IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla reproche à Microsoft d'utiliser des motifs sombres pour pousser les utilisateurs de Windows à adopter Edge.
Comment les tactiques de Microsoft compromettent le libre choix du navigateur

Le , par Stéphane le calme

37PARTAGES

25  0 
Mozilla a accusé Microsoft d’utiliser des “dark patterns” pour inciter les utilisateurs de Windows à adopter son navigateur Edge, au détriment de la concurrence et de la diversité du web. Les “dark patterns” sont des techniques de conception qui visent à manipuler le comportement des utilisateurs, en les induisant en erreur, en les confondant ou en les limitant dans leurs choix. Mozilla affirme que Microsoft en fait usage dans plusieurs situations, notamment lors de la configuration initiale de Windows, lors de la mise à jour du système d’exploitation, ou lors de l’installation d’un autre navigateur.

Pour pouvoir choisir son propre navigateur, il faut être libre de le télécharger, de le définir facilement comme navigateur par défaut et de continuer à l'utiliser, le tout sans interférence du système d'exploitation. Selon Mozilla, les utilisateurs de Windows ne bénéficient pas actuellement de cette liberté de choix.

Pour étudier les tactiques de Microsoft et leur impact sur les consommateurs, Mozilla a mandaté Harry Brignull et Cennydd Bowles, chercheurs indépendants et experts en conception nuisible. Les chercheurs ont enquêté sur les pratiques de design de Microsoft dans ses principaux systèmes d'exploitation (Windows 10 et 11), son navigateur web (Edge) et son moteur de recherche (Bing).

Dans le rapport intitulé "Over the Edge : Comment les tactiques de conception de Microsoft compromettent le libre choix du navigateur", les chercheurs affirment que les utilisateurs de Windows sont encouragés à utiliser Microsoft Edge et dissuadés d'utiliser d'autres options.

Ils y ont consigné des détails sur la manière dont Microsoft empêche le choix d'un navigateur efficace sur Windows. Ils indiquent notamment la façon dont Microsoft place son propre navigateur - Edge - au centre de son système d'exploitation et arme le design de l'interface utilisateur de Windows pour saper les personnes qui choisissent des navigateurs rivaux : « En examinant ces modèles de première main et en se référant à une taxonomie de conception nuisible élaborée au fil des ans et étayée par des recherches universitaires, nous constatons que Microsoft utilise de manière répétée une conception nuisible pour influencer les utilisateurs à utiliser Edge ».

Selon les chercheurs, lorsqu'un utilisateur souhaite télécharger et installer un nouveau navigateur, Microsoft utilise les méthodes nuisibles de présélection, d'interférence visuelle, de formulation trompeuse et de publicité déguisée pour fausser le choix de l'utilisateur. Lorsqu'un utilisateur tente de définir un autre navigateur comme navigateur par défaut, Microsoft utilise l'obstruction pour le dissuader de changer et refuse de changer l'application par défaut correspondante pour divers types de fichiers liés au web local. Lorsqu'un utilisateur continue d'utiliser un autre navigateur, Microsoft utilise plusieurs modèles nuisibles pour le ramener vers Edge, notamment l'interférence visuelle, la formulation trompeuse et la présélection.

Citation Envoyé par Mozilla
Dans certains cas, l'utilisation de tactiques de design nuisibles est contraire aux propres directives de conception de Microsoft. Dans de nombreux cas, elle peut entraîner (et exacerber) des préjudices pour les consommateurs et saper la concurrence des navigateurs rivaux. Ce type de comportement est particulièrement préoccupant pour un navigateur indépendant comme Firefox, qui dépend des systèmes d'exploitation fournis par des entreprises qui sont également des vendeurs de navigateurs rivaux.
Les méthodes de Microsoft dénoncées par les chercheurs

Les chercheurs rapportent que lors de la configuration initiale de Windows, Microsoft présente Edge comme le seul choix possible, sans mentionner les autres options disponibles. De plus, Microsoft utilise des termes ambigus comme « obtenir la meilleure expérience web » ou « rester protégé » pour inciter les utilisateurs à choisir Edge, sans expliquer clairement les conséquences de ce choix.

