IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ladybird déploie ses ailes : le projet open-source, écrit en C++, vise à créer un navigateur web indépendant, plutôt qu'un énième basé sur Chrome
Ou plutôt Firefox qui tend à devenir une régie publicitaire

Le , par Patrick Ruiz

8PARTAGES

26  0 
Ladybird est un projet open-source visant à créer un navigateur web indépendant, plutôt qu'un énième navigateur basé sur Chrome. En pré-alpha, Ladybird atterrit dans un contexte de craintes de voir Firefox devenir une régie publicitaire.

Ladybird est écrit en C++ et placé sous une licence BSD à deux clauses. Il a été lancé dans le cadre du projet SerenityOS, mais le développeur Andreas Kling a annoncé au début du mois en cours qu'il faisait de Ladybird une initiative distincte et qu'il s'éloignait de SerenityOS pour se consacrer en entier au navigateur.

Les fonctionnalités actuelles sont, sans surprise, minimales. Ladybird dispose d'une barre de recherche, d'une fonction de rechargement, d'onglets, d'une fonction de zoom avant/arrière sur le contenu, d'une fonction de capture d'écran et d'une fonction de navigation vers l'avant et vers l'arrière. En revanche, il ne dispose pas de signets, d'affichage de l'historique, d'extensions, de gestion des mots de passe, d'impression, ni même de la possibilité d'enregistrer une image. WebRTC ne semble pas encore être pris en charge. La prise en charge des feuilles de style CSS semble relativement robuste.

D'un autre côté, Ladybird dispose d'outils pour les développeurs, tels que des inspecteurs pour l'arbre du modèle objet du document (DOM) et les arbres d'accessibilité, ainsi que la possibilité de créer des vidages de divers éléments : l'arbre DOM et l'arbre de mise en page, et les styles calculés.


Les idées reçues veulent que la création d'un nouveau navigateur à partir de zéro soit impossible sans la mise à contribution d'énormes fonds et la collaboration de nombreuses personnes pendant de nombreuses années. La tête derrière le projet Ladybird s’attèlent à prouver le contraire avec le nouveau navigateur open source et multiplateforme à l’interface graphique implémentée en C++. L’initiative au stade de l’enfance ravive le débat sur la possibilité future de voir l’hégémonie de Google Chrome remise en question. Ladybird pourrait en effet réussir où Microsoft s'est aligné en adoptant le projet open source Chromium dans le développement du navigateur Microsoft Edge sur desktop.

Les développements en cours ravivent les débats autour des questions de diversité et de compatibilité dans la sphère du développement web. En pratique, le nombre de moteurs de rendu de navigateur est faible. Il existe trois moteurs de rendu principaux : Blink (Google Chrome, Microsoft Edge), Webkit (Apple Safari) et Gecko (Mozilla Firefox). Il en existe quelques autres (dont celui de Ladybird vient allonger la liste), mais aucun ne détient une part de marché significative. Et parmi les trois principaux, Blink se taille la part du loin, soit plus de 70 % de part de marché, selon les estimations.

Le danger avec une telle domination est de voir une seule entreprise définir les normes du Web. Le fait d'avoir de la concurrence dans la filière peut ralentir le développement des fonctionnalités Web, mais ce manque de vitesse agit comme un contrôle et un équilibre pour s'assurer que seules les fonctionnalités bonnes, sûres et bien pensées sont diffusées. Ainsi une seule entité, c'est-à-dire une seule équipe ou même un seul dirigeant, ne se retrouve pas au contrôle du web.

Microsoft a avancé un argument en faveur de la compatibilité du web lors de son adoption du projet open source Chromium pour le développement du navigateur Microsoft Edge sur desktop. L'objectif de la manoeuvre, selon l’entreprise, est de créer une meilleure compatibilité Web pour ses utilisateurs et une fragmentation moindre du Web pour tous les développeurs Web. « Notre intention est d'aligner la plateforme Web Microsoft Edge à la fois sur les normes Web et sur les autres navigateurs basés sur Chromium ». Ajoutant que « cela apportera une compatibilité améliorée pour tous et créera une matrice de test plus simple pour les développeurs Web. » Cela pourrait également régler un gros problème avec Microsoft Edge, à savoir le fait que certains sites Web ne fonctionnent pas correctement dans le navigateur.

Source : projet Ladybird

Et vous ?

Diversité ou compatibilité sur le web : de quel bord êtes-vous ?
Quels avantages peut-il y avoir au fait qu’un navigateur comme Firefox décide d’adopter le projet open source Chromium pour son développement ? Une telle situation est-elle souhaitable ?
Quelles sont les attentes que vous formulez pour des projets à l’état d’enfance comme celui du navigateur Ladybird ?
Pour quelle raison Firefox a-t-il échoué à s’imposer face à Google Chrome ? Le destin de Ladybird pourrait-il être similaire ?

Voir aussi :

Windows 10 : combien utilisent Edge après avoir migré ? 88% des utilisateurs US ont basculé sur un autre navigateur selon Quantcast
Comme Firefox et Chrome, Microsoft Edge se dote du support de WebAuthn, la norme de sécurité visant à mettre fin aux mots de passe sur le Web
Un ingénieur de Mozilla affirme que YouTube est plus lent sur Firefox et Microsoft Edge que sur Google Chrome
Suivant l'exemple de Chrome, Microsoft Edge se prépare à bloquer les vidéos en lecture automatique dans la MàJ Redstone 5 prévue pour l'automne
Le Project Zero dévoile une faille sur Microsoft Edge qui permet de contourner le mécanisme de sécurité ACG

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de destroyedlolo
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/06/2024 à 20:15
Ayant subi l'inénarrable domination de m$-IE, franchement, je ne peux qu'apprécier la diversité des navigateurs.

