La version stable de Chrome 74 est disponible en téléchargement
Le navigateur embarque de nombreuses nouveautés pour les développeurs

Le , par Stéphane le calme

74PARTAGES

6  0 
Google a lancé la version finale de Chrome 74 pour Windows, Mac, Linux, Android et iOS. La version inclut la prise en charge d’une requête multimédia avec mouvement réduit, de champs de classe privée, d’améliorations de la stratégie des fonctionnalités et de fonctionnalités supplémentaires pour les développeurs. Vous pouvez désormais effectuer la mise à jour vers la dernière version à l'aide du programme de mise à jour intégré de Chrome ou le télécharger directement à partir de google.com/chrome.

Réduction du motion sickness

Le « motion sickness » est un état généré suite à une différence entre la perception visuelle et sensorielle de la personne pouvant entraîner des nausées, fatigues et pertes d’équilibre. Très connu dans le cadre des transports (le mal de l’air ou mal de mer), ce phénomène se produit maintenant de plus en plus lors de l’utilisation de dispositif de réalité virtuelle.

Android fournit une option d'accessibilité permettant de réduire les mouvements autant que possible, comme indiqué ci-dessous dans le paramètre « Supprimer les animations ». Chrome va maintenant plus loin: les sites Web peuvent limiter le motion sickness lorsque les utilisateurs visualisent le défilement de la parallaxe, le zoom et d'autres effets liés aux mouvements.


Chrome 74 apporte prefers-reduced-motion (qui fait partie des requêtes multimédias de niveau 5), qui permet aux sites Web de s’aligner lorsqu'un système d'exploitation est configuré pour limiter les effets de mouvement. Cela pourrait ne pas sembler un gros problème aujourd'hui, mais cela pourrait être très utile si les sites Web commençaient à abuser des effets de mouvement.

Du côté des développeurs

Chrome 72 a introduit les champs de classe publique d’ECMAScript, qui simplifient la syntaxe de la classe en évitant le recours à des fonctions de constructeur pour la définition des propriétés d’instance. Chrome 74 vous permet de marquer un champ comme privé (faites précéder simplement un #) et aucun utilisateur de la classe ne pourra accéder à sa valeur. Comme pour les champs de classe publique, vos propriétés n'ont pas besoin d'être dans un constructeur. Contrairement aux champs publics, les champs privés ne sont pas accessibles en dehors du corps de la classe.

Chrome 60 a introduit des stratégies de fonctionnalités permettant aux sites Web d'activer, de désactiver et de modifier de manière sélective le comportement des API et autres fonctionnalités Web via l'en-tête Feature-Policy ou via l'attribut allow d'un iframe. Chrome 74 améliore les stratégies de fonctionnalité avec une API JavaScript, disponible à partir de document.featurePolicy et frame.featurePolicy, via trois fonctions:
  • allowedFeatures () retourne une liste de fonctionnalités autorisées par le domaine actuel.
  • allowFeature () renvoie un booléen indiquant si une fonctionnalité spécifique est autorisée par le domaine actuel ou par le domaine spécifié.
  • getAllowlistForFeature () renvoie la liste des domaines utilisés sur la page en cours qui autorisent une fonctionnalité spécifiée.

Chrome 74 met également à jour le moteur JavaScript V8 vers la version 7.4. Il comprend V8 sans JIT, WebAssembly Threads / Atomics, de meilleures performances, une amélioration de la mémoire et de nouvelles fonctionnalités du langage JavaScript.


Les autres fonctionnalités de développement de cette version incluent:

  • L’option sampleRate pour le constructeur AudioContext: définit «sampleRate» sur une valeur particulière pour un AudioContext à créer. Cela permet aux développeurs de définir un taux d'échantillonnage arbitraire pour le traitement audio dans l'API Web Audio, distinct du taux de matériel. Utilisez cette option pour réduire la complexité (en utilisant une fréquence d'échantillonnage inférieure) ou rendez la fréquence d'échantillonnage cohérente sur tous les périphériques en utilisant une fréquence fixe et en laissant WebAudio rééchantillonner de manière appropriée pour la fréquence matérielle.
  • Intl.Locale: Chrome prend désormais en charge la classe Intl.Locale, qui permet d'analyser et de manipuler la langue, la région et le script d'une langue. lire ou écrire les balises d'extension Unicode dans un environnement local; stocker les préférences de localisation de l'utilisateur pour cette API dans un format standard sérialisable (plutôt que d'utiliser une combinaison de langue et de l'objet options).
  • Rapports d'échange signés pour les distributeurs: Signed Exchange Reporting pour les distributeurs étend la journalisation des erreurs réseau afin de permettre aux distributeurs d'échanges signés d'examiner les erreurs de chargement des échanges signés, telles que les erreurs de vérification des certificats.
  • La méthode TextEncoder encodeInto (): Chrome prend désormais en charge TextEncoder.prototype.encodeInto(), qui permet d’écrire une chaîne codée directement «dans» un tampon pré-alloué fourni, offrant une alternative performante à l’utilisation de encode() pour produire un tampon. copier son contenu dans un tampon existant.
  • Service worker: client.postMessage() est mis en mémoire tampon jusqu'à ce que le document soit prêt. Pour empêcher les messages d'être livrés avant que la destination ne soit prête, client.postMessage () n'envoie pas le message tant que l'un des événements suivants ne s'est pas produit sur la destination : l'événement DOMContentLoaded est déclenché, onmessage est défini ou startMessages () n'est pas appelé.
  • Evénements de transition CSS: La spécification CSS Transitions exige que les événements de transition soient envoyés lorsqu'une transition est mise en file d'attente, commence, se termine ou est annulée en tant que transitionrun, transitionstart, transitionend et transitioncancel, respectivement. Ces événements reflètent les événements d'animation CSS qui permettent aux développeurs d'observer des animations CSS. Chrome suit maintenant les spécifications.
  • RTCIceCandidate et RTCIceCandidateInit sont maintenant conformes à la spécification. L'interface RTCIceCandidate décrit un candidat à l'ICE dans WebRTC. Elle est disponible dans Chrome, mais elle n’est pas conforme aux spécifications, car certains champs sont manquants. Il existe également des écarts par rapport à la spécification en termes d'attributs nullables et en lecture seule et d'erreurs générées par le constructeur.
  • XHR revient à UTF-8 lorsqu'un codage non valide est spécifié: lorsqu'un codage non valide est spécifié pour un XMLHttpRequest (via overrideMimeType() ou le type MIME de la réponse), UTF-8 est utilisé conformément à la spécification. Auparavant, le latin-1 était utilisé.

Télécharger Chrome

Source : Google, liste complète des nouvelles fonctionnalités

Voir aussi :

La version 75 de Google Chrome rendra les sites web incapables de détecter le mode Incognito, mais on peut déjà tester cette fonctionnalité sur Chrome
AMP : Google apporte la prise en charge des échanges signés pour résoudre le problème lié à l'URL, elle n'est supportée que par Chrome pour le moment
Chrome, Safari et d'autres navigateurs ne vont plus permettre de désactiver l'audit de lien, qui permet de suivre les clics sur les liens de sites
Une préversion du prochain Edge basé sur Chromium a fuité sur la toile, le nouveau Edge ressemble fortement à Chrome et affiche la même performance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Développement Web

Partenaire : Hébergement Web