IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Firefox 87 réduit par défaut les "HTTP Referrers" pour protéger la vie privée des utilisateurs,
Ces protections supplémentaires empêcheront les fuites d'informations

Le , par Stan Adkens

71PARTAGES

9  0 
Mozilla a annoncé lundi que Firefox 87, dont la sortie est prévue le 23 mars, réduira les informations relatives au chemin d'accès et à la chaîne de requête dans les en-têtes "referer" « pour empêcher les sites de divulguer accidentellement des données sensibles sur les utilisateurs ». À partir de cette version du navigateur, Mozilla a défini par défaut la "Referrer Policy" sur "strict-origin-when-cross-origin". Les utilisateurs de Firefox, n'auront rien à faire pour s’adapter à ce changement, car la nouvelle politique sera par défaut en vigueur dès lors que leur navigateur sera mis à jour automatiquement à la version 87.

Mozilla a annoncé son intention de limiter le referer (referrer) que le navigateur Web Firefox envoie lors des requêtes pour toutes les demandes entre origines multiples afin d'améliorer la protection de la vie privée. Les requêtes effectuées par le navigateur Web, par exemple pour charger une page Web, une image, une feuille de style CSS ou une publicité, incluent le referer. Le referer est généralement l'URL que les utilisateurs voient dans la barre d'adresse du navigateur.


Les navigateurs envoient des en-têtes HTTP Referrer aux sites Web pour indiquer quel emplacement a "référé" un utilisateur aux serveurs de ces sites Web. Les URL complètes des documents d’origine sont souvent envoyées dans l'en-tête HTTP Referrer avec d'autres demandes de sous-ressources et, bien qu'elles puissent contenir des informations innocentes utilisées à des fins notamment analytiques, des données privées de l'utilisateur peuvent également être incluses.

Il peut révéler les articles qu'un utilisateur est en train de lire sur le site Web référent, ou même inclure des informations sur le compte d'un utilisateur sur un site Web, ont écrit le développeur Dimi Lee et le responsable de l'ingénierie de l'infrastructure de sécurité Christoph Kerschbaumer dans un billet de blog publié ce lundi.

« L'introduction de la referrer policy dans les navigateurs en 2016-2018 a permis aux sites Web d'avoir un meilleur contrôle sur les valeurs du referer sur leurs sites, et donc de fournir un mécanisme pour protéger la vie privée de leurs utilisateurs », lit-on dans le billet. Les referrer Policies visent à protéger ces données, mais si aucune politique n'est définie par un site Web, la valeur par défaut est souvent "no-referrer-when-downgrade", un élément qui, selon Firefox, réduit le referer lors de la navigation vers une ressource moins sécurisée, mais « envoie toujours l'URL complète, y compris le chemin et les informations de requête du document d'origine comme referer ».

Une nouvelle politique pour offrir « une expérience de navigation nettement plus privée »

À partir de Firefox 87, Mozilla rogne automatiquement le referer pour toutes les requêtes entre origines multiples, par exemple les requêtes du site A vers le site B. Le site B ne connaît plus la page exacte d'où provient la demande, et d'autres informations, comme les requêtes de recherche, ne sont plus divulguées non plus au site. Au lieu de soumettre le referer complet, par exemple, seul le nom de domaine est soumis. En termes techniques, Firefox passe de la referrer policy "no-referrer-when-downgrade" à "strict-origin-when-cross-origin".

« La politique 'no-referrer-when-downgrade' est une relique du Web du passé, quand on pensait que la navigation Web sensible se faisait sur des connexions HTTPS et qu'en tant que telle, elle ne devait pas fuir les informations dans les requêtes HTTP », explique l'équipe Firefox. « Le Web d'aujourd'hui est bien différent : il est en passe de devenir exclusivement HTTPS et les navigateurs prennent des mesures pour limiter les fuites d'informations sur les sites Web. Il est temps de modifier notre referrer policy par défaut en fonction de ces nouveaux objectifs ».

« À partir de Firefox 87, nous avons défini la referrer policy par défaut sur "strict-origin-when-cross-origin", ce qui réduira les informations sensibles de l'utilisateur accessibles dans l'URL. Comme l'illustre l'exemple ci-dessus, cette nouvelle referrer policy plus stricte n'éliminera pas seulement les informations relatives aux requêtes allant de HTTPS à HTTP, mais aussi les informations relatives au chemin et à la requête pour toutes les requêtes entre origines multiples. Avec cette mise à jour, Firefox appliquera la nouvelle referrer policy par défaut à toutes les demandes de navigation, les demandes redirigées et les demandes de sous-ressources (image, style, script), offrant ainsi une expérience de navigation nettement plus privée ».


Le changement est effectué silencieusement en arrière-plan pour tous les utilisateurs de Firefox 87 ou d'une version plus récente.

Ce changement est encore une autre étape pour Firefox dans son processus d’amélioration de la vie privée. Il y a un mois, Firefox a annoncé la protection totale des cookies, une autre avancée majeure en matière de confidentialité dans Firefox intégrée au mode strict ETP. La protection totale des cookies limite les cookies au site sur lequel ils ont été créés, ce qui empêche les sociétés de suivi d'utiliser ces cookies pour suivre votre navigation de site en site.