Déjà que certains sites ne fonctionnent correctement qu'avec Chrome, il faut stopper ces dérives rapidement : il y a des standards, les respecter devrait être le B.A.-BA. A croire que personne n'a appris des airements des années 90/2000. C'est pathétique !
9  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/06/2024 à 14:25
Un avantage potentiel de ce navigateur, lorsqu’il sera mature, est l'interface. En effet, SerenityOS est un OS qui reprend l'interface type années 1990. Hors aujourd'hui, tout les navigateurs se ressemble, il n'y a que SeaMonkey qui garde une interface à l'ancienne. Quand on est comme moi allergique aux interfaces modernes, ça peut être avantage important.
8  0 
Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/06/2024 à 4:35
La vidéo de présentation est intéressante.
Le développement a l'air d'avancer vite.
Content de voir un nouveau projet comme celui-là !
5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/06/2024 à 14:31
Citation Envoyé par destroyedlolo Voir le message
Ayant subi l'inénarrable domination de m$-IE, franchement, je ne peux qu'apprécier la diversité des navigateurs.

Déjà que certains sites ne fonctionnent correctement qu'avec Chrome, il faut stopper ces dérives rapidement : il y a des standards, les respecter devrait être le B.A.-BA. A croire que personne n'a appris des airements des années 90/2000. C'est pathétique !
Je suis totalement d'accord, c'est pathétique.
Google est clairement entrain de devenir le nouveau Microsoft, et ça passe crème. Google à juste été plus malin, il s'est fondé sur des plateformes open-source et non plus propriétaires, en ajoutant des blobs juste pour les fonctions rentables. Du coup, cela prend plus de temps que pour IE/ActiveX, mais le résultat final est identique. Du côté des modules ActiveX, tout le monde se souvient de l'époque où de nombreuses services/site administratifs était inutilisable sans Windows/IE/ActiveX ; c'est exactement ce qu'il se produit avec les applications mobiles où il faut obligatoirement Android/Chrome/Services Googles (le seul différence est qu'il y a aussi l'iPhone qui est utilisable).
5  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:18
Désolé d'arriver en mode douche froide mais j'ai l'impression qu'on passe à côté de la cible : Quelle est la raison qui fait que Firefox intègre des pubs ? L'argent.

Est-ce que les gens de Ladybird prévoient de se dévouer gratuitement sur leur 25 prochaines années ? Ils espèrent arrivé à vivre seulement des dons ? Les personnes qui bossent sur Linux peuvent vendre une expertise sur le sujet pour en vivre par exemple, mais je vois mal comment cela pourrait marcher pour un navigateur.
3  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:15
sur les moteurs, il faut aussi rappeler que Blink est un fork de Webkit: https://en.wikipedia.org/wiki/Blink_(browser_engine).

Citation Envoyé par destroyedlolo Voir le message
Ayant subi l'inénarrable domination de m$-IE, franchement, je ne peux qu'apprécier la diversité des navigateurs.

Déjà que certains sites ne fonctionnent correctement qu'avec Chrome, il faut stopper ces dérives rapidement : il y a des standards, les respecter devrait être le B.A.-BA. A croire que personne n'a appris des errements des années 90/2000. C'est pathétique !

Google des années 201x/202x est pire que Microsoft des années 199x: Google impose des nouveautés à un rythme effréné. Les instituts de standardisations peinent à suivre, et ont souvent autre choix que de suivre la proposition de Google.

en fait, c'était aussi la stratégie de MS Embrace, extend and extinguish, mais Google est + efficace
2  0 
Avatar de xdelatour
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/06/2024 à 12:17
Parce que leur propre langage n'est pas encore prêt :
The browser and libraries are all written in C++. (While our own memory-safe Jakt language is in heavy development, it’s not yet ready for use in Ladybird.)
Source : Ladybird: A new cross-platform browser project

Et que Jakt génère du C++ :
The current Jakt compiler is written in Rust and spits out C++. [...] To simplify incremental adoption, the new language would transpile to C++, which could then easily interact with our existing code.
Source : Memory safety for SerenityOS
1  0 
Avatar de rsuinux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/07/2024 à 13:17
Oui, pourquoi c++ ?
Pourquoi pas rust qui semble le language a la mode et plus résistant aux bugs les plus courants ?
1  0 
Avatar de Fluxgraveon
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:27
La question est : pourquoi utiliser le C++ pour démarrer un nouveau navigateur ?
Qui utilise C++, à quelles fins ?
1  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/06/2024 à 2:12
Pas convaincu sur la valeur ajoutée. L'utilisateur final se fiche de la stack. Vivaldi et Brave sont peut-être sur Chromium, mais eux ont chacun des propositions fortes qui ne laissent pas indifférent : la customisation avancée pour Vivaldi et la lutte contre les pubs pour Brave. Ils n'ont pas besoin d'être 100% open-source ou anti-Chromium pour s'acheter une crédibilité.
2  2