IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google a breveté sa nouvelle API FLoC (Federated Learning of Cohorts)
Qui permet à Chrome de stocker plus efficacement les données des utilisateurs en provenance des sites web

Le , par Sandra Coret

35PARTAGES

7  0 
Google a récemment obtenu un brevet pour une nouvelle API qui permettra à l'entreprise d'autoriser la transmission de données au sein d'un réseau sans l'utilisation de cookies.

Cette nouvelle n'est pas nécessairement surprenante ou choquante. En fait, les passionnés de technologie qui ont prêté attention à l'année 2021 auront même rencontré un article occasionnel sur les plans de Google visant à réduire l'utilisation des cookies et à abandonner complètement cette pratique. Ces articles n'auront probablement pas non plus parlé favorablement de cette décision, car si les cookies sont au mieux ennuyeux et au pire nuisibles, l'alternative n'est guère meilleure.

Le géant de la technologie a remplacé les cookies par le système FLoC (Federated Learning of Cohorts), largement critiqué. Pour résumer très rapidement ce qu'est ce nouvel ajout au navigateur Chrome, FLoC a pris les informations de suivi que les cookies récoltent pour les annonceurs tiers et les a données directement à Google en échange. Les utilisateurs soucieux du respect de leur vie privée n'étaient pas satisfaits de cette mesure, tout comme les entreprises tierces qui utilisaient massivement Google comme forme de publicité, et la société a reporté son interdiction des cookies à 2023. Cette nouvelle mise à jour montre toutefois que l'entreprise est loin d'avoir oublié ses objectifs initiaux.

Cette nouvelle technologie brevetée permet au navigateur Chrome d'enregistrer plus efficacement le contenu avec lequel un utilisateur interagit sur un site Web. Essentiellement, tout le contenu avec lequel l'utilisateur interagit est stocké par le navigateur Chrome, et il s'agit d'informations qui peuvent être utilisées ultérieurement par Google pour n'importe quelle démographie ou contenu ciblé que la société elle-même a généré. Cependant, toutes les formes de stockage consomment de la bande passante et de la capacité de calcul. En termes simples, plus le contenu est important, plus Chrome est lent.

Le navigateur phare de Google est arrivé là où il est aujourd'hui en étant l'exact opposé de la lenteur ; c'est son efficacité qui a finalement mené à la perte de navigateurs moins performants comme Microsoft Explorer. La lenteur ou le retard dans le but d'obtenir des informations personnelles sur les utilisateurs n'est peut-être pas la meilleure idée.


La nouvelle API peut réduire la transmission d'informations depuis le site Web d'arrivée en filtrant ou en ignorant les transmissions qui n'ont pas de contenu. L'API permet également aux sites web de transmettre des données sous la forme de paquets plus petits, ce qui permet d'économiser la bande passante et les ressources informatiques et de maintenir Chrome plus rapide que jamais. C'est très bien, mais il ne faut pas oublier que tout ce que cela signifie, c'est que Google siphonne les données personnelles des utilisateurs avec plus d'efficacité que jamais.

Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le FLoC de Google est une idée terrible, affirme l'EFF, la nouvelle méthode de pistage visant à remplacer les cookies tiers créerait de nouveaux risques pour la vie privée

Amazon bloque FLoC, le nouveau système de tracking publicitaire de Google, et cela pourrait porter un coup dur au système censé remplacer les cookies publicitaires sur Chrome

Vivaldi, Brave, DuckDuckGo et l'EFF se rebiffent contre FLoC, le nouveau projet de tracking publicitaire de Google

Google teste FLoC dans Chrome, sa technologie controversée visant à remplacer les cookies publicitaires, le défenseur des droits numériques EFF tire la sonnette d'alarme

Firefox, Microsoft Edge, Safari n'ont pas l'intention d'utiliser FLoC, Google Chrome fait cavalier seul avec sa technologie publicitaire proposée pour remplacer les cookies tiers

GitHub bloque Google FLoC sur tous les sites Web GitHub Pages, l'ensemble du domaine github.com serait concerné par ce blocage

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Kulvar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/04/2022 à 21:53
Encore une saleté qui va servir à mieux traquer les gens en combinant ce truc avec le fingerprinting.

