IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les NFT et le Metaverse pourraient n'être qu'une mode passagère, malgré l'engouement important qu'ils ont créé
D'après les récentes tendances de recherche de Google

Le , par Sandra Coret

36PARTAGES

4  0 
Les NFT et le Metaverse sont deux des nouvelles formes de technologie les plus importantes dont ont parlé de nombreuses personnes expérimentées dans ce domaine. Elles ont suscité suffisamment d'engouement pour que beaucoup s'attendent à ce qu'elles aient un impact considérable dans les années à venir.

Pourtant, les récentes tendances de recherche de Google pourraient indiquer que cela ne se produira pas en fin de compte. Le changement de nom de Facebook en Meta a certainement créé un énorme engouement pour cette technologie, mais les données de Google Trends suggèrent maintenant que la popularité de ce mot-clé a diminué de manière significative, au point de revenir aux niveaux que l'on pouvait observer avant le changement de nom.


Les NFT ont également vu leur niveau d'intérêt diminuer

Une autre façon de voir les choses est d'analyser la valeur des NFT actuellement en circulation. La valeur moyenne d'un NFT est tombée à environ 2 000 dollars, ce qui inquiète beaucoup de gens car cela pourrait potentiellement leur faire perdre beaucoup d'argent.

L'une des raisons pour lesquelles les NFT sont moins populaires pourrait avoir un rapport avec le niveau accru de réglementation qu'ils ont commencé à connaître. Les personnes qui investissent dans les NFT veulent pouvoir profiter de tous leurs avantages, mais une réglementation excessive pourrait y mettre un frein. Toutefois, il faut également tenir compte du fait que les NFT ont peut-être perdu une bonne partie de leur valeur de nouveauté, ce qui entraîne une diminution des transactions. Un manque d'activité peut inévitablement entraîner une baisse de la valeur globale d'un actif.


Source : Google Trend

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Selon vous, la popularité des NFT et du métaverse durera-t-elle ?
Etes-vous personnellement intéressé par ces technologies ?

Voir aussi :

Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

Un petit groupe d'initiés récolte la plupart des gains réalisés sur les NFT, selon une étude

60% de la Génération Z qualifient les NFT d'escroqueries et s'en méfient activement, tandis que moins de 10% d'entre eux les considèrent comme un investissement sérieux, selon Tidio

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Grubert
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 18/03/2022 à 16:55
Dans les années 80 (1980 !), tous les ados un peu "techies" s'excitaient pour la cybernétique, les voitures volantes et le voyage dans le temps ...
Aujourd'hui, c'est l'IA, le transhumanisme et le metavers ...
Les modes changent, mais les gogos sont toujours là !
1  0 
Avatar de Bigb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/03/2022 à 9:04
Que ce soit NFT ou Second Life (pardon Metaverse!), ce ne sont que des effets de mode, et mis a part les sommes hallucinantes dépensées pour des GIF de singes, les gens sensés n'ont pas trouvé de réel intérêt à ces technologies. Contrairement aux crypto qui peuvent représenter comme l'or une valeur refuge face aux monnaies.
0  0 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 13:04
Citation Envoyé par Grubert Voir le message
Dans les années 80 (1980 !), tous les ados un peu "techies" s'excitaient pour la cybernétique, les voitures volantes et le voyage dans le temps ...
Aujourd'hui, c'est l'IA, le transhumanisme et le metavers ...
Les modes changent, mais les gogos sont toujours là !
Alors non, déjà dans les années 80 les "techies" s'excitaient pour l'IA, le transhumanisme et le metavers vu que c'est des concepts qui datent vraiment pas d'hier...
0  0 
Avatar de Francois_C
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 10:44
Citation Envoyé par thelvin Voir le message
Il y a plus longtemps, plein de gogos fans de science-fiction s'intéressaient à électricité domestique, dont on se demandait bien ce qu'on ferait
Je me trompe peut-être mais il y a à mes yeux il y a une différence fondamentale.

En dehors de la guerre, qui est un dysfonctionnement, l’humanité a toujours travaillé à lutter contre la rareté en produisant des biens. Dans le cas des crypto-monnaies et des NFT, on dépense beaucoup d'énergie pour fabriquer artificiellement de la rareté. Ça ne me paraît pas plus productif que la création des dispositifs anti-copie sur les supports numériques ou la loi HADOPI.

On s’aperçoit que les biens numériques sont infiniment reproductibles sans perte de jouissance pour le détenteur initial, et l'on essaie de recréer artificiellement les conditions d'une économie fondée sur la rareté, qui était l'occasion de spéculations fructueuses, au lieu de permettre à tous de profiter d'une abondance nouvelle. Je n'ai pas de solution de transition vers un société où certains biens n'auraient plus de valeur marchande, mais il me semble que travailler à garder en place des règles liées à un état des choses ancien, ce n'est pas progresser.
0  0 
Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/03/2022 à 20:22
Il y a plus longtemps, plein de gogos fans de science-fiction s'intéressaient à électricité domestique, dont on se demandait bien ce qu'on ferait, les bougies fonctionnant très bien et étant bien moins chères que des ampoules.

Plus récemment, un tas d'illuminés de la technologie vénéraient un truc nommé "Internet", comme si on allait en faire quelque chose, bien qu'on attende toujours de voir quoi que ce soit d'intérêt.

C'est sûr qu'acheter des .gif sur une blockchain c'est pas un usage très intéressant des NFTs, et qu'on attend encore d'en voir un autre. C'est donc parfaitement rationnel de ne pas s'intéresser à des choses sans intérêt. De là à ce qu'on n'en invente jamais, je me dis qu'on pourrait être surpris.
1  2