La publicité en ligne en pleine récession ?
Les revenus additionnés de Google, Yahoo, Microsoft et AOL en chute de 3,4 %

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
La crise économique actuelle, qui ne semble épargner aucun domaine, touche durement la publicité en ligne. La chute des revenus dans ce secteur a débuté avec l'année 2009 et se poursuit encore actuellement. Des études ont été réalisées, basées sur le chiffre d'affaire global des quatres compagnies leader de ce marché : Google, Yahoo, Microsoft et AOL (ont été prises en compte toutes les sommes encaissées par AdSense, Yahoo's Ad Network et leurs affiliés - les revenus générés par les Google Apps en ont été exclus - et la part "publicité" déclarée officiellement dans les revenus en ligne des deux autres sociétés).

Au printemps 2009, leurs revenus additionnés avoisinaient les 8 milliards de dollars et accusaient une chute de 3,4 % comparé aux résultats de la même période, un an auparavant. Ramené à un plan annuel, le déclin de cette période est de 2,1 % tandis que le déclin annuel actuel est encore plus important. Cependant, ce déclin s'amenuise sur une base séquentielle (mais avoisine tout de même les 0,18 %). Les résultats sont dans tous les cas en déficit, que l'on parte sur une base annuelle ou séquentielle, et traduisent donc une récession.

Source : Conférence de Steve Ballmer au Cannes Lions International Advertising Festival.

Pourtant d'après cette autre actualité, les budgets Marketing se déplacent des médias traditionnels vers les médias en ligne sur internet. Les effets de la crise sont-ils tellement importants que les budgets sur les médias en ligne ont baissé malgré le déplacement des budgets des médias traditionnels vers les médias en ligne sur Internet ?

Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, qualifie cette récession de "reset" et affirme que les revenus de la publicité en ligne ont régressé dans une sorte de remise à zéro, à partir de laquelle ils vont à nouveau se développer et augmenter. Alors, est-ce que le pire est derrière nous, ou bien est-ce que cet effondrement des recettes publicitaires va continuer de s'amplifier ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Janitrix Janitrix - Membre expert https://www.developpez.com
le 05/08/2009 à 11:38
Citation Envoyé par hugo123  Voir le message
euh, c'est un troll ton post ou tu fais de l'humour ?

Tu l'as vu ou l'attitude défaitiste ?
Perte de résultats => emploi en moins; c'est de la logique économique, rien de plus

j'ai mon emploi, j'ai jamais été au chomage (l'as tu été toi d'ailleurs ?) et je vis relativement bien dans un secteur ou l'emploi n'est pourtant pas un avantage acquis. Et sans aller jusqu'a avoir un discours de syndicaliste puisque je suis loin d'en être un, j'irais pas me foutre de la gueule de ceux qui perde leur emploi. Mais bon, libre à toi de vivre dans ta petite bulle en pensant que ca ne te touchera jamais.

Et puis c'est quoi ces vieux préjugés que tu ressors ? En france on ne se bat pas pour son emploi ? On est tous a se tourner les pouces en attendant que ca tombe, on as pas d'argent etc... Faut se réveiller mon ami...

Je précise qu'à la base je ne faisais que rappeler un petit fait tout simple, quand on fait du cynisme de base sur les grand méchants qui perdent du fric, faut pas perdre de vue que ca a aussi un impact économique sur le commun du mortel. Je comptais pas me lancer dans un débat trollesque sur le chomage, la productivité, la lutte des classes etc... Si jamais tu as eu une mauvaise expérience avec un syndicaliste réac récemment, inutile de réagir ici sur un post qui n'a rien a voir

Mon post était volontairement exagéré, pour réagir à cette remarque que tu as faite :
e me garderais bien de ce genre de commentaires

Les deux posteurs avant toi ont justement relativisé la perte, en expliquant que le marché se situait toujours à 8 milliards, ce qui est conséquent.
Et je vois pas vraiment l'intérêt de recentrer sur les pertes d'emploi, des emplois tous les jours ça tombe, si on doit pleurer pour chaque emploi perdu...
Avatar de keitaro_bzh keitaro_bzh - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/08/2009 à 11:55
Citation Envoyé par Janitrix  Voir le message
Et je vois pas vraiment l'intérêt de recentrer sur les pertes d'emploi, des emplois tous les jours ça tombe, si on doit pleurer pour chaque emploi perdu...

Je ne pleure pas ces licenciements massifs (même si j'avoue que ça me ferait chier à leur place).Ce qui est génant, c'est que ce sont ces pertes qui seront répercutés sur les employés en bas de l'échelle (en gros, petits salaires) pour assurer que malgré cette baisse, les gros salaires continuent à toucher leurs gros salaires...

Ce sont ces derniers qui me sortent de yeux et qui sont les premiers à pleurer de cette chute... Roo zut, ils vont pas pouvoir emmener maman aux seychelles cet été!!
Avatar de hugo123 hugo123 - Rédacteur https://www.developpez.com
le 05/08/2009 à 12:11
Citation Envoyé par Janitrix  Voir le message
Et je vois pas vraiment l'intérêt de recentrer sur les pertes d'emploi, des emplois tous les jours ça tombe, si on doit pleurer pour chaque emploi perdu...

Les pauvres choux.... Je suis pas sur qu'on doive sortir les mouchoirs vu que qui se passe ailleurs dans le monde....

il n'y a donc pas de juste milieu entre pleurer et se foutre des conséquences ?
Le cynisme c'est bien, mais rajouter des smileys qu'on comprenne que c'est de l'humour.