Les chercheurs ajoutent que lors de la mise à jour de Windows, Microsoft affiche une fenêtre pop-up qui demande aux utilisateurs de « passer à la nouvelle version de Microsoft Edge », sans leur donner la possibilité de refuser ou de reporter cette action. Enfin, les chercheurs dénoncent le fait que lorsque les utilisateurs installent un autre navigateur, comme Firefox ou Chrome, Microsoft leur envoie une notification qui les invite à « essayer Microsoft Edge », en mettant en avant des arguments fallacieux comme la rapidité, la sécurité ou la confidentialité.


Trois pages de la version 117 de Microsoft Edge qui utilise des cases à cocher grises et présélectionnées pour influencer les décisions des utilisateurs
Citation Envoyé par Chercheurs
Il s'agit d'un exemple de présélection, qui exploite le biais cognitif de l'effet par défaut, un phénomène psychologique selon lequel les gens ont tendance à opter pour l'option déjà choisie pour eux, même si d'autres choix sont possibles. L'utilisation de la présélection compromet la validité du consentement. Il est peu probable que chaque utilisateur remarque cette case à cocher et en comprenne la signification, et nous ne pensons pas que le fait de laisser la case cochée soit considéré comme un signal de consentement actif. De nombreux utilisateurs seront sans doute surpris par ce qu'ils ont apparemment "accepté".

La couleur de cette case à cocher - grise - est également importante. Elle n'est pas conforme aux lignes directrices et aux modèles de conception de Microsoft, qui précisent qu'une case cochée doit être d'une couleur bleue qui attire l'attention. Selon la documentation de Microsoft, le gris ne doit être utilisé que lorsqu'une case à cocher est désactivée, ce qui indique à l'utilisateur qu'il ne se passera rien s'il clique sur la case. Placé comme il l'est sur un fond blanc, ce gris est peu contrasté et passe facilement inaperçu. Il s'agit donc également d'un exemple de motif d'interférence visuelle, un type de mauvaise orientation qui consiste à masquer visuellement des informations importantes qu'un utilisateur pourrait s'attendre raisonnablement à voir.
Des pratiques de design préjudiciables

Le rapport de Mozilla estime que les développeurs tels que Microsoft devraient pouvoir promouvoir leurs produits, à condition qu'ils le fassent sans recourir à des techniques qui obscurcissent les choix des utilisateurs. L'éditeur de logiciels à but non lucratif soutient que les utilisateurs, sans coercition, manipulation ou tromperie, devraient être en mesure de télécharger et d'installer n'importe quel navigateur alternatif légitime, de définir ce navigateur comme navigateur par défaut et d'utiliser le navigateur choisi de manière continue.

Le rapport définit divers modèles d'interface manipulatrice tels que "Confirmshaming", "Forced Action", "Visual Interference" et "Disguised Ads" (publicités déguisées).

Pour illustrer ce dernier point, il cite la manière dont Edge a injecté des publicités pour le navigateur de Microsoft dans la page de téléchargement de Chrome sur le site web de Google.


Mozilla condamne également la façon dont le moteur de recherche Bing de Microsoft injecte des publicités pour Edge en réponse à une recherche sur un navigateur concurrent comme Safari ou Vivaldi.

« Le message apparaît dans un format non standard que nous n'avons jamais observé dans aucune autre publicité Bing », note le document de Mozilla, ajoutant qu'il ressemble à « l'interface utilisateur de Windows, que l'utilisateur peut en outre interpréter comme un marqueur d'autorité et de légitimité ».

« Avec ce message, Microsoft profite de la confiance que lui confère son rôle de fournisseur de système d'exploitation et l'utilise pour tromper les utilisateurs, en laissant entendre que la conformité est nécessaire pour des raisons de sécurité », affirme le rapport. « Un utilisateur peut donc raisonnablement conclure que ce message est une sorte de notification ou d'avertissement système ».