Dans un billet de blog publié le 23 février, l’équipe Firefox a écrit : « Les cookies, ces morceaux de données bien connus que les navigateurs Web stockent au nom d'un site Web, sont une technologie utile, mais aussi une grave vulnérabilité en matière de confidentialité. En effet, le comportement dominant des navigateurs Web permet aux cookies d'être partagés entre les sites Web, permettant ainsi à ceux qui vous espionneraient de "marquer" votre navigateur et de vous suivre pendant que vous naviguez. Ce type de suivi basé sur les cookies a longtemps été la méthode la plus répandue pour collecter des informations sur les utilisateurs. C'est un élément clé du suivi commercial de masse qui permet aux agences de publicité de créer tranquillement un profil personnel détaillé de vous ».

Google aussi mène ses efforts pour éliminer de son navigateur Chrome les cookies tiers en accord avec sa vision d'un Web « plus privé ». Le géant de la recherche – dans une tentative d'équilibrer son double rôle de développeur de navigateur Web et de propriétaire de la plus grande plateforme publicitaire du monde – a annoncé au début de l'année dernière son intention d'éliminer les cookies tiers dans Chrome au profit d'un nouveau cadre appelé "Privacy Sandbox", qui vise à protéger l'anonymat tout en diffusant des publicités ciblées sans avoir recours à des techniques plus opaques comme les empreintes informatiques. L’une des propositions de Google est le FLoC (Apprentissage fédéré des cohortes), que l’EFF a qualifié d’une idée terrible.

Mais la décision de Google de supprimer les cookies tiers a déjà suscité de multiples poursuites antitrust et une enquête du Congrès américain. Les questions des enquêteurs du ministère américain de la Justice ont porté sur la manière dont les politiques de Chrome, y compris celles liées aux cookies, affectent les secteurs de la publicité et des actualités en ligne.

Source : Mozilla

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle politique de Firefox pour protéger la vie privée ?

Voir aussi :

Firefox 86 va apporter Total Cookie Protection, une fonctionnalité visant à améliorer la protection contre le pistage, en conservant un "cookie jar" distinct pour chaque site Web visité
Firefox 85 débarque avec le blocage des supercookies, la suppression du support de Flash sans possibilité de réactivation, et apporte des améliorations au gestionnaire de mots de passe
Le FLoC de Google est une idée terrible, affirme l'EFF, la nouvelle méthode de pistage visant à remplacer les cookies tiers créerait de nouveaux risques pour la vie privée
Google se donne deux ans pour éliminer de son navigateur Chrome les cookies tiers, en accord avec sa vision d'un Web « plus privé »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 23/03/2021 à 23:30
Firefox 87 est disponible et s'accompagne de Smart Block pour améliorer le rendu des pages qui intègrent des traceurs tiers
en les remplaçant par un script de substitution

Mozilla a publié Firefox 87.0, la dernière version de son navigateur Web open source. Dans la foulée de Firefox 85 de décembre et de Firefox 86 de février, les fonctionnalités les plus importantes de la nouvelle version sont liées à la protection de la vie privée des utilisateurs.

Firefox bloque par défaut les scripts de suivi tiers depuis un certain temps déjà. Pour la plupart, cela fonctionne de manière assez transparente, mais dans certains cas, des scripts de suivi manquants peuvent interférer avec le rendu d'une page, soit en le retardant (comme le montre l'image animée ci-dessous, à gauche), soit en le cassant définitivement.


Smart Block franchit une étape supplémentaire pour améliorer le rendu des pages qui intègrent des traceurs tiers : au lieu de simplement extraire le script et de laisser un « vide » là où il se trouvait, Smart Block le remplace par ce que Mozilla décrit comme un script « remplaçant ». Ces scripts de remplacement fonctionnent juste assez comme les traceurs d'origine pour restaurer la séquence de rendu de page et les résultats prévus sans réellement divulguer des données à des tiers.

L'équipe explique :

« Chez Mozilla, nous pensons que la confidentialité est un droit fondamental et que chacun mérite que sa vie privée soit protégée pendant qu'il navigue sur le Web. Depuis 2015, dans le cadre de l'effort visant à fournir une option de confidentialité solide, Firefox a inclus la fonction intégrée de blocage de contenu qui fonctionne dans les fenêtres de navigation privée et le mode de protection stricte contre le suivi. Cette fonctionnalité empêche automatiquement le chargement de scripts, d'images et d'autres contenus tiers à partir des sociétés de suivi intersites signalées par Disconnect. En bloquant ces composants de suivi, les fenêtres de navigation privée de Firefox les empêchent de vous espionner pendant que vous naviguez.

« En construisant ces protections de confidentialité extra-fortes dans les fenêtres de navigation privée et en mode strict, nous avons été confrontés à un problème fondamental : l'introduction d'une politique qui bloque carrément les traceurs sur le Web risque inévitablement de bloquer les composants essentiels au bon fonctionnement de certains sites Web. Cela peut entraîner des images qui n'apparaissent pas, des fonctionnalités qui ne fonctionnent pas, des performances médiocres ou même la page entière ne se charge pas du tout.

