de vanquish
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/02/2024 à 10:08
La prochaine politique de Chrome (et donc aussi de Edge) en matière de plugins va probablement signer la mort des bloqueurs de pubs sur ces navigateurs.
Cela devrait redonner quelques couleurs à Firefox.
15  0 
Avatar de jamesdu75
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/12/2023 à 10:01
Ben j'ai donné à quelques reprise cette année à la fondation.
Mais ces derniers temps, leurs mails sont de plus en plus insistant.

J'en reçoit quasi 1 par mois me demandant de l'argent.

Je comprends un peu mieux maintenant.

Si les 3/4 du salaire étaient chez les dev, Firefox irait beaucoup mieux.
Et quid de l'OS pour Smartphone qui était en développement vers 2013.
9  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2023 à 9:08
voila pourquoi je donne jamais d'argents aux associations.
je ne veux pas engraisser des dirigeants et haut cadre.

je préfère donner des objets ou du temps, par exemple des vêtements aux Emmaüs ou du saucisson aux resto du cœurs. Je sais que ca va réellement servir au moins.

J'utilise firefox et ca me désole que la pdg augmente sans arrêt sa rémunération, ce n'est pas la 1ere fois que ca arrive.
surtout que la fondation n'est pas au meilleur de sa forme.
7  0 
Avatar de BenaeSan
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 31/12/2023 à 11:33
La même chose, j'ai donné cette année et je reçoit tout les 15jours un mail "faites un don", ça devient insupportable.

Alors jamais sans mon Firefox, mais Mozilla va falloir se calmer un peu sur les sollicitations et surtout sur les salaires des dirigeants.
6  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/12/2023 à 19:55
Citation Envoyé par archqt Voir le message
600 millions de budget ? Prenons un dev à 3000€ net, cela va coûter 5700€ au patron pour du service informatique dans une association à but non lucratif (calcul Urssaf). Alors on va pas chipoter 6000€ x 12=72 000€
On a donc l'équivalent de plus de 8000 développeurs avec ce budget. C'est carrément du "vol" ce salaire pour le PDG. Embauche 2000 développeurs pour que firefox, thunderbird retrouvent sa superbe.
8000 développeurs francais
comme l'a dit uther ils sont en californie apparement.

mais le probleme de firefox c'est pas les developpeurs, c'est pas la partie technique c'est le rouleur compresseur de google et MS.

edge est installé par défaut sur windows
chrome par defaut dans chromeos et android.
le moteur de chrome est utilisé dans tous les navigateurs hors firefox et safari.

C'est comme linux qui a des parts de 1-2% sur desktop, le probleme c'est la préinstallation et la méconaissance du grand publique.
linux est préinstallé sur les steamdeck et la bizzarement Linux a une part de marché de presque 100% dans les steamdeck.

Il faudrait lutter contre la préinstallation des os et navigateurs web au niveau de l'ue
et éduquer les élève a l'école a utiliser linux, libre office, firefox, gimp...etc. la culture du libre et de l'open source.

firefox a surtout besoin d'argent pour financer des campagnes marketing je dirais. La partie technique est tres bonne, le navigateur n'a rien à envié a celui de google ou de ms.
7  1 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/12/2023 à 21:43
Pour ma part je leur ai écris ici https://foundation.mozilla.org/fr/?form=NTA-EOY&utm_source=newtab&utm_campaign=23-EOY-nta&utm_medium=firefox-desktop&utm_term=fr&utm_content=banner_C8_I2

Et je leur ai dit que le salaire du PDG était tel qu'il ne méritait plus/pas mes dons. Je donne encore à wikipédia, bon je n'ai pas regardé le salaire du PDG cela va me faire changer d'avis
6  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/02/2024 à 9:34
J'ai l'impression que l'IA est le nouveau cloud. Faut investir dedans a tout peux, et l'utiliser à toutes les sauces.

On ne compte plus les exemples ridicules de clients lourds remplacés par des applis cloud alors qu'il y a moins de 10 utilisateurs. Gageons que l'IA connaîtra les mêmes dérives dans quelques années.
6  0 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/12/2023 à 16:21
600 millions de budget ? Prenons un dev à 3000€ net, cela va coûter 5700€ au patron pour du service informatique dans une association à but non lucratif (calcul Urssaf). Alors on va pas chipoter 6000€ x 12=72 000€
On a donc l'équivalent de plus de 8000 développeurs avec ce budget. C'est carrément du "vol" ce salaire pour le PDG. Embauche 2000 développeurs pour que firefox, thunderbird retrouvent sa superbe.
5  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 22:07
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
voila pourquoi je donne jamais d'argents aux associations.
je ne veux pas engraisser des dirigeants et haut cadre.
Dans ce cas, pour aider le libre à grandir face aux GAFAM avec budget illimité, rien n'empêche de donner à des petits que tu apprécis. Tu as parfois des projets ou la personne est toute seule.
Je pense notamment à Fitotrack, l'une des seules appli de sport utilisant OSM, Musify. Synthing, je pense pas qu'il soit nombreux. Et dernièrement le gas derrière les applis Simple qui a laché l'affaire et qui a vendu ses applis à une entreprise.

Framasoft qui met en place un super projet freetube, avec ses 2 développeurs à pleins temps payés par l'association. Je pense qu'ils sont plutot transparents.

Face aux budgets illimités des GAFAM pour se payer les meilleurs développeurs, parfois un peu coups de pouce, ne serait ce symbolique peut être pas mal. pour encourager les personnes derrières les projets.

Par contre en ce qui concerne le PDG de Mozilla, grosse déception, même s'il habite en Californie. J'aimerais bien connaître sa version sur la raison de son augmentation, est-ce qu'il la mérite à ce point-là sa paye ?
4  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/01/2024 à 10:05
Moi je veux bien sa place pour 3 fois moins.
Ça laissera quelques millions pour faire de l'innovation.
2  0