Sans parler d'être larmoyant, au moins essayer de comprendre ce qui se cache derrière une annonce dans laquelle on croit juste lire "tiens les grands pontes de yahoo iront pas aux seychelles l'année prochaine".
Ben en l'occurence sans doute que si, et c'est pas eux qui seront impactés.

Un peu de recul a prendre, c'était tout le but de la remarque...
Avatar de Janitrix Janitrix - Membre expert https://www.developpez.com
le 05/08/2009 à 12:23
Citation Envoyé par hugo123  Voir le message
il n'y a donc pas de juste milieu entre pleurer et se foutre des conséquences ?
Le cynisme c'est bien, mais rajouter des smileys qu'on comprenne que c'est de l'humour.

Sans parler d'être larmoyant, au moins essayer de comprendre ce qui se cache derrière une annonce dans laquelle on croit juste lire "tiens les grands pontes de yahoo iront pas aux seychelles l'année prochaine".
Ben en l'occurence sans doute que si, et c'est pas eux qui seront impactés.

Un peu de recul a prendre, c'était tout le but de la remarque...

Mouais, je comprends ta remarque de ce point de vue mais je n'ai pas interprété le message de la même façon
Avatar de fanning fanning - Membre régulier https://www.developpez.com
le 09/08/2009 à 22:44
Je dirais même que le marché de la pub sur le net est en croissance car quand on voit les chutes de CA des grands groupes de médias ne vivant rien que de la pub, il ne faut pas s'alllarmer et je dirais même que celui-ci va exploser d'ici quelques années, car les gens avec les sites de socialisations commencent à passer plus de temps sur le net qu'à la télé ce qui va inciter les annonceurs à changer de format publicitaire, voilà ce que je pense.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 1:55
Tout à fait, la baisse n'est que de 3,4% seulement ce qui est très peu parce que le secteur online est en croissance par rapport aux médias traditionnels...

Par contre dans le même temps par exemple Robert Murdoch est en train de perdre des milliards sur la presse écrite depuis la crise...
Avatar de fanning fanning - Membre régulier https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 4:49
Oui mais il perds des milliards tout simplement du fait des couts de productions, à 20000 € la photo on comprends pourquoi. Mais par contre là où il a fait fort c'est avec le washington post où en ligne tu paye pour avoir les informations financières. Mais il va tenter d'adopter celà à tous ses journaux, hors je pense que de payer pour avoir le cul de britney, tandis qu'avec les infos financières celà vise un public plus aisé mais surtout qui recherche de la qualité, par exemple je ne suivrai jamais la page bourse de 20 minutes
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 5:08
Etant donné que la vaste majorité des gens refusent de payer le contenu web (et en particulier les jeunes, suivant une étude que j'ai vu passer), est ce que quelques abonnés payants seront suffisant pour rattraper tout ces milliards ? pas sur...
Avatar de fanning fanning - Membre régulier https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 5:27
Il n'y a pas que les jeunes, certes ce sont eux qui ont le moins de Pouvoir d'Achat (un mot à la mode), mais il y a aussi la qualité qui doit être derrière, mais aussi l'exclusivité, pour quoi payer alors qu'une heure après c'est sur tel ou tel blog ou encore sur twitter, il faut prendre aussi en compte celà. Je dirais que là où sa peux marcher c'est avec les sites peoples, mais encore c'est toujours la même chose, car tu aura la même information sur TMZ où sur le blog de Perez Hilton, ce que le net a permis, mais surtout Google (notament avec Google actualité), c'est de mettre en concurence des grands groupe de médias avec des particuliers.
Avatar de JeitEmgie JeitEmgie - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 7:34
Citation Envoyé par hugo123  Voir le message
je me garderais bien de ce genre de commentaires, en général ceux qui sortent les mouchoirs c'est ceux qui perdent leur postes après ce type d'annonce...
3.4% c'est une stats. Combien de gars sur le carreau IRL ?

la publicité en ligne est une activité hautement automatisée dans ses aspects techniques…

la baisse des revenus est essentiellement liée au fait que les clients diminuent leurs budgets publicitaires (en diminuant le budget quotidien et/ou la hauteur des enchères)…
et si la baisse est si faible, c'est que la diminution de budget des clients existants est probablement compensée par l'apparition de nouveaux clients… ce qui signifierait qu'il n'est pas si simple de diminuer le budget personnel de manière significative… (commerciaux et support… les équipes techniques ne pouvant être que très marginalement diminuées : le matériel est là et doit être supporté… et vu la perspective de croissance, la R&D n'est certainement pas concernée…)

il serait intéressant de connaître la baisse des marges pour avoir une idée plus précise de ce qui se passe… et de mettre en parallèle avec ce qui se passe dans les autres secteurs publicitaires…
Avatar de fanning fanning - Membre régulier https://www.developpez.com
le 11/08/2009 à 7:45
Citation Envoyé par JeitEmgie  Voir le message
et si la baisse est si faible, c'est que la diminution de budget des clients existants est probablement compensée par l'apparition de nouveaux clients…

Oui c'est un peu comme le e-commerce français, n'étant pas arrivé à maturité, il y a un turnover qui s'effectue naturellement.

Citation Envoyé par JeitEmgie  Voir le message
il serait intéressant de connaître la baisse des marges pour avoir une idée plus précise de ce qui se passe… et de mettre en parallèle avec ce qui se passe dans les autres secteurs publicitaires…

Mais plus encore de connaître la marge il serrait intéressant de voir quels sont les secteurs qui ont évolué et ceux qui ont baissés.
Offres d'emploi IT
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique Développement Web : Xavier Lecomte -