IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement de Tokyo crée sa propre application de rencontres pour lutter contre la baisse de la natalité : "Tokyo Futari Story"
Accessible par téléphone ou par internet

Le , par Jade Emy

26PARTAGES

11  0 
Face à la baisse des mariages au Japon, le gouvernement de Tokyo crée sa propre application de rencontres

Le mariage est en déclin au Japon alors que le taux de natalité du pays a atteint son plus bas niveau historique, selon les données du ministère de la santé publiées. L'année dernière, 474 717 mariages ont été célébrés, contre 504 930 en 2022, tandis que le nombre de naissances s'élevait à 727 277, contre 770 759.

Face à la baisse des mariages au Japon, le gouvernement de Tokyo crée sa propre application de rencontres. Baptisée "Tokyo Futari Story", la nouvelle initiative de la mairie est précisément cela : Un effort pour créer des couples, "futari", dans un pays où il est de plus en plus courant d'être "hitori", c'est-à-dire seul. Alors qu'un site offrant des conseils et des informations générales aux tourtereaux potentiels est en ligne, une application de rencontre est également en cours de développement. La mairie espère la proposer dans le courant de l'année, accessible par téléphone ou par internet, a indiqué un responsable de la ville.

Les détails n'ont pas encore été arrêtés. La mairie a refusé de commenter les informations des médias japonais selon lesquelles l'application nécessiterait une confirmation d'identité, telle qu'un permis de conduire, votre dossier fiscal pour prouver vos revenus et un formulaire signé indiquant que vous êtes prêt à vous marier. Les rapports indiquent également que l'application pourrait demander votre taille, votre emploi et votre éducation, mais le fonctionnaire a nié que quoi que ce soit ait été décidé.


Au niveau national, le gouvernement a tenté de résoudre une grave pénurie de main-d'œuvre en promettant des paiements en espèces aux familles avec enfants et en soutenant les structures de garde d'enfants. Il a également assoupli la politique d'immigration au fil des ans afin d'encourager l'afflux de travailleurs étrangers.

Au cours de la période dite du "baby boom" des années 1970, le Japon a enregistré plus de 2 millions de naissances par an. À l'instar de nombreux jeunes adultes dans le monde aujourd'hui, les Japonais sont moins nombreux à vouloir se marier à l'ancienne ou avoir des enfants. Certains craignent que les normes japonaises en matière de travail ne conduisent à des horaires extrêmement longs et à la rareté des rencontres en dehors du travail. Certains affirment qu'élever des enfants coûte cher.

La mairie de Tokyo parraine également des événements permettant aux célibataires de se rencontrer, aux couples d'obtenir des conseils sur le mariage et aux amoureux de voir leurs histoires de rencontre transformées en bandes dessinées manga ou en chansons.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

La population mondiale va diminuer en 40 ans, selon des chercheurs. L'automatisation, la robotique et la numérisation sont des solutions envisagées pour faire face à la pénurie de main d'œuvre

Les jeunes femmes désertent les applications de rencontres désormais ringardes pour trouver enfin le compagnon parfait tant recherché sous la forme d'une IA, mais s'exposent à de nombreux risques

Les internautes cherchent à fuir les applications de rencontres, estimant que leur utilisation est destructrice et frustrante. Nombreux se plaignent des inconvénients qui accompagnent ces apps

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/06/2024 à 9:42
Pendant que Uber et autre continuent de détruire tout lien social, que l'IA vous propose de vous soutirer vos sous pour parler à Claudia la coquine virtuelle, certains gouvernements se réveilleraient ils ?
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 10/06/2024 à 11:51
C'est la même méthode de résolution quand il y a très peu de choix ou beaucoup trop de choix.
Cela retire juste un pourcentage de rejet de savoir les intérêts à moins de chercher un "soumis" ou une "soumise".
0  0