« Pour réduire cette casse, Firefox 87 introduit maintenant une nouvelle fonctionnalité de confidentialité que nous appelons SmartBlock. SmartBlock corrige intelligemment les pages Web qui sont brisées par nos protections de suivi, sans compromettre la confidentialité des utilisateurs.

« SmartBlock le fait en fournissant des remplaçants locaux pour les scripts de suivi tiers bloqués. Ces scripts de remplacement se comportent juste assez comme les originaux pour s'assurer que le site Web fonctionne correctement. Ils permettent aux sites défectueux reposant sur les scripts d'origine de se charger avec leurs fonctionnalités intactes.

« Les remplaçants SmartBlock sont fournis avec Firefox: aucun contenu tiers réel des traceurs n'est chargé du tout, il n'y a donc aucune chance pour eux de vous suivre de cette façon. Et, bien sûr, les remplaçants eux-mêmes ne contiennent aucun code prenant en charge la fonctionnalité de suivi.

« Dans Firefox 87, SmartBlock remplacera silencieusement un certain nombre de scripts courants classés comme traceurs dans la Disconnect Tracking Protection List ».

En-têtes de référent et politique de référent

Firefox 87 s'accompagne d'une politique de référence par défaut plus stricte et plus respectueuse de la vie privée. Désormais, par défaut, Firefox supprimera les informations de chemin et de chaîne de requête des en-têtes de référence pour empêcher les sites de divulguer accidentellement des données utilisateur sensibles.

Les navigateurs envoient l’en-tête HTTP Referrer pour signaler à un site Web l’emplacement « référant » l’utilisateur au serveur de ce site Web. Plus précisément, les navigateurs ont traditionnellement envoyé l'URL complète du document de référence (généralement l'URL dans la barre d'adresse) dans l'en-tête HTTP Referrer avec pratiquement toutes les requêtes de navigation ou de sous-ressource (image, style, script). Les sites Web peuvent utiliser les informations de référence pour de nombreuses utilisations assez innocentes, y compris l'analyse, la journalisation ou l'optimisation de la mise en cache.

Malheureusement, l'en-tête HTTP Referrer contient souvent des données utilisateur privées: elle peut révéler les articles qu'un utilisateur lit sur le site Web référent, ou même inclure des informations sur le compte d'un utilisateur sur un site Web.

L'introduction de la politique de référence dans les navigateurs en 2016-2018 a permis aux sites Web de mieux contrôler les valeurs de référent sur leur site, et a donc fourni un mécanisme pour protéger la vie privée de leurs utilisateurs. Cependant, si un site Web ne définit aucun type de politique de référent, les navigateurs Web ont traditionnellement utilisé par défaut une politique de no-referrer-when-downgrade qui réduit le référent lors de la navigation vers une destination moins sécurisée (par exemple, la navigation de https: à http: ) mais envoie sinon l'URL complète, y compris le chemin et les informations de requête du document d'origine en tant que référent.

La nouvelle politique de Mozilla

« La politique no-referrer-when-downgrade est une relique du passé Web, lorsque l'on pensait que la navigation Web sensible se produisait via des connexions HTTPS et, en tant que telle, ne devrait pas divulguer d'informations dans les requêtes HTTP. Le Web d’aujourd’hui est très différent : le Web est en passe de devenir exclusivement HTTPS et les navigateurs prennent des mesures pour limiter les fuites d’informations sur les sites Web. Il est temps que nous modifiions notre politique de référent par défaut en fonction de ces nouveaux objectifs.


« À partir de Firefox 87, nous avons défini la politique de référence par défaut sur "strict-origin-when-cross-origin", ce qui réduira les informations sensibles de l'utilisateur accessibles dans l'URL. Comme illustré dans l'exemple ci-dessus, cette nouvelle politique de référent plus stricte réduira non seulement les informations pour les demandes allant de HTTPS à HTTP, mais réduira également les informations de chemin et de requête pour toutes les demandes d'origine croisée. Avec cette mise à jour, Firefox appliquera la nouvelle politique de référence par défaut à toutes les demandes de navigation, demandes redirigées et demandes de sous-ressources (image, style, script), offrant ainsi une expérience de navigation beaucoup plus privée.

« Si vous êtes un utilisateur de Firefox, vous n’avez rien à faire pour bénéficier de ce changement. Dès que votre Firefox sera automatiquement mis à jour vers la version 87, la nouvelle politique par défaut sera en vigueur pour chaque site Web que vous visitez ».

Télécharger Firefox 87

Source : note de version
14  0 
Avatar de Kulvar
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/03/2021 à 10:57
J'en suis très satisfait, j'avais cherché si on pouvait virer le referrer dans about:config. Je suis content de voir ça arriver.
0  0 
Avatar de vbarr
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/03/2021 à 10:59
Ca m'a l'air d'un bon changement !
0  0