Encore une raison d'utiliser un autre navigateur.
10  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/04/2022 à 18:08
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de l'API Topics dans sa conception ? Répond-elle efficacement, selon vous, aux préoccupations soulevées par FloC ?
Le business model de Google c'est la collecte de données utilisateurs / traçage à des fins publicitaires. Du coup, toute technologie de traçage (FLoC ou autre) provenant d'eux est mauvaise pour l'utilisateur au final, car ils ne se tireront jamais une balle dans le pied.
9  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2023 à 0:02
chrome est un malware. je le dit depuis des années.
une seule reponse => FIREFOX
7  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/07/2023 à 15:37
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Quelle est votre opinion sur la Privacy Sandbox ?
Venant d'une GAFAM qui collecte absolument tout ce qu'elle peut sur ses utilisateurs, c'est clairement une nouvelle vacherie de leur part.
Et le fait de mettre "privacy" dedans ne rend pas ça plus privé.

Ils ont juste repris leur système controversé de cohortes et ont collé "private" devant.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Pensez-vous que les API Privacy Sandbox vont réellement protéger la vie privée des utilisateurs ?


Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Quels sont les défis ou les opportunités que vous voyez pour votre activité avec les API Privacy Sandbox ?
Aucune. Les seuls cookies que je mets en place sont des cookies réellement indispensable, comme pour gérer une session. Je ne "traque" pas mes utilisateurs. je ne leur vend pas de la pub ou de l'analytics, et je ne m'intéresse pas à leurs cookies tiers.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Quelles sont les API Privacy Sandbox qui vous intéressent le plus ou qui vous semblent les plus utiles ?
Utiles pour qui? Pour Google et leurs clients ou pour les utilisateurs? Pour les deux premiers, toutes leurs API sont certainement très utiles. Pour les utilisateurs, aucune: pourquoi donc un utilisateur trouverait utile de se faire traquer ou même être "ciblé par de la publicité"?

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Avez-vous testé ou envisagez-vous de tester les API Privacy Sandbox ? Si oui, quels sont vos retours d’expérience ? Si non, quels sont les freins ou les obstacles qui vous en empêchent ?
Non. Je respecte la vie privée de mes utilisateurs.
8  2 
Avatar de TotoParis
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/09/2023 à 21:00
Mais foutez ce truc à la poubelle !
5  0 
Avatar de nicopulse
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/10/2023 à 1:25
Je me permet :

Meilleur Navigateur
4  0 
Avatar de fodger
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/01/2024 à 12:03
Trop lourd à mettre en œuvre, ça sent le bide niveau adoption on va pas faire plaisir à google et se casser le cul pour eux.

Le cookie est imparfait mais à le mérite de fonctionner partout et c'est très simple à mettre en œuvre.
4  0 
Avatar de Mister Nono
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/09/2023 à 9:33
Chrome n'est plus disponible sur mon ordinateur.
3  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2024 à 20:56
Je peux comprendre que cela peut améliorer la vie privée mais uniquement vis à vis des annonceurs qui n'ont plus de donnée unitaire des internautes.

Mais qui classe dans les catégories ? N'est ce pas Google ? Donc en terme de vie privée vis à vis de Google, je ne pense pas que cela soit mieux.
L'idéal serait que l'orchestreur soit une entité indépendante. Et là, cette solution serait en effet pas mal du tout. Mais tel que je comprends, ce ne sera pas le cas.

Si on veut de la vie privée, on ne mets pas tout ses oeufs dans le même panier ....
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/01/2024 à 8:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les cookies tiers se sont avérés nocifs pour la vie privée
Surtout l'utilisation qu'on en fait
c'est pourquoi Google, [...], a préparé une série d’API (interfaces de programmation d’applications) qui font partie de son initiative Privacy Sandbox.
Dont l'objectif final de Google est toujours d'en faire une utilisation nocive pour la vie privée.
Et selon le chercheur en confidentialité Dr Lukasz Olejnik, Google a plus ou moins atteint son objectif avec Protected Audience.
[...]Et son évaluation de Protected Audience, anciennement connu sous le nom de FLEDGE, est « qu'il est possible d'utiliser ce système d'une manière conforme à la législation européenne sur la protection des données ».
On peut dire que ce Dr Olejnik n'est pas très convaincant, Google atteint-il plutôt plus ou plutôt moins son objectif?
Il est possible d'utiliser le système de manière conforme mais ne pouvait-on pas aussi utiliser les cookies tiers de manière conforme?
Il est possible d'utiliser le système de manière conforme mais n'est il pas possible d'utiliser le système de façon non conforme?
Si les réponses sont moins, oui et oui alors je ne vois pas où est l'avancée réalisée par Google.
évitant ainsi la nécessité de présenter une demande de consentement en vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD) européen
Donc on a potentiellement un système qui n'est pas mieux qu'avant mais qui permet de contourner le RGPD. Nous voilà bien
Citation Envoyé par weed Voir le message
Si on veut de la vie privée, on ne mets pas tout ses oeufs dans le même panier ....
Surtout quand le panier est l'un des spécialistes de la récolte et l'analyse de données privées.
3  0