Le rapport identifie un autre modèle appelé « Obstruction » : « Dans l'application Paramètres de Windows 11, lorsqu'un utilisateur accède à la page "Applications par défaut" d'un navigateur web (par exemple Apps > Applications par défaut > Firefox), il voit apparaître un bouton en haut de la page lui permettant de définir ce navigateur comme navigateur par défaut. Cependant, une fois que l'utilisateur a cliqué sur ce bouton, de nombreuses extensions de fichiers et de nombreux types de liens restent inchangés avec la valeur par défaut précédente ».

Citation Envoyé par Chercheurs
Nous concluons que les pratiques de design préjudiciables de Microsoft signifient que les utilisateurs ne sont pas en mesure de télécharger, d'installer, d'utiliser ou de définir par défaut un navigateur alternatif sans interférence. Ces choix de conception peuvent entraîner :
  • des préjudices pour les consommateurs tels que la distorsion du choix, l'incitation au partage non consensuel de données et la détresse émotionnelle ;
  • des préjudices sociaux, notamment l'érosion de la confiance dans le secteur technologique ; et
  • des préjudices pour le marché, y compris des dommages à l'innovation des navigateurs et la distorsion des incitations concurrentielles. de la concurrence.
Mozilla estime que ces pratiques de Microsoft sont contraires aux principes du web ouvert, qui reposent sur le respect des utilisateurs, la transparence et la concurrence loyale. C'est pourquoi Mozilla appelle Microsoft à cesser d’utiliser des “dark patterns” et à laisser les utilisateurs choisir librement le navigateur qu’ils préfèrent, sans les influencer ni les contraindre. Mozilla rappelle également que les utilisateurs ont le droit de changer de navigateur à tout moment, et qu’ils peuvent le faire facilement :

La conclusion de Mozilla

L'autoréférencement des fournisseurs de systèmes d'exploitation/navigateurs est un domaine que Mozilla a déjà mis en évidence, par exemple dans le rapport Five Walled Gardens. Récemment, les détails des nombreux problèmes rencontrés par Mozilla en concurrence avec les principaux systèmes d'exploitation ont été publiés sur le tableau de bord Platform Tilt.

Avec la mise en œuvre de la loi sur les marchés numériques dans l'Union européenne, qui marque le début d'une vague de réglementation de la concurrence mondiale, nous espérions que les obstacles à la concurrence des navigateurs seraient démantelés. Cependant, même là où il y a un mouvement dans la bonne direction, les améliorations ont été incomplètes et ne sont offertes qu'à contrecœur sur les marchés où les régulateurs ont forcé les propriétaires de plates-formes à faire des changements pour respecter le choix du navigateur. Par exemple, la décision d'Apple d'autoriser d'autres moteurs de navigation n'est effective que dans l'Union européenne.

De même, Microsoft s'est récemment engagé à mettre fin à certaines des actions qu'il entreprend pour imposer Edge aux utilisateurs qui ont choisi d'autres navigateurs. Malheureusement, ces changements ne concernent qu'un petit nombre des tactiques décrites dans ce rapport. Et, pour ne rien arranger, ils ne seront déployés que pour les utilisateurs de l'EEE.

Les utilisateurs de Windows partout dans le monde, et en particulier dans le reste du monde, continuent de voir leurs choix inhibés, annulés et sapés par l'utilisation par Microsoft d'une conception nuisible. Des mesures réglementaires doivent être prises dans le monde entier pour rétablir le choix et la concurrence entre les navigateurs sur toutes les grandes plates-formes.

Source : rapport

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ? Est-il crédible ou non ?
Que pensez-vous des “dark patterns” utilisés par Microsoft pour promouvoir son navigateur Edge ?
Avez-vous déjà été victime de ces techniques de manipulation ? Si oui, comment avez-vous réagi ?
Quel navigateur utilisez-vous actuellement, et pourquoi ?
Quels sont les critères qui vous font choisir un navigateur plutôt qu’un autre ?
Comment protégez-vous votre vie privée et vos données personnelles sur le web ?
Quelles sont les actions que vous menez pour soutenir le web ouvert et la diversité du web ?
Quel est le rôle de Mozilla dans la défense du web ouvert et la promotion d’un web plus libre, plus sûr et plus innovant ?

Voir aussi :

Microsoft Edge ignore les souhaits de l'utilisateur et importe les onglets ouverts et autres données de Chrome sans autorisation, parfois même quand la fonctionnalité pour le faire est désactivée

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/02/2024 à 20:04
Après la guerre que fait Google pour « tuer » les blogueurs de Pubs (ce qui impactera automatiquement Edge), je ne suis pas prêt de laisser tomber mon Firefox couplé au génial UBlock Origin.
15  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 16:05
Citation Envoyé par LeGrosWinnie Voir le message
Cest pas avec ce genre de "dark pattern" que je vais utiliser FX en tout cas.
C'est ton choix.... Très bien, chacun est libre (y compris dans la critique d’ailleurs)

Citation Envoyé par LeGrosWinnie Voir le message
Les abrutis je vous jure...
Est-ce la peine d'être vulgaire ?

D'ailleurs qui sont les "abrutis", ceux qui attaquent Microsoft, ou ceux qui utilisent Firefox ?
7  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 19:18
Citation Envoyé par der§en Voir le message
Après la guerre que fait Google pour « tuer » les blogueurs de Pubs (ce qui impactera automatiquement Edge), je ne suis pas prêt de laisser tomber mon Firefox couplé au génial UBlock Origin.
C'est con, si ils étaient partis sur une solution Gecko plutôtt que Chromium ils aurait pas le problème. Maintenant Edge, Opera, Vivaldi et Brave vont se retrouver à se battre que Google pour maintenir leur niveau de sécurité des données.
1  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/02/2024 à 21:29
Citation Envoyé par LeGrosWinnie Voir le message
Les mecs critique Microsoft mais leurs experts pondent (en étant soi disant des indépendants ? XD XD XD) un article intitulé "Over the Edge : Comment les tactiques de conception de Microsoft compromettent le libre choix du navigateur".

Ah oui c'est clairement neutre et objectif ça...
Délire...
Cest pas avec ce genre de "dark pattern" que je vais utiliser FX en tout cas.
Attaquer de cette manière un "concurrent" n'a jamais fait pencher la balance de son côté...
Okay, les mecs de la fondation Mozilla s'y prennent. Les faits se sont avérés mais il faudrait éviter de le crier sur tous les toits.
Okay très bien.

Dans ce cas, non pas en te plaçant en qu'utilisateur avancé, mais en tant que personne travaillant chez Mozilla qui essaie de gagner des parts de marché, qui essaie de gagner en part de marché auprès du grand public pour que ton entreprise puisse bien fonctionner, que ferais-tu ?

L'idée est bien là, ses parts de marché sont en décroissance. Quelle serait ta stratégie ?

Pas évident à répondre, non ? T'en penses quoi ?
0  0 
Avatar de unanonyme
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 16:21
On ouvre le rapport, immédiatement, on peut lire que le rapport est fournit par
HARRY BRIGNULL & CENNYDD BOWLES

HARRY BRIGNULL
https://www.deceptive.design/about-us
This website (formerly darkpatterns.org) was started in 2010, born out of Harry Brignull's passion for addressing the growing issue of deceptive design practices in the digital world.
CENNYDD BOWLES
https://cennydd.com/#block-6564d5a95530b459503ba04d
Consultant, bosse pour tout le monde, microsoft inclus.

Sinon page 3,
This report was commissioned by Mozilla to examine how Microsoft Windows and
Edge are designed to influence users’ choice of web browser; the report’s findings,
however, are entirely those of the authors.
0  1 
Avatar de LeGrosWinnie
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 8:06
Les mecs critique Microsoft mais leurs experts pondent (en étant soi disant des indépendants ? XD XD XD) un article intitulé "Over the Edge : Comment les tactiques de conception de Microsoft compromettent le libre choix du navigateur".

Ah oui c'est clairement neutre et objectif ça...
Délire...
Cest pas avec ce genre de "dark pattern" que je vais utiliser FX en tout cas.
Attaquer de cette manière un "concurrent" n'a jamais fait pencher la balance de son côté...

Demain moi je vais écrire un article sur le monopole de Chrome sur le marché des téléphones car c'est inadmissible qu'un système développé par Google ne propose pas l'installation du navigateur Opera.

Les abrutis je vous jure...